Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 25
Équipe de gestion
· Lacase
13372 membres inscrits

Montréal: 13 juil 06:40:01
Paris: 13 juil 12:40:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2020 (semaine 1) : "Mais ça, c’était avant" :: Et après ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
120 poèmes Liste
5559 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 22 juin à 15:41
Modifié:  22 juin à 15:49 par Lacase
Citer     Aller en bas de page



Avant la pluie, avant le froid,
Avant nos bols de chocolat,
Avant l’école avant les bras,
Avant tout ce qu’on ne sait pas.

Après l’hiver, avant l’effroi,
Avant que ne sonnent les glas ;
Avant l’amour juste avant toi,
Avant d’oser devant des bas.

Avant naguère, avant tout ça,
Avant ta mère couleur lilas,
Avant-première ou cinéma,
Avant ? Je ne me souviens pas.




  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
476 poèmes Liste
9537 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 23 juin à 01:02 Citer     Aller en bas de page

Hello,

Tu as bien raison, branche-toi sur le présent. On vit ainsi plus simplement.
J'aime le rythme de ces vers.

Bises

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
387 poèmes Liste
4209 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 23 juin à 01:38
Modifié:  25 juin à 03:10 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hervé,
il y a eu un avant, il y aura un après. Maintenant il y a le présent dans lequel il ne faut pas être absent..
Amicalement
Pierre

  Pichardin
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
3729 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 23 juin à 04:37 Citer     Aller en bas de page

Hello RV,

Malgré l'oubli, l'avant demeure un brin nostalgique.
J'aime beaucoup tes vers

Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14223 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 23 juin à 10:40 Citer     Aller en bas de page

On dirait presque les paroles d'une chanson. J'aime la musique de ce poème.

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12360 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 23 juin à 11:18 Citer     Aller en bas de page

Joliment tourné, merci à toi pour ce moment

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 23 juin à 14:53 Citer     Aller en bas de page

Il paraît que sans mémoire on n'a pas d'avenir... Il reste donc le présent et c'est par-fait ainsi.
Bibises
MariePaule

  MariePaule
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
602 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 24 juin à 03:56
Modifié:  24 juin à 15:07 par Lucie Granville
Citer     Aller en bas de page

Une jolie poésie qui oscille entre "avant" et "après". Le présent fabrique des souvenirs, bons ou mauvais, et l'avant devient ainsi l'après. Quant à "l'avant" d'avant notre naissance, on pourra toujours nous le raconter, mais "l'après" d'après notre passage sur Terre, on ne le connaîtra jamais... Une poésie qui fait réfléchir... Amicalement, Lucie

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
308 poèmes Liste
5556 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 24 juin à 08:38 Citer     Aller en bas de page

Tu as oublié avant toi, le néant... mais ça c'était avant que papa se charge de faire un gros câlin à maman (rire)

Amitiés

Yvon

  YD
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
1487 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 24 juin à 15:40 Citer     Aller en bas de page

J'arrive aprés les autres, pour te dire que si j'étais passée avant, j'en aurai dit tout autant: vivons le présent.

  SHElene
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Mi biche mi serpent, ça dépend des moments (@Storm)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
314 poèmes Liste
18308 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 24 juin à 16:05 Citer     Aller en bas de page

Une mélodie qui sonne comme une évidence

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
120 poèmes Liste
5559 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 25 juin à 02:05 Citer     Aller en bas de page

Cat
Oh je n'ai pas de mérite, je ne sais que vivre au présent.

Pichardin
Comme tout le monde, mon présent se nourrit de tous mes avants.

M
Je ne crois pas être nostalgique... même si globalement ce qui fut, était super !

Adamantine
Chanson oui, j'ai hésité à mettre ce titre

Maschoune
Merci à toi

Allantvers
Je ne suis pas nostalgique mais j'ai de la mémoire... La formule me plaît bien.

Lucie
"Il n'y a plus d'après" chantait le poète
Par juliette c'est encore mieux
Je suis un autre

Y.D
Le truc c'est qu'il y a toujours quelque chose avant... Et heureusement !

SHELene
Alors accepte de recevoir les mêmes remerciements que ceux qui te précèdent.

Bestiole
Merci pour la mélodie

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3911 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
6 juillet
  Publié: 25 juin à 05:29 Citer     Aller en bas de page

C'est joliment dit.
J'aime beaucoup ces aveux tendres, même si tu sais, même si nous savons que notre présent découle de tout ce qui a fait notre passé, les peines et les joies passés... tout ce qui nous a construit..
Bravo l'Oncle !

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
495 poèmes Liste
23086 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 26 juin à 12:55 Citer     Aller en bas de page

J'apprécie beaucoup, c'est comme une danse, un pas en avant un pas en arrière, le principal est de les avoir sur terre.
Merci LACASE

  OM
glycine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
716 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 26 juin à 19:14
Modifié:  26 juin à 19:15 par glycine
Citer     Aller en bas de page

Avant... Maintenant... Après... L'important est d'avancer le mieux possible au présent...
Même si je suis assez nostalgique... j'aime beaucoup ta pensée concernant la nostalgie et la mémoire...
Un poème joliment déroulé... Bravo

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
120 poèmes Liste
5559 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 28 juin à 16:25 Citer     Aller en bas de page

Sidonie
Oui nous sommes la somme de tout ce que nous fûmes...
car malgré ce passé simple,
Rien ne part en fumée

ode3117
Merci à toi d'être entrée dans ma ronde


glycine
Pour ma part je ne suis pas nostalgique mais...
Je n'oublie rien et cela me construit.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 210
Réponses: 15
Réponses uniques: 14
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0539] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.