Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 40
Invisible : 0
Total : 43
· Aude Doiderose · Lis tes ratures
Équipe de gestion
· Maschoune
13022 membres inscrits

Montréal: 22 oct 12:53:36
Paris: 22 oct 18:53:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Si peu Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
650 poèmes Liste
18555 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 14 juin à 00:07 Citer     Aller en bas de page

Il y avait un peu de si
Si peu de là, si peu de qui
Qu’un autre l’aurait fait
Lors que le nôtre l’aurait dit
Comme un aveu qu’on fait au quai
Les yeux rougis au gré du vent
Qui ment aux toi de ta folie

Il y avait si peu de voix
Si peu de La au corps sans vie
Que l’on tenait au bout des si
Ce que nos doigts empreints d’envie
Faisaient au Bois sans même un cri


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
4218 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 14 juin à 08:47 Citer     Aller en bas de page

Mon p'tit Lou,
qu'il est triste
mon p'tit Lou !
Toi, l'artiste,
aux yeux de loup,
ronge ton mal
mon bilou !
À toi, cordial !

 
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
9953 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 14 juin à 13:07 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ces SI et ces LA qui donnent la mesure à tes mots

Merci à toi

  ISABELLE
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
14305 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 14 juin à 15:44 Citer     Aller en bas de page

plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
1405 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 22 juin à 07:22 Citer     Aller en bas de page

Joli ! Merci du partage, Tilou.

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
650 poèmes Liste
18555 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 25 juin à 15:10 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous, surtout... C'est un petit retour... "aux sources".

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1012 poèmes Liste
16308 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 17 sept à 05:16 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Que dire sinon que ça m'a semblé magique au niveau des sonorités, très bien maîtrisé dans l'enchaînement des vers ? Et le fait d'avoir fait assez court permet de ne pas se disperser, comme pour mieux profiter de ce superbe tout ! J'ai vraiment aimé ma lecture, merci.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 209
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0272] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.