Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 33
Invisible : 1
Total : 40
· Alain-spiration · Lilania · NoRa CherrAt · sybilla · AlphaNico · Amandarine
12432 membres inscrits

Montréal: 20 nov 17:35:33
Paris: 20 nov 23:35:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Mère ... fille Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 27 août 2009 à 11:03 Citer     Aller en bas de page

Mère ... fille


C'est que fleure encore sur ses lèvres
fardées de rouge
un goût de barbe à papa

son coeur comme une fraise savoureuse
mûre à cueillir

l’épaule attentive
les bras béants d'amour
je veille
C'est qu’affleurent sur mes lèvres maquillées
des saveurs de vie
aux couleurs parfois meurtries

mon cœur mûr à la bouche béante
laisse couler des confidences flétries

l’épaule confiante
ses bras qui m'étreignent
elle veille


Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
ovnissimo


L’amour, c'est sentir votre coeur battre dans la paume des mains divines de Dieu. Ovni
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
3135 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2008
Dernière connexion
9 février 2013
  Publié: 27 août 2009 à 11:07 Citer     Aller en bas de page

Quelles belles images mûres a cueillir !


Un poème extraordinaire d'une lecture prenante.






ovnicalement

  amour et poésie malgré tout
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
15607 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 27 août 2009 à 11:28 Citer     Aller en bas de page

justes ces moment essentiels d'une mère à sa fille et réciproquement

je vous embrasse mère et fille

  Tout le monde savait que c'était impossible, puis est arrivé Guido qui ne le savait pas et il l'a fait.
James Cet utilisateur est un membre privilège


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
22592 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 27 août 2009 à 11:31
Modifié:  27 août 2009 à 11:31 par James
Citer     Aller en bas de page

c'est si beau l'amour entre des maman et leur fille !
merci Carole pour ce magnifique poème de beauté
familiale

toutes mes sincères amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
LANDE DOUILLETTE


car la richesse de l'homme est dans son coeur. C'est dans son coeur qu'il est le roi du monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
4312 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2007
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 27 août 2009 à 12:59 Citer     Aller en bas de page

Une belle idée que ce poème comme à deux voix où la mère porte le regard du recul nécessaire sur sa propre image.

Bravo Mariesarah

Nos filles sont aussi nos plus grandes émotions...

Bisous d'une mère de fille.

LA DEMONE

  la paix c'est quand le temps qui passe ne compte pas
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
516 poèmes Liste
5399 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 27 août 2009 à 13:16 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup

Oui, mille fois j'aime

Bonjour à ma fille

Poétiquement, ton lecteur

 
Corwin

Correcteur


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 27 août 2009 à 13:50 Citer     Aller en bas de page

Très original et plein d'amour.

j'aime bien

:bisou

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Rousselaure


Le bonheur est une oasis dans le désert. Olivier Lockert
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
261 poèmes Liste
5276 commentaires
Membre depuis
5 juillet 2009
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 27 août 2009 à 14:43 Citer     Aller en bas de page

Quel beau poème d'amour maternel. La mère veille sur la fille, le temps passe et la fille veille sur la mère. C'est splendide, touchant. Bravo! Amitiés.

  je suis et resterai celle qui t'attends
Mystic4Ever

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
739 poèmes Liste
10244 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 27 août 2009 à 15:45 Citer     Aller en bas de page

C'est merveilleux , vous veiller l'une sur l'autre

Mystic

 
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
13 décembre 2010
  Publié: 27 août 2009 à 15:57 Citer     Aller en bas de page



Chère Carole,

je ne suis pas passée de puis longtemps et je trouve ton poème magnifique.

Dans mes favoris, il est trop beau.

Amitiés
Bises X 10000
Athénéa



  L'essentiel est invisible avec les yeux
SélénaéLaLouveFéline
Impossible d'afficher l'image
"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
244 poèmes Liste
9472 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 27 août 2009 à 20:00 Citer     Aller en bas de page

Mariesarah

Comme je t'envie...!!!

Très beau poème Mère_fille ça fait rêver

Merci pour ce partage

sélénaé

 
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
22 février 2013
  Publié: 27 août 2009 à 20:32
Modifié:  27 août 2009 à 20:33 par Mr Barnabooth
Citer     Aller en bas de page

Une sensation partagée avec tact et doigté de la plume !

J'aime beaucoup

Merci
Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
925 poèmes Liste
14776 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 28 août 2009 à 01:50 Citer     Aller en bas de page

"l’épaule attentive
les bras béants d'amour
je veille"

Ha...si seulement toutes les mères du monde avaient cette maturité et cet amour pour aider et soutenir leurs enfants quand il le faut !
Tes mots sont toujours délicats et tendres.
merci à toi de cette grandeur d'âme qu'on estime tous chez toi !
amitiés les plus sincères.
pyc.

 
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
183 poèmes Liste
2824 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
6 septembre
  Publié: 28 août 2009 à 06:57 Citer     Aller en bas de page

... Presque sans mots.
Et les larmes aux yeux.

 
Ashimati Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
295 poèmes Liste
6710 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 28 août 2009 à 07:13 Citer     Aller en bas de page


Beaucoup d'amour partagé dans ce mots, il beau cet amour là.
Merci pour ce moment de douceur
Bisous
Thierry


 
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
2500 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
13 février
  Publié: 28 août 2009 à 10:37
Modifié:  28 août 2009 à 13:41 par Serge
Citer     Aller en bas de page

Aux saveurs et senteurs qui s'effleurent, s'effeuillent les forts et puissants instants d'une tendresse inégalée...

Maman et fille !

C'est beau !

 
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 9 sept 2009 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

il est vraiment magnifique ce poème..
Amitiés.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 12054
Réponses: 16
Réponses uniques: 16
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0591] secondes.
 © 2000 - 2014 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.