Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 40
Invisible : 0
Total : 44
· Lapoètesse · La Brune Colombe · Angel-ik · Le Soldat Bleu
13003 membres inscrits

Montréal: 21 août 16:29:50
Paris: 21 août 22:29:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: La haine et le papier Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Dame Po'M Nouveau membre!
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
10 août
Dernière connexion
21 août
  Publié: 10 août à 11:37
Modifié:  11 août à 03:27 par Emme
Citer     Aller en bas de page

La haine et le papier

Je pensais pouvoir me retenir
De crier, de hurler ma haine
J'imaginais pouvoir garder ça en moi
Jusqu'à ce que tout disparaisse...

Ah ! comme j'étais naïve !
De croire que tout partirait
Sans laisser aucune trace !
Comme en physique,
Rien ne disparaît, tout se transforme
Et ça, j'ai été incapable de le comprendre
C'était devenu une pilule
Coincée au fond de ma gorge
Qui enflait, enflait
Qui devenait jour après jour gangrène
Et infectait tout
Mes paroles, mes gestes et mon regard
Et mes proches m'ont vu telle que je ne suis pas
Pleine de rancune et de ressentiment
D'une susceptibilité à fleur de peau
Disant et agissant indépendamment de ma volonté

Il n'y a eu pour moi qu'une seule solution pour me débarrasser de ce sentiment
Dont l'infection ne faisait que se répandre
Bien sûr, il y avait la possibilité de cracher cette haine au visage du principal concerné
Mais ce serait lui donner trop d'importance et de crédit
Non il y avait mieux que ça
L'écriture
Coucher sa haine sur des feuilles de papier
Sans personne pour me juger
C'est là que j'ai trouvé comment me vider et me débarrasser de cette pilule qui m'étouffait
Je me suis sentie libérée d'un poids énorme
Je pouvais enfin me redresser
Tel Atlas se débarrassant de la terre
Aujourd'hui je ne laisse plus tout ça s'accumuler
Je n'attends plus que la coupe soit pleine
Pour noircir des pages et des pages de papier
Avec toutes mes pensées

Ainsi toutes les pensées négatives sont évacuées
Tandis que les positives, elles,
Me permettent de rêver...

  Dame Po'M
glycine Nouveau membre!


Le temps nous est précieux... Il faut le rendre heureux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
43 commentaires
Membre depuis
8 août
Dernière connexion
21 août
  Publié: 11 août à 09:50
Modifié:  11 août à 09:53 par glycine
Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup le dernier paragraphe... L'écriture est thérapie, exutoire...
mais heureusement, les pensées positives peuvent aussi être mises en poèmes... puisque les poèmes sont faits aussi pour apporter du rêve...

  Même silencieux, les mots font du bruit
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
14070 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 août
  Publié: 11 août à 11:16 Citer     Aller en bas de page

c'est tout a fait sa
ca nous aides a tout evacuer
se defouler sur nos pages
blanches

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ARTISTE DE L'ART
Impossible d'afficher l'image
Qu'il est beau de saisir la réalité de l'Intangible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2017
Dernière connexion
19 août
  Publié: 16 août à 18:16 Citer     Aller en bas de page

La magie de la poésie
Une jolie thérapie

  Les Arts sont une Star.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 113
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0308] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.