Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 65
Invisible : 0
Total : 67
· lulali
Équipe de gestion
· Adamantine
13372 membres inscrits

Montréal: 13 juil 08:22:58
Paris: 13 juil 14:22:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Thème photo juin 2020_Crépuscule à Rhodes :: 蒼い * Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lee Tchi-Doo

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
93 commentaires
Membre depuis
4 mai 2019
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 30 juin à 05:19 Citer     Aller en bas de page


蒼い *


Ciel bleu électrique
Et horizon bleu marine
Noient l'ombre des îles.


Coteaux émeraude
Et mer turquoise sans fin.
Toile brossée d’arbres
Se balançant doucement
Dans les azurs de l’aquarelle

Vagues qui ondulent,
Léchant les sables sucrés
Du temps qui s’écoule
Comme les vents qui murmurent
Une berceuse onirique.


Sous un dôme bleu
La richesse des icones.
Contemplations.


* 蒼い Bleus

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1085 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 1er juil à 20:35
Modifié:  3 juil à 11:21 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Je ne viens pas mettre en cause le principe du genre exotique. Haïku est un exercice qui peut sembler original et susciter de l’émotion (une auteure talentueuse l’a prouvé ici, avec les siens, et d'autres aussi sans doute).Aucun grand poète français n'est renommé pour cet exercice. Ces règles à mon avis, conviennent mieux aux langues agglutinantes (ce n’est pas une insulte), comme le japonais. L’exercice, dans notre langue flexionnelle peut être agréable, lorsqu’il se contente de 17 petits pas (ce n’est pas le cas ici, surement une variante autorisée), qui ne fassent pas de trop nombreux allers retours sur la scène. Encore faut-il que cette chorégraphie soit dirigée par un esprit créatif ou talentueux. La plupart de ceux disponibles sur les sites ne requièrent pas de tels efforts de créativité. C’est peut-être pour cela qu’ils sont à la mode ces temps-ci (comme les sushis, faciles à confectionner, mais sans grande valeur gustative).

Lorsque je vois surgir cette suite de Haïkus, ou ce qui y ressemble, les mots assemblés par cette syntaxe particulière, qui imite désespérément celle du japonais font jaillir à mon esprit une question biscornue, presque subliminale :
‘’Les qualités culinaires d’un sushi surgelé même agrémenté de Wasabi sont-elles comparables à celles d’un lièvre à la royale ? (ou, pour les végétariens, d’une bonne poêlée de cèpes assaisonnée d’une pointe d’ail)''. C’est juste un flash… une histoire d’émotion. Cette réflexion ne concerne que moi et j’espère que de nombreux lecteurs viendront vous dire que j’ai tort. Amicalement, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
4684 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 2 juil à 03:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Je suis sensible à la manière dont votre poème laisse entrevoir les nombreuses harmonies entre ciel et mer.

Cordialement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Lee Tchi-Doo

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
93 commentaires
Membre depuis
4 mai 2019
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 3 juil à 02:22 Citer     Aller en bas de page

Jean-Louis

Je suis sensible à votre commentaire.

本当にありがとう。
Merci beaucoup

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
5685 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 3 juil à 05:54 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup.

Pour ma formation SVP. Deux mukis encadrant deux...?

J'aime la concision qu'apportent ces formes, qui obligent à serrer les choses, comme dans un espresso. Rien ne dépasse et l'on se régale de la mousse et du coup de fouet des mots mesurés. C'est sûr que l'on pourrait tout aussi bien pondre des vers sans fin pour dire la même chose... en moins bien et en lassant, avec certitude, le lecteur.

Merci Lee Tchi-Doo.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1085 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 3 juil à 08:24
Modifié:  3 juil à 12:06 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Toutes mes excuses pour les deux auteurs cités, (j'ai précisé en correction, ma pensée dans mon commentaire), mais ce ne sont pas ces exercices de style qui les ont portés à la postérité. Lorsque je parle de grands poètes je pense plutôt à ceux antérieurs au 20ème siècle, notamment ceux du 19ème (mais c'est une opinion toute personnelle.)Je n’oserais jamais me comparer à Eluard ou Claudel (surtout Claudel). Je n’ai pas une grande considération pour ma prose ou ma poésie. Je vous avoue que lorsque je lis Céline ou Baudelaire j’ai envie de brûler tout ce que j’ai écrit. Pourtant je pensais que les jugements de valeur sur les personnes étaient proscrits, et je ne comprends pas trop ce que vient faire cette étrange comparaison dans votre réponse.Je croyais que l’on pouvait ici établir une critique sur un texte, sans risquer l’insulte ou l’anathème. Quant à votre formule de politesse j'apprécie beaucoup son élégance. On n'est pas obligé d'aimer votre poésie, ni de se faire insulter lorsque ce n'est pas le cas. Je suis ravi que mon commentaire (comme prévu) ait animé cette page.Amicalement, Georges

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
602 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 3 juil à 11:34 Citer     Aller en bas de page

De jolies images dans cet écrit très visuel qui oscille entre ciel et mer... J'ai du mal à faire le lien avec la photo "crépuscule à Rhodes" et donc avec le thème, sans doute à cause du bleu très dominant dans ce texte, qui ne s'accorde pas tout à fait aux teintes de cette photo. Amitiés, Lucie

P.S : je n'ai pas l'habitude de commenter les commentaires ou les réponses, mais j'ai tiqué en lisant l'expression "on la ferme", qui vient entacher la délicatesse de vos mots, c'est un peu dommage...

 
Lee Tchi-Doo

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
93 commentaires
Membre depuis
4 mai 2019
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 4 juil à 04:07 Citer     Aller en bas de page


In Poesie
Lucie granville

本当にありがとう。
Merci beaucoup


Lucie Granville
J'ai du mal à faire le lien avec la photo "crépuscule à Rhodes" et donc avec le thème, sans doute à cause du bleu très dominant dans ce texte, qui ne s'accorde pas tout à fait aux teintes de cette photo. Amitiés, Lucie

Parce que vous ne laissez pas pas voyager votre esprit. Il ne s'arrête qu'à ce que voient vos yeux.

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
1085 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 4 juil à 08:59
Modifié:  4 juil à 09:03 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
‘’ignorance’’,’’ idiotie’’ ''Quand on sait pas on la ferme'' ces termes humiliants relèvent encore une fois du jugement de valeur porté à la personne et non à ses propos. Je connais quelques commentaires qui ont été retirés pour moins que ça. La critique est toujours bénéfique, même si parfois elle gratouille un peu l’ego. Quant aux informations que vous apportez, pas besoin de se déplacer à la BNF. Bonne continuation avec vos haïkus et autres dérivés. Amicalement, Georges.

  Il vaut mieux avoir raison seul que tort avec la foule.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
314 poèmes Liste
18308 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 4 juil à 14:15 Citer     Aller en bas de page

Action Gestion

Je vous remercie de modérer vos propos de part et d'autres. Sans quoi ce post sera fermé aux commentaires.

Tychilios je vous rappelle de plus que si vous avez un souci avec la gestion, l'équipe est disponible via MP. Divulguer des actions gestion est formellement interdit.

Tout prochain écart sera sanctionné.

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14224 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 4 juil à 16:01
Modifié:  4 juil à 16:04 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Citation de Tychilios
Chère Vinie,
Je l'ai fait précédemment avec une réclamation restée sans réponse. Mon propos ne remet pas en cause l'ensemble du site, mais un modérateur dont l'objectivité me semble sujette à caution, mais ce n'est q'un avis personnel. Pour de plus amples détails n'hésitez pas à me contacter.
Je sais à quel point il est difficile de gérer un tel site, mais peut-on passer sur des injustices, lorsqu'elles semblent si nombreuses et flagrantes? Cordialement, Georges.



Modération : Comme le stipule le règlement : Si vous avez un souci avec un modérateur, vous devez en aviser un administrateur. Si vous avez un souci avec un administrateur, merci d'en aviser le webmaster. De plus, lorsque vous devez répondre à un rappel de la modération, merci de le faire par MP afin de ne pas polluer inutilement le post d'un membre. Dans le cas d'une réclamation restée sans réponse, merci de nous faire une copie d'écran du MP que vous avez envoyé au membre de la gestion en question. Il n'y aura pas d'autre avertissement.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
314 poèmes Liste
18308 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 6 juil à 18:27
Modifié:  6 juil à 18:34 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Je reviens - cette fois ci pour commenter le texte - qui si je ne me trompe guère serait deux mukis et au centre deux tankas.

Le premier peut être un haïku dans l'esprit de l'auteur (je vois une référence aux orages... possible).

Je trouve personnellement intéressant de s'essayer à d'autres formes, même si parfois on passe à côté des règles, l'important n'est il pas d'être curieux et tester son écriture en la faisant "voyager" de ses automatismes ?
J'ai testé pas mal de classique, et cela forme un carcan (notamment l'alexandrin) dont je trouve difficile de se défaire après coup, je parle de mon expérience bien sûr.
Toute critique est intéressante si elle est formulée avec bienveillance.

En tout cas j'ai aimé, il faut dire que j'adore la mer alors forcément ça ne tombe jamais "à côté" pour moi.

Ah puis j'aime les sushis aussi, je rêve d'aller un jour au Japon mais ça c'est hors sujet

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
602 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 8 juil à 03:23 Citer     Aller en bas de page

Lee Tchi-Doo, si mon esprit n'avait pas voyagé, je n'aurais pas commenté ce texte... Mon imagination peut vagabonder, et aller au delà de ce que mes yeux voient, sans pour autant faire le lien dont il était question. Lucie

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 298
Réponses: 13
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0344] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.