Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 125
Invisible : 0
Total : 126
· Sybilla
13104 membres inscrits

Montréal: 12 nov 18:58:39
Paris: 13 nov 00:58:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Aux heures interdites.. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Harley Queen

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
58 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 19 jan à 14:51
Modifié:  19 jan à 15:01 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Le trottoir était sombre et humide à notre grand passage

Je regarde de partout sauf devant, après tout comment ?

Seule, sous la pluie, le parapluie coupant le paysage

Clics, Clacs et Clocs, font mes pas entre deux espaces temps








Un pauvre lampadaire usé au coin de la bâtisse règne

La blanchâtre demeure ouverte laisse paraître dates et noms

Entre les graviers et les buissons, mon démon s'imprègne

Une atmosphère affreuse à d'anciennes dissolutions






Je prend le temps de me pencher sur la rondeur imposée

Au bord de notre précipice, alors souviens-toi et puis souvenons-nous

Là où rien ne fut et rien ne serait plus jamais en réalité

Un rendez-vous avec mes fantômes les plus enfouis, les plus fous.






 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
4019 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 19 jan à 15:38 Citer     Aller en bas de page

Il est des endroits qui portent nos souvenirs ....
pas toujours simple de cohabiter.

Bel écrit Alpacina
et Bienvenue


Myo

 
Sybilla

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 19 jan à 15:58 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir alpacina,

Très belle poésie en partage !



Bonne soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
831 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 24 jan à 08:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Alpacina,

J'ai aimé ma lecture. Ce que je préfère dans les poèmes, c'est bien souvent la conclusion.

Citation de alpacina
Au bord de notre précipice, alors souviens-toi et puis souvenons-nous

Là où rien ne fut et rien ne serait plus jamais en réalité

Un rendez-vous avec mes fantômes les plus enfouis, les plus fous.



J'ai aimé la tournure que tu as donné à tes derniers vers. Les souvenirs sont ce que nous avons de plus précieux, et malheureusement comme toutes choses, ils ne sont pas éternels... Les années agissent sur notre mémoire...

Merci pour ce beau partage et au plaisir de te lire à nouveau.

Mes amitiés,

Lapoètesse

  Anciennement Lapoètesse
Harley Queen

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
58 commentaires
Membre depuis
13 janvier
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 10 févr à 13:49 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous pour votre attention .

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 196
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0382] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.