Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 52
Invisible : 0
Total : 53
· Lapoètesse
13143 membres inscrits

Montréal: 23 févr 20:24:57
Paris: 24 févr 02:24:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Légendes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
3248 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
23 février
  Publié: 15 sept 2018 à 03:32
Modifié:  15 sept 2018 à 11:50 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

 
Légendes
 
Vous parlez des dits de Dieu
Qui sont des monts de mots
Coulés dans le silence de vos creux
Et font l'or des gens de foi

Peu à peu ils ont fait nid
Dans vos vies et vos racines
Fondus dans vos ombres ils vous ont pris
Plus que l'âme vos désirs

Et la geôle qu'ils vous font
Est le pire des maux
Sournoise et plus solide que béton
Tapie dans votre esprit

Et c'est le sang de vos jours
Qu'ils volent patiemment
Et vos certitudes sont les vautours
Gavés de vos fins
 
 

  La vie commence à chaque instant.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
14907 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
23 février
  Publié: 15 sept 2018 à 11:45 Citer     Aller en bas de page

j'ai aime ma lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
691 poèmes Liste
4173 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
23 février
  Publié: 16 sept 2018 à 02:56 Citer     Aller en bas de page

Réflexions, réflexions

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
4827 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
1er février
  Publié: 16 sept 2018 à 04:38 Citer     Aller en bas de page

Il était une foi...
Chez eux hélas même les oreilles ont des murs.
Belle lecture matinale

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
3248 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
23 février
  Publié: 16 sept 2018 à 04:50 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous fidèles lecteurs.
Après une longue absence je reviens peu à peu. Pas tout réglé encore, mais ça va nettement mieux.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
289 poèmes Liste
2494 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
18 février
  Publié: 16 sept 2018 à 11:39 Citer     Aller en bas de page

Ah les croyances qui nous rongent, mais si elles sont fondées, ça nous donnent une belle puissance de frappe ( contre l'ennemi qui est légion...)
Du moins il me semble ?

Merci, le message est passé...




    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
861 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
12 février
  Publié: 20 sept 2018 à 03:48
Modifié:  20 sept 2018 à 04:00 par Jacques-Marie JAHEL
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Baptiste,

Les deux premiers vers par la répétition voulue de syntagmes hiérarchisés nous donnent à penser notamment dans le premier vers à des paroles qui en imposent: "Les dits de Dieu" que l'on pourrait traduire ainsi: "L'édit de Dieu."
Le second vers par la répétitions des phonèmes; "monts, mots", nous donnent une impression plus apaisée de moutonnement parmi les pierrailles désertiques d'un Sinaï logé dans l'inconscient.
La foi, n'est pas une prison, une geôle, où nos sens sont privés de liberté.
Au contraire, la foi est la clé qui ouvre tous les cadenas universels quand elle chemine avec la raison; la foi ce n'est pas les prêches moralisateurs et ennuyeux de l'église; la foi est le Véhicule de la raison qui, débarrassée de ses immondices, nous laisse entrevoir la lumière de la Vérité absolue.

Merci Jean-Baptiste pour ce poème réflexif qui nous permet de faire un retour sur soi de notre pensée.

Amicalement.
JMJ

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser ! (photo d'un poème d'Apollinaire, Tout terriblement)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
3248 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
23 février
  Publié: 12 nov 2018 à 17:19 Citer     Aller en bas de page

@ marchepascal et JMJ

J'admire les gens qui ont la foi. J'en suis bien incapable.
Peut-être n'ai je pas assez d'imagination.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 253
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0400] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.