Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 32
· Zilcah · Aude Doiderose · Bakemono no Nisemono · NicoNavel
13170 membres inscrits

Montréal: 6 août 17:58:03
Paris: 6 août 23:58:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Vaillant petit soldat Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Sans Nom

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
25 avril 2013
  Publié: 16 oct 2009 à 03:38 Citer     Aller en bas de page

« Si tous les gars du monde voulaient se donner la main »
Combien de fois avons-nous entendu ce refrain.
Combien de fois encore mettrons- nous la main au fusil ?
Depuis la nuit des temps, les morts en ont fait des petits…

Toi qui es à la fleur de l’âge
Tu t’en vas suivant tous les autres
Tu pars portant ton lourd bagage
Vaillant, tu crois au bon apôtre

Tu laisses derrière toi ta famille
Tes copains, ta petite amie
Dans leurs yeux une larme brille
Ils ont peur pour toi, pour ta vie.

Légèrement inconscient, tu fonces
Voir de près le champ de bataille.
Dans les bosquets couverts de ronces,
Tu te protèges de la mitraille.

Tu comprends que l’on ne joue plus.
De loin la guerre est irréelle,
Au combat rien de superflu,
La moindre erreur devient mortelle.

Soudain tu vis avec la peur
De tirer sur un gars comme toi,
Le voir tomber, le voir qui meurt.
C’est lui... ç’aurait pu être toi.

Sous le soleil, la pluie, le froid
Hardi, tu braves les embûches
A travers les plaines et les bois
Las de marcher, tu en trébuches.

Le sommeil ne te repose pas.
Le bruit, la crainte et puis la faim,
Sont le quotidien du soldat.
La paix reviendra t-elle enfin…

Petit, tu jouais à la guerre,
Tu rêvais de marcher au pas.
Aujourd'hui’hui tu n’y tiens plus guère,
En secret tu appelles « Papa ! »



 
EtOIlEfIlAntE
Impossible d'afficher l'image
On est tous des bergers et chaque berger est responsable de son troupeau
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
70 commentaires
Membre depuis
13 septembre 2009
Dernière connexion
30 mars
  Publié: 16 oct 2009 à 19:45 Citer     Aller en bas de page

merci de se partage, se sujet que l'on trouve pas beaucoup, je peux dire que j'ai de la chance

  « ... Mon cœur craint de souffrir, parce qu’il est entrain de vivre, vivre amoureux sans être aimé,
Sans Nom

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
25 avril 2013
  Publié: 17 oct 2009 à 03:29 Citer     Aller en bas de page

Merci, Malika et Etoilefilante, d'être passées dire bonjour à mon petit soldat. Ça lui a fait plaisir d'avoir votre visite, là-bas, loin de chez lui...

 
Sans Nom

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
25 avril 2013
  Publié: 24 oct 2009 à 08:52 Citer     Aller en bas de page

Merci, Youyou, de votre passage.

 
Sans Nom

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
235 commentaires
Membre depuis
12 juin 2009
Dernière connexion
25 avril 2013
  Publié: 29 jan 2011 à 05:30 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup pour votre appréciation. Un petit clin d'œil à tous ces braves soldats qui ne demandent rien et qu'on envoie au milieu de la mitraille.

Que sont devenus les coms de Youyou et Malika?

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 923
Réponses: 4
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0183] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.