Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 154
Invisible : 0
Total : 155
· Solitas
13154 membres inscrits

Montréal: 8 déc 23:21:55
Paris: 9 déc 05:21:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Je suis Une. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 27 août 2016 à 15:51 Citer     Aller en bas de page



Je suis Une.

La religion, la vie, l'amour.


J'ai aimé Dieu comme on aime un amant ; intensément, passionnément, aveuglément. Je n'envisageais même pas la possibilité de m'offrir à un autre que lui.
Rien que ce terme « m'offrir », montre l'état d'abandon consenti, de soumission sans réserves.
Je l'aimais bien plus que de raison d'après mes proches. Bien plus que de raison... Dans une famille catholique de générations en générations, ce n'était pas anodin de dire cela. Et pourtant c'était vrai.
Je sentais intérieurement que ma vie était tracée. Quel soulagement ! Tant de mes amies ignoraient ce qu'elles allaient bien pouvoir faire plus tard. Moi, je le savais. Entrer au couvent, être religieuse. Cela peut être étonnant comme choix de vie mais c'était ma volonté profonde. J'avais ce léger décalage, ce demi-sourire permanent et les yeux brillants que donne l'amour et la sensation d'être aimée en retour.

Et je l'ai rencontrée, Elle. Sœur Imelda, originaire du Zaïre. Elle est devenue mon amie, ma confidente. Alors que je lui parlait de mes projets, à l'aube de ma majorité, elle m'a dit à peu près ceci :
« On n'entre pas au couvent pour se cacher ou par peur de l'inconnu, on y entre par amour et surtout, par choix. Vis ma fille, voyage, rencontre d'autres personnes et après, une fois que tu seras prête, nous t’accueillerons. » Et j'ai écouté sœur Imelda. J'ai beaucoup voyagé et j'ai rencontré celui qui a changé ma vie. Une arme de destruction massive.

Je n'étais plus une offrande, je n'avais plus rien d'un cadeau. On n'offre pas de poupée cassée ou de nourriture périmée. On offre du beau, ce que je n'étais plus, ce que je ne suis pas.
J'ai cessé d'aimer car je n'en étais pas digne et puis je n'ai plus cru en l'amour, en cet amour, comme je n'ai plus cru en moi. Ce n'est pas grave, ce n'est que la vie. Elle fait ce qu'elle veut.

Quand on déménage, on enveloppe la porcelaine fragile ou les verres sous des épaisseurs de papier bulle. Pour changer de vie, je me suis moi aussi enveloppée sous des épaisseurs. Ça protège des coups, des chocs et du désir.

J'ai fondé une famille non à mon image, mais à l'image de celle que j'aurais été si j'avais été entière. Et qu’elle est belle cette famille ! En regardant bien, en réfléchissant, je m'aperçois que finalement, en dépit de tout, je suis heureuse.

Ma vie a été autre, mais j'ai vécu. Je ne sais pas ce qui ce serait passé si... si... Si n'existe pas et moi, je suis toujours là.

J'aurais aimé être la sœur de tous, je ne suis celle de personne.

 
Adria d'Orances


Recueil de poésies érotiques édité ...... (voir mon profil)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
776 commentaires
Membre depuis
9 mars 2016
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 28 août 2016 à 04:23
Modifié:  28 août 2016 à 04:25 par Adria d'Orances
Citer     Aller en bas de page

Une confession, qui va au-delà des mots et me touche.

Citation de Adamantine
... J'ai cessé d'aimer car je n'en étais pas digne ...

Une phrase qui fait mal et qui est injuste.
Merci "ma soeur"

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
260 poèmes Liste
8815 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 28 août 2016 à 07:47 Citer     Aller en bas de page

j'ai aimé tes cheminements.
moi aussi j'ai comme à l'adolescence,
remis plein de certitudes en questions.
maintenant je crois savoir
pourquoi je fais ces expériences de vies
en tant qu'apprentissages plus ou moins bien acceptés
dans cette enveloppe que je vais devoir rendre à la nature.

Ma vie a été faite ce celles des autres, mais je l'ai vécu. Je ne sais pas ce qui ce serait passé si...(comme jonas) si...(je m'étais laissé guider) Si toutes ces présences n'avaient pas existees, comme je les aient perçut en moi, je suis pourtant toujours là. (même si ça en embête certaines et certains).

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5156 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 29 août 2016 à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Ce n'est pas facile de trouver son chemin quand le caractère réclame l 'absolu en tout chose, la satisfaction d'être est difficile et parfois impossible à trouver. A chacun ses fondamentaux, mais je crois que la majorité d'entre nous se bagarre avec ce "moi" parfois bien embêtant.

Amitiés

Yvon

  YD
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
754 poèmes Liste
22198 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 29 août 2016 à 13:33 Citer     Aller en bas de page

Ben si, tu es ma Sista !

Dieu te bénisse, Il n'aime rien tant que les brebis égarées.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
De Margotin


savoir bien faire! Sans le poète la plume n'a aucun sens. Sans critique le poète ne vit pas.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
2421 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2016
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 31 août 2016 à 08:03 Citer     Aller en bas de page

Salut ma soeur!

Il est trop beau l'amour hi hi

J'aime ton poème

Excellente journée ma soeur

  “Élève tes mots doux et tendres. Pas la voix! c'est la pluie, qui fait grandir les plantes, pas le tonnerre. ”
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 31 août 2016 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

Je n'avais pas de sœur et je découvre une famille avec ses courants et sa diversité. merci à tous.

 
gillesdepont
Impossible d'afficher l'image
Tout poème naît d'un germe, d'abord obscur, qu'il faut rendre lumineux pour qu'il produise des fruit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
24 avril 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 1er sept 2016 à 03:40 Citer     Aller en bas de page

Ton texte est particulièrement bouleversant et me touche.

Je suis profondément croyant et Dieu fait partie de ma vie. Je suis persuadé qu'a travers notre âme nous avons une part de divin en nous.

Tu es une femme extraordinaire et je ne connais pas assez de mots pour décrire ce que je ressens.

A travers tes textes, tes commentaires, il se dégage une vie, une sensibilité un amour des autres impressionnant.

Tu es une belle personnes, et les coups reçus ne t'on pas défigurés ou rendue laide mais juste marqué de cicatrices.

Sois fier de ton destin pour ne plus le subir mais pour vivre un joli présent et un avenir encore plus joli.

Il me semble que tu as écrit un joli texte sur ta fille.

Il y a eu de très belle chose dans ta vie.

Et si demain tu veux t’insérer dans une communauté il est sain de se savoir imparfait.

Mais imparfait ne veux pas dire mauvais ou sale.

Juste imparfait avec la volonté de progresser.

Mais le bonheur que tu nous distribues à la lecture de tes textes est déjà un don de Dieu.

L' amour, la dérision, le sexe, les peines, la tristesse, la joie et le bonheur, en résumé la Vie. Il y a tout dans ton écriture et seule une personne avec une belle âme peut avoir autant de talent pour nous procurer autant d'émotions du rire à la tristesse la plus folle.

Tu n'as pas raté ta vie tu l'a construite différemment et je ressens tellement d'amour en toi qu'il est évident que tu portes en toi la bienveillance de Marie qui apporte réconfort et douceur aux hommes.

Gilles avec toutes mes amitiés.



  gilles
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 1er sept 2016 à 07:04 Citer     Aller en bas de page

Gilles,

Vos mots me troublent et me font un bien merveilleux.

Merci

M.

 
alweg Cet utilisateur est un membre privilège


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
1329 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 13 oct 2016 à 14:49 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir, un texte émotion, votre foi me touche par la justesse et le choix de vos mots. Un moment de lecture puissant.

Cordialement

Alweg

  alweg
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 15 oct 2016 à 07:08 Citer     Aller en bas de page

Merci Alweg.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1328
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0392] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.