Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 14
Équipe de gestion
· Maschoune
13019 membres inscrits

Montréal: 21 nov 01:11:23
Paris: 21 nov 07:11:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: À la fenêtre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
12311 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 16 sept à 14:56 Citer     Aller en bas de page




J’ai ouvert une autre fenêtre
Pour regarder tous les moments
De vies figées, d’amours, d’enfants
Dans l’espoir de t’y voir peut-être.

J’y ai aperçu des vélos
Des gens heureux, des SOS,
Des mots révoltés, des liesses,
Sans jamais y croiser ta peau.

Deux anniv., trois autres à venir
Des smileys semés çà et là
disant : « je ne vous oublie pas »
Et des cœurs à n’en plus finir.

J’ai regardé par la fenêtre
Il ne s’y passait pas grand chose
J’avais juste envie d’une pause
Et aussi de te voir, peut-être...

Mon tonton André va mourir
Qu’importe, il poste des maximes
Des chatons, des chiots, rien d’intime,
Sa fin doit lui appartenir.

Je regarde un homme à louer
Certains se prêtent, d’autres volent
Papillons pour femmes frivoles
En manque de pouvoir t’aimer.

J’ai fermé la seule fenêtre
Qui m’aurait menée jusqu’à toi,
À la brûlure de tes doigts
Je ne veux plus me compromettre.

Alors j’ai liké des photos
Puis en silence sans rien dire,
En rescapée de mes délires,
J’ai recollé tous mes morceaux.






anniv : anniversaire.
Liker : aimer

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
718 poèmes Liste
21362 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 16 sept à 15:02 Citer     Aller en bas de page

On en voit des choses par les fenêtres si les volets sont entrouverts. On voudrait regarder par les trous de serrure parfois, mais ce n'est pas recommandé.
J'aime bien ce texte. Je le trouve actuel.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
10151 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 16 sept à 15:37 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
Je le trouve actuel.



Actuel : c'est le mot juste au vu de la forme et du vocabulaire

  ISABELLE
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
12311 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 17 sept à 05:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de Aude Doiderose
On en voit des choses par les fenêtres si les volets sont entrouverts. On voudrait regarder par les trous de serrure parfois, mais ce n'est pas recommandé.
J'aime bien ce texte. Je le trouve actuel.



Je dois avoir une âme de voyeuse. J'ai toujours aimé observer les gens.


Citation de Maschoune

Citation de Aude Doiderose
Je le trouve actuel.



Actuel : c'est le mot juste au vu de la forme et du vocabulaire


Merci Isa.


Citation de Ali
Bonsoir Adamantine,

La poésie des mots actuels mais une profondeur Classique toujours contemporaine et qui n'est pas en reste.

MERCI pour ce partage Adamantine !



Merci Ali pour ta fidélité à mes textes.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
411 poèmes Liste
21128 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 18 sept à 09:36 Citer     Aller en bas de page

Il y a une chanson de Brel que tes mots me font penser.
Un bel écrit, une fois la fenêtre refermée, tu peux toujours ouvrir ta porte, on ne sait jamais...
Bises ADAMANTINE
ODE 31 - 17

  OM
M@rselO


“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — H. Trismégiste
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
1009 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2017
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 19 sept à 03:19 Citer     Aller en bas de page

Une excellente version de Windows, malgré les bugs inhérents...
Appliquer le correctif recommandé, dès que possible !

  M@rs
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
12311 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 19 sept à 06:14 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Il y a une chanson de Brel que tes mots me font penser.
Un bel écrit, une fois la fenêtre refermée, tu peux toujours ouvrir ta porte, on ne sait jamais...
Bises ADAMANTINE
ODE 31 - 17


Je ne connais sans doute pas cette chanson.
Merci de ton passage Ode


Citation de M@rselO
Une excellente version de Windows, malgré les bugs inhérents...
Appliquer le correctif recommandé, dès que possible !



D'où l'intérêt d'aller sous Linux.
Merci M@rselo

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
3236 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 19 sept à 07:58 Citer     Aller en bas de page



J'ai apprécié ce moment de lecture, merci Magali

Bise

 
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
12311 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 1er oct à 11:32 Citer     Aller en bas de page

Citation de Lilania


J'ai apprécié ce moment de lecture, merci Magali

Bise



Merci Lilania

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1012 poèmes Liste
16308 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 22 oct à 03:56 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Je trouve le tout très intéressant, en effet actuel dans le propos...Un actuel sublimé par ta façon d'écrire, du coup, je ne suis pas déstabilisé. J'aime cette capacité à piocher dans les temps d'aujourd'hui, et laisser l'inspiration s'exprimer...Certains chanteurs avaient cette capacité de faire ressortir ces traits d'un passé qui fut leur présent.
Amitiés sincères.
pyc.

 
Adamantine

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
406 poèmes Liste
12311 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 3 nov à 11:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de pyc
Bonjour...

Je trouve le tout très intéressant, en effet actuel dans le propos...Un actuel sublimé par ta façon d'écrire, du coup, je ne suis pas déstabilisé. J'aime cette capacité à piocher dans les temps d'aujourd'hui, et laisser l'inspiration s'exprimer...Certains chanteurs avaient cette capacité de faire ressortir ces traits d'un passé qui fut leur présent.
Amitiés sincères.
pyc.



J'aime tes commentaires poussés qui ne laissent rien au hasard. j'aimerais voir cette faculté.
Merci Pierre-Yves.

  Et si l'on me demande à quoi j'ai passé le temps Je dirai à jouer... Le reste n'importe pas.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 185
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0491] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.