Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 24
· pirate24
13086 membres inscrits

Montréal: 22 mars 00:37:13
Paris: 22 mars 05:37:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Geste Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
3506 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 15 mars à 04:06
Modifié:  18 mars à 02:58 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

 
Geste

Écrire est un geste qui ne repousse que les propres limites de qui écrit.
Un geste frontière.
D’un côté un acte,
de l’autre un écrit.
Geste fait de pas
vers la clarté des sens.
Un geste vague
navré de ne savoir.

C’est le jeu de la vie.
J’espère que le poème y conduit
et déchire les portes
qui ravissent le monde.

Il y faudrait des mots simples
qui, sans détour, feraient
l’éclair surgir.
Geste tapi,
vierge au matin de l’Être.

Laver ma langue.
Saisir le monde
par nos frères.
Répondre à l’étonnement
des intérieurs
attentifs
à ne pas s’encrer
d’habitudes.

Respirer sans se défendre du nouveau,
un acte vital.

La poésie naît du geste.
Fantasque,
elle est la mère de l’action !

Kehl, le 29 janvier 2019
in Quels mots ! 1


 

  La vie commence à chaque instant.
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
1570 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
19 mars
  Publié: 15 mars à 09:25 Citer     Aller en bas de page

" la poésie nait du geste "
Et c'est la poésie qui illustre le mot d'après Ferré
Mais elle est aussi un souffle

"Ce n'est pas le rince-doigts qui fait les mains propres ni le baise-main qui fait la tendresse. Ce n'est pas le "mot "qui fait la poésie, c'est la poésie qui illustre le mot!!
Merci pour cette réflexion passionnante

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
15033 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 15 mars à 11:50 Citer     Aller en bas de page

plaisante lecture
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
319 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 15 mars à 14:37 Citer     Aller en bas de page

Pour ceux dont l'écriture n'est qu'une simple fenêtre qui vient de s'ouvrir sur l'âme et le cœur, ton poème ressemble à une sorte de Graal. L'aventure est tentante.

Je retiens:

"Répondre à l’étonnement
des intérieurs
attentifs
à ne pas s’encrer
d’habitudes."


Un bon début pour entrer en Poésie, ou en action...

Je vais encore réfléchir quelques heures à ton poème.

  SHElene
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14040 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 15 mars à 17:35 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Jean-Baptiste,

Très belle réflexion poétique !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
3506 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 16 mars à 04:23 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous quatre !

Pieds-enVERS, on ne connait pas encore tous les pouvoirs de la poésie. À l'heure des super-pouvoirs... il se pourrait fort qu'elle nous réserve encore quelques surprises.

mido ben, pour plaisant lecteur.

SHElene, ne sois pas modeste, ta poésie est étincelante, prometteuse et tu as déjà mis un pied dans cette exaltante aventure. Oui, tu es entrée... en Poésie. Bonne réflexion, chère voisine !

Sybilla, toi aussi tu réfléchis. Réfléchis aussi à venir à Paris le 30 mars.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
689 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 16 mars à 10:57 Citer     Aller en bas de page

:
TC

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
3506 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 16 mars à 11:12 Citer     Aller en bas de page

Mawr, rien compris...

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
3832 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 16 mars à 17:16 Citer     Aller en bas de page

Merci JB pour cette superbe réflexion.

Ce n'est pas pour rien si pour certains écrire devient...vital...

Un tremplin, une ouverture, un chemin...

Amitié
Myo

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
689 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 16 mars à 20:15 Citer     Aller en bas de page

Mon GB!
Désolée, "le narcisse"à merdé grave ! Il y en avait une à faire je te la fais aujourd"hui.
Ma seule excuse, quand je t'ai mis en com tous les émoticônes, je n'avais pas lu le coup de gueule de IN POÉSIE... sur son journal. Ce n'était pas une moquerie. Je viens juste d'en prendre connaissance. Donc sérieusement, ma pensée: l'écriture d'une manière générale est un geste qui se transforme soit en poésie, en prose, en ce dont celui qui tient la plume à envie. Il nous emmene dans son univers, nous invitant au partage et à la réflexion. Ne dit-on pas les paroles s'envolent, les écrits restent. Et de là leur puissance. Ils peuvent être lus, relus et pas toujours compris de la même manière. Ils sont garants d'une pensée qui se discute.

D'où le fait d'apprendre à se renouveller.

Répondre à l'étonnement
des intérieurs
attentifs
à ne pas s'encrer
d'habitudes.

Assumer sa nouveauté dans son renouvellement et la reconnaître tel un acte vital qu'est la respiration.

Respirer sans se défendre du nouveau,
un acte vital.

Reconnaître cette poésie née du geste d'écrire comme mère qui porte en elle un nouveau fruit menant à l'action.

La poésie naît du geste.
Fantasque,
elle est mère de l'action !

La poésie, la prose, les fables resteront toujours un art de faire passer les courants de chaque époque. Une plume hardie vaut autant qu'une lame bien trempée.

Je crois avoir développé mes stupides émoticônes.

TC

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
3506 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 18 mars à 02:48 Citer     Aller en bas de page

@ Myo, j'ai toujours aimé écrire sur la poésie. Cela alimente et la mienne et ma muse. J'ai d'ailleurs débuté l'écriture d'un recueil sur ce thème.

@ Mawringhe, ah ! là je comprends mieux. D'ailleurs, je comprends vite mais il faut m'expliquer longuement.
Ceci dit Geste n'a aucun lien avec mon coup de gueule au sujet des narcisses.
Là, j'écris sur la poésie. Et basta.
Ça suffit à mon bonheur du jour.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
actuaire
Impossible d'afficher l'image
Dessine tes douleurs dans le sable et grave tes joies dans le rocher... Lao Tseu
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
3540 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2013
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 18 mars à 07:01 Citer     Aller en bas de page

Bon Jour à Toi Jean-Baptiste



Écrire est un geste qui ne repousse que les propres limites de qui écrit.

Un geste frontière.
D’un côté un acte,
de l’autre un écrit.
Geste fait de pas
vers la clarté des sens.
Un geste vague
navré de ne savoir.





"Ce n'est pas pour rien si pour certains écrire devient...vital...
Un tremplin, une ouverture, un chemin..."


C'est beau, c'est toi, c'est tout simplement de la poésie qui donne un sens au delà de tous les mots.

Merci Poète pour ce beau partage.

Etienne

  « La véritable amitié commence quand les silences ne pèsent plus. » Romain Werlen.
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
3506 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 19 mars à 04:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de actuaire
"Ce n'est pas pour rien si pour certains écrire devient...vital...
Un tremplin, une ouverture, un chemin..."



Merci Étienne. J'aime que tu comprennes bien mes écrits.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 237
Réponses: 12
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0515] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.