Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 317
Invisible : 0
Total : 318
· Hector L'archer
13181 membres inscrits

Montréal: 14 août 09:38:27
Paris: 14 août 15:38:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2020 (semaine 6) : "L’apparence" :: Être ou paraître... telle est la question ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
2858 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
14 août
  Publié: 27 juil à 14:05
Modifié:  27 juil à 14:15 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Paraître et ne pas être
Ce que nous paraissons,
Maquiller son mal-être
Et ses désillusions.

Ne pas livrer aux autres
Son cœur à découvert,
Garder la tête haute
Et les yeux grands ouverts

Paraître pour paraître,
Besoin de ce frisson,
Qui fait briller son être,
Son je, son moi profond.

Masqué entre ces deux,
Se creuse un grand fossé !

Vivre...

Sous les spots et les feux,
Pour être magnifié,
Ou simplement caché,
En toute intimité.

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
5636 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
14 août
  Publié: 27 juil à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Joli texte bien dans le thème
Gare...A trop vouloir paraitre de ne pas se perdre.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1147 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
11 août
  Publié: 27 juil à 17:31 Citer     Aller en bas de page

Un texte superbement écrit. Pertinent sur le fond, irréprochable sur la forme. Une petite perle signée Mawringhe. J'espère que tout se passe comme tu veux, prends soin de toi, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
392 poèmes Liste
4291 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
13 août
  Publié: 28 juil à 03:19 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Mawr,
"Pour vivre heureux vivons cachés", je serais plutôt attiré par cette façon de vivre.
Vouloir paraître au risque de disparaître dans l'estime des gens que l'on aime, non merci très peu pour moi.
Restons naturel et sincère.
Bises
Pierre

  Pichardin
SienKieWicz

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
2717 commentaires
Membre depuis
7 mars 2007
Dernière connexion
13 août
  Publié: 28 juil à 09:23 Citer     Aller en bas de page

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
228 poèmes Liste
5750 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
14 août
  Publié: 28 juil à 10:40 Citer     Aller en bas de page

La discrétion sied souvent à la raison.

Joli texte.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
312 poèmes Liste
5617 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
11 août
  Publié: 28 juil à 10:49 Citer     Aller en bas de page


Lolotte
Ton apparence est une armure, c’est bien si elle te permet de garder la tête haute et les yeux grands ouverts et surtout ne jamais donner prise au mépris, alors masquons s’il le faut.

  YD
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
630 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
14 août
  Publié: 28 juil à 11:03
Modifié:  28 juil à 11:07 par Lucie Granville
Citer     Aller en bas de page

Ta poésie est riche et profonde Mawringhe, j'aime ta manière d'aborder ce thème de l'apparence... Pas toujours facile de rester "naturel", on n'a pas toujours envie de montrer nos faiblesses ou nos tourments, alors, on compose parfois, avec un beau sourire qui rassure, et qui est reçu comme un "tout va bien", simplement pour ne pas inquiéter nos proches (mais ils ne sont pas toujours dupes... ). Lucie

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
3001 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
9 août
  Publié: 28 juil à 13:45 Citer     Aller en bas de page

Très très belle envolée poétique pour parler de l'apparence en société.
Bravo
Bonne journée
Cidnos

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
3555 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
3 août
  Publié: 30 juil à 14:09 Citer     Aller en bas de page

Hello, Mawr...
Intéressant et sensible poème sur toutes les facettes des fameuses apparences que l'on se donne.
Le sujet paraît rebattu et pourtant...les réactions suscitées en disent beaucoup....et sont révélatrices.
C'est si complexe et contradictoire, si riche.

Tu as placé un fil rouge qui me touche...Tu connais cette phrase ? "Never complain, never explain ?" ("ne jamais se plaindre, ne jamais expliquer")...tu comprendras peut-être un peu ma position sur ce vaste débat.

Amitiés...
Riaga....

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
192 poèmes Liste
1891 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
5 août
  Publié: 31 juil à 07:03
Modifié:  31 juil à 07:06 par MUSCADE
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Mawringhe

Le sujet abordé est plus qu' intéressant
Le "paraître" est souvent nécessaire
Pour que notre vrai " Moi" soit à l'abri.
Pour éviter tout jugement d'autrui

Le paraître permet d'accepter une image
Plus valorisante et plus attirante
Et de masquer les facettes qui dérangent
Une sorte de pansement, qui cachent les blessures

Alors soyons ce qui est le meilleur pour nous
Même si l'apparence n'est pas la réalité...

Merci de ce partage subtil et tout à fait

Bisous - MUSCADE

  MUSCADE
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
503 poèmes Liste
23302 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
14 août
  Publié: 31 juil à 10:08 Citer     Aller en bas de page

Je te suis à cent pour cent chère MAWR
Le grand fossé, il faut le franchir et continuer.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
2858 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
14 août
  Publié: 31 juil à 15:52 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir à toutes et à tous

- L'Oncle, Georges, Pierre, SienKieWicz, JB, mon Saturnin, Lucie, Cidnos, Riaga, Muscade, Ma Petite Cigogne, merci à tous pour vos commentaires pertinents où chacun expose sa vision sur la façon d'être et l'apparence ! Il y a matière à réflexion dans chacun de vos commentaires !

Je vous embrasse bien fort à tous !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 203
Réponses: 12
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0345] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.