Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 707
Invisible : 0
Total : 709
· Rose-Amélie · SHElene
13170 membres inscrits

Montréal: 6 août 11:18:48
Paris: 6 août 17:18:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2020 (semaine 6) : "L’apparence" :: Les Appâts rances Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Loïc Lacam Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Le poète a carressé la plume de l'oiseau et l'oiseau a fait de même.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
20 commentaires
Membre depuis
23 juillet
Dernière connexion
6 août
  Publié: 27 juil à 06:12
Modifié:  27 juil à 14:12 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Les appâts rances

Petit poisson glissant dans les flots qui ondulent,
Tu te livres insouciant et soumis, au courant,
Qui t’emporte avec lui, comme les libellules,
Pour pouvoir voyager s’abandonnent aux vents.

Tu es libre dis-tu, de faire ce qui te chante,
Mais l’air que tu fredonnes n’est même pas de toi,
Tu ânonnes à tue-tête un refrain qui te hante,
Incapable d’entendre le doux son de ta « voie ».

On peut vivre sa vie sans avoir d’idée propre,
En disant j’ai le temps, il n’y a rien qui urge...
C’est ainsi que dociles, en joyeuse cohorte,
Ont sauté dans la mer les moutons de Panurge.

Tant d’anciens avant toi ont cherché le passage,
Qui conduit jusqu’à l’être et laissé en partant,
Leurs idées, des proverbes et ce très vieil adage :
« Ce sont les poissons morts qui suivent le courant. »

Regarde ce saumon, ce n’est pas une fable !
Remontant vers sa source, à grands coups de pagaie...
Toi c’est au fond du lit, blanc recouvert de sable,
D’une rivière « amie », que tu te laisses aller...

Lui n’aura de repos qu’en atteignant son but,
Retrouver cet endroit tout au fond de lui-même,
Ce lieu privilégié, où l’on entre que nu,
Dépouillé des scories que nos ego promènent.

Toi tu cherches un produit, que dis-je une mixture,
D’où transpire une odeur, si indéfinissable,
Celle du pain rassis et de l’huile de friture,
Parfumés d’un fromage aux relents innommables.

Que tu vas avaler, sûr de ta découverte,
« Miracle artificiel qui conduit à la transe ! »
Es-tu si sûr de toi ? Quand une voix experte,
Te dit qu’il ne faut pas se fier aux appâts rances.

Ou bien ce sont tes veines qui diront ta souffrance,
Quand bien trop à ce jeu tu te seras piqué !
Il ne faut pas vouloir, prolonger une danse,
Quand elle est si macabre et triste à en crever.

Le grand saut tu le fis, et quelle fut ta surprise,
En sentant de ton corps, ton âme s’envoler...
Le voyage fut bref jusque sur cette rive,
Où tu meurs d’asphyxie, une lèvre arrachée.

Loïc Lacam

  Loïc
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
502 poèmes Liste
23276 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
4 août
  Publié: 27 juil à 10:45 Citer     Aller en bas de page

Comprendra qui veut, mais moi j'ai bien saisi la nuance et ce poème est super.
Du signe des poissons j'en ai gober tous les vers avec plaisir.
Les âmes sont parfois sensibles chez poissons, jeu de mots inclus.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Loïc Lacam Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Le poète a carressé la plume de l'oiseau et l'oiseau a fait de même.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
20 commentaires
Membre depuis
23 juillet
Dernière connexion
6 août
  Publié: 27 juil à 11:34 Citer     Aller en bas de page


Merci Beaucoup Ode,

Ta sensibilité et ton message sont un bonheur.
Bien à toi
Loïc

  Loïc
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
392 poèmes Liste
4291 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 28 juil à 02:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Loïc,
j'ai beaucoup aimé ton poème, tu as su m’appâter et m'épater avec tes vers si luisants.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
5736 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
3 août
  Publié: 28 juil à 10:51 Citer     Aller en bas de page

Une vraie petite leçon de philosophie... qui passe la maille.

Bienvenu sur LPDP Loïc.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
2996 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
2 août
  Publié: 28 juil à 13:58
Modifié:  28 juil à 13:59 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Eh ben j'applaudis. J'ai trouvé les jeux de mots, l'histoire passionnante ... de toute fraicheur d'esprit.
Finalement ! Quel genre de poisson sommes nous ? Dirais-je !

Bonne journée
Cidnos

Bienvenu sur LPDP

 
Loïc Lacam Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Le poète a carressé la plume de l'oiseau et l'oiseau a fait de même.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
20 commentaires
Membre depuis
23 juillet
Dernière connexion
6 août
  Publié: 28 juil à 14:38 Citer     Aller en bas de page


Bonsoir à vous,

cher In poésie, Je n'étais vraiment pas parti pour philosopher, le texte en a décidé autrement,
et comme c'est lui qui commande... !
Merci en tout cas à vous trois pour vos retours.
Ecrire un texte, c'est peut-être jeter un filet, c'est sûrement se dire,
et c'est encore espérer être lu.

Amicalement
Loic

  Loïc
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1522 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
3 août
  Publié: 28 juil à 15:14 Citer     Aller en bas de page

Originale cette approche du thème, tu dois être aussi pêcheur que poète non? Au fil de l'eau et de tes mots, le plaisir de te lire ne s'est pas écaillé

  SHElene
Loïc Lacam Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Le poète a carressé la plume de l'oiseau et l'oiseau a fait de même.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
20 commentaires
Membre depuis
23 juillet
Dernière connexion
6 août
  Publié: 28 juil à 15:38 Citer     Aller en bas de page


Merci Hélène,

Pêcheur de mots sûrement, pas forcément de poissons...
J’aime les images par contre, elles réjouissent les enfants
que nous sommes encore et que nous resterons toujours.

Bien a toi

  Loïc
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 190
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0281] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.