Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 38
Invisible : 0
Total : 41
· Daniel · VikThor · Tychilios
13122 membres inscrits

Montréal: 21 nov 12:03:53
Paris: 21 nov 18:03:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: De tout et de rien :: Jongler avec 6 mots Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22181 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 27 sept à 02:45 Citer     Aller en bas de page

Bonjour les ami.e.s (hey vous avez vu : je maîtrise l'écriture inclusive !)

Nouveau défi pour les pouets :

Jongler dans un court poème avec ces 6 mots

Balafré baladin balafon balade balajo balance


(C'est mon smartphone qui les a suggérés)


À vos stylos !
Réponses sous ce post, rien à gagner sauf la gloire.



  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8756 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 27 sept à 04:38 Citer     Aller en bas de page

bonjour AUDE de MUSE,
un essai en 6 vers.
ici je balance* pour vous,
plein de sens approximatifs,
sur ce farceur dit baladin*,
qui dans ses balades* en chemin,
où au balajo*, intuitif,
balafon*, balafré* pour vous.
et pour les (*)
balance, ce que beaucoup de "on" savent faire.
baladin, ce que "jo" fait en place publique.
balade, en promenade de corps et d'esprit.
balajo, jo souvent en mauvais garçon.
balafon, au son d'un xylophone africain,
balafré, qui par les coups a le visage marqué.
suis-je hors sujet ?

 
FeudB

Correctrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
7091 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 27 sept à 05:24 Citer     Aller en bas de page

Balafré baladin balafon balade balajo balance


te souviens-tu, toi baladin
Des samedis soirs de balade,
quand, au bout de ta promenade
Le Balajo éclairait ton chemin ?

Dans la salle, balafrée de lumières criardes
zébrées de volutes blanches
Tu posais tes mains sur mes hanches
Nous balancions au rythme hard
du balafon.

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22181 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 27 sept à 09:22 Citer     Aller en bas de page

Citation de samamuse
bonjour AUDE de MUSE,
un essai en 6 vers.
ici je balance* pour vous,
plein de sens approximatifs,
sur ce farceur dit baladin*,
qui dans ses balades* en chemin,
où au balajo*, intuitif,
balafon*, balafré* pour vous.
et pour les (*)
balance, ce que beaucoup de "on" savent faire.
baladin, ce que "jo" fait en place publique.
balade, en promenade de corps et d'esprit.
balajo, jo souvent en mauvais garçon.
balafon, au son d'un xylophone africain,
balafré, qui par les coups a le visage marqué.
suis-je hors sujet ?



Non tu es pile-poil dans le sujet !
Bravo Sam !

Citation de FeudeB
te souviens-tu, toi baladin
Des samedis soirs de balade,
quand, au bout de ta promenade
Le Balajo éclairait ton chemin ?

Dans la salle, balafrée de lumières criardes
zébrées de volutes blanches
Tu posais tes mains sur mes hanches
Nous balancions au rythme hard
du balafon.



Quelle ambiance ! Mon Samsung et moi sommes babas d'admiration !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 27 sept à 12:43 Citer     Aller en bas de page

Il manque bal Balzak à ta liste
Tu oublies le spécialiste
Des bala balades
Balades rythmiques
Poètes logarithmiques
Laissez passer le bala
Bala baladin
Bala baladin
Cataclysmique
Balan balance le bala balafon
Les basses basses
Basses à fond
Bala balafré je m’en balé bas les couilles
Vos rimes me chatouillent
Ouille ouille ouille

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22181 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 27 sept à 13:15 Citer     Aller en bas de page

Citation de Balzak
Il manque bal Balzak à ta liste
Tu oublies le spécialiste
Des bala balades
Balades rythmiques
Poètes logarithmiques
Laissez passer le bala
Bala baladin
Bala baladin
Cataclysmique
Balan balance le bala balafon
Les basses basses
Basses à fond
Bala balafré je m’en balé bas les couilles
Vos rimes me chatouillent
Ouille ouille ouille



Tu as vraiment le flow qui tue mon Balzak !



  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22181 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 27 sept à 13:26
Modifié:  27 sept à 13:30 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page



Balance ton bigbox, Jo,
baladin de deux-mille vingt :
Béninois à balafon
Banlieusard du Balajo
Balafré entre deux vins,
Bave-nous tes vers à deux balles !
Les mots sont un levain,
Ou bien tire toi une balle.


  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
960 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 28 sept à 14:32 Citer     Aller en bas de page

Je faisais une balade Boulevard Beaumarchais
Dans l’idée d’aller boire un brandy au Balajo
J’y ai rencontré un body builder balafré
Pas le genre à jouer du balafon shooté au bois bandé
Plutôt un baladin grimaçant sous ses poids lestés…

Mais ses biscottos, moi je m’en balance
Je kiffe pas sur les mecs taillés en V
Mais sur ceux qui sont plein d’billets !

  SHElene
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22181 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 28 sept à 14:50 Citer     Aller en bas de page

Citation de SHElene
Je faisais une balade Boulevard Beaumarchais
Dans l’idée d’aller boire un brandy au Balajo
J’y ai rencontré un body builder balafré
Pas le genre à jouer du balafon shooté au bois bandé
Plutôt un baladin grimaçant sous ses poids lestés…

Mais ses biscottos, moi je m’en balance
Je kiffe pas sur les mecs taillés en V
Mais sur ceux qui sont plein d’billets !



Alors là, respect...

Tu prends les rupins, moi les biscotins

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Quitterie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
97 commentaires
Membre depuis
9 juin 2018
Dernière connexion
11 novembre
  Publié: 2 oct à 07:26 Citer     Aller en bas de page

Après le Balajo
Du jeudi cubano
C'est dans un balladins
Que me voit le matin
Sous ce beau balafré
Jeune et encore bien frais

La lumière que balance
Le néon du plafond
Sur son corps et sa lance
Raide à mon balafon
Donne à ses percussions
L'air d'un ciel en fusion
Où chante, suspendue,
Ma ballad' mise à nu

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22181 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 2 oct à 08:03 Citer     Aller en bas de page

Citation de Quitterie
Après le Balajo
Du jeudi cubano
C'est dans un balladins
Que me voit le matin
Sous ce beau balafré
Jeune et encore bien frais

La lumière que balance
Le néon du plafond
Sur son corps et sa lance
Raide à mon balafon
Donne à ses percussions
L'air d'un ciel en fusion
Où chante, suspendue,
Ma ballad' mise à nu



Hum, un poème qui stimule l'imagination chère Quitterie ! Bien joué !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
186 poèmes Liste
4858 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 18 oct à 05:24 Citer     Aller en bas de page


Ça m'a coûté un bras d'aller au bal, à frais élevés,
C'était rempli de bas Ladins, maxi 1,65m,
Qui se grattaient le trou de balle à fond,
Sans compter les très bas lads, jockeys ratés.
J'ai dit à mon pote
"- Regarde, ça danse la samba là Jo !
Mate comment cette fille, avec ses bas, lance des invitations...
Hey jo, vas y !"

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué...

Bizzz Zorbaltringue

  La vie commence à chaque instant.
gattopardo
Impossible d'afficher l'image
Tempus fugit
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
435 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 2 nov à 12:46 Citer     Aller en bas de page

Un baladin balafré
jouait une balade
sur son balafon
au bar dansant du Balajo.
Si tu savais comme je m'en balance !

  gattopardo
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
356 poèmes Liste
3691 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 5 nov à 10:28
Modifié:  5 nov à 10:57 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

je vais faire une variante à celui de Gattopardo
Un baladin balafré, son balafon sur le dos, partit en balade du côté du balajo, un chouette endroit où ça balance.

  Pichardin
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22181 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 5 nov à 14:29 Citer     Aller en bas de page

In Poésie, Gattopardo, Pichardin ! Mais quelle distribution de rêve pour ce jeu !
Merci d'avoir planché les gars !!!

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
1804 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
19 novembre
  Publié: 6 nov à 12:25
Modifié:  6 nov à 13:47 par MUSCADE
Citer     Aller en bas de page

Balance ta croupe joyeuse,
Sur la piste du Balajo
Le balafon rend la croqueuse,
Coloré comme un coquelicot.

Le balafré très en demande,
L’entoure de ses grands bras musclés ,
Comme un baladin qui quémande
Une balade pour un baiser.

MUSCADE

  MUSCADE
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 433
Réponses: 15

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1013/13120

8.7%
 
 88 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 77 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.9%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.9%
 
 161 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.2%
 
 195 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.1%
 
 315 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0627] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.