Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 28
13128 membres inscrits

Montréal: 18 févr 17:58:14
Paris: 18 févr 23:58:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Maldoror Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
196 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
18 février
  Publié: 8 déc 2018 à 08:50
Modifié:  8 déc 2018 à 08:51 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Maldoror

Mon nom maudit est Maldoror
Quand les loups ont fait fuir les chiens
Je hante les rues jusqu’à l’aurore
Pour faire mon métier d’assassin.
J’y mets tout mon tempérament
Et je l’exerce avec passion.
Dans ce domaine j’ai du talent
Toutes mes victimes vous le diront

Contre le cœur, la main posée
J’ai juré un serment sacré
À mon maître l’ange exilé
Celui qu’à peine j’ose nommer.
Et le pacte que j’ai signé
Des lois humaines m’a exempté
Il fait de moi son dévoué
Et me lie aux siennes dictées.

Lorsque par hasard, cheminant
Je croise une fille un peu morose
Je prends mon plus bel instrument
Pour colorier sa nuit en rose
Laissant sur son visage clair
Un sourire gravé au surin
Celui qu’un soir très ordinaire
J’ai aussi tracé sur le mien.

Pourtant longtemps j’ai essayé
Une existence bien rangée
Oui mais cette vie sans passion
Faisait du tort à mes pulsions.
Aux plaisirs tristes, j’ai préféré
Les délices de la cruauté.
Les amours ternes du commun
Endormaient mes instincts anciens.

Georges Ioannitis
Tous droits réservés par l’auteur

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
13702 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
18 février
  Publié: 8 déc 2018 à 17:02 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Tychilios,

Superbe !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
196 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
18 février
  Publié: 8 déc 2018 à 23:22 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sybilla


Bonsoir Tychilios,

Superbe !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla


Merci Sybilla pour cette charmante visite, il faut avoir un goût très sûr pour que l'auteur maudit que restera toujours Lautréamont, ose vous plaire. J'ai parcouru au hasard un de vos poèmes et je sais que je ne me trompe pas. Soyez certaine que j'en lirai d'autres. A bientôt j'espère.

 
andre Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Rien c'est déjà quelque chose
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
233 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2018
Dernière connexion
9 janvier
  Publié: 21 déc 2018 à 04:35 Citer     Aller en bas de page

Le bonjour poétique Tychilios

Petit passage dans mes découvertes de lectures, que je ne regrette pas.

J'aime Baudelaire et il a guidé souvent ma plume.
Mais trouvé du Ducasse en inspiration c'est plus ciblé.

merci du partage.


André

  André Pierre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 141
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0295] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.