Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 474
Invisible : 0
Total : 474
13178 membres inscrits

Montréal: 5 juin 05:21:49
Paris: 5 juin 11:21:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (mai 2020) : "Regard" :: Le regard dans l'eau (repost) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1050 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 8 mai à 03:46
Modifié:  9 mai à 16:00 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page


Narcisse vu par le Caravage Domaine public

Le regard dans l’eau

Il avait la beauté,
Qu’une oisive déesse lui avait donnée,
Un matin tristounet,
Pour sortir de l’ennui où elle pataugeait.

Mais un dieu intrigant,
Un sortilège étrange, à cette œuvre ajouta,
En lui interdisant
Les eaux de la forêt pour mirer son minois.

Il était de surcroît,
Bien loin de se montrer le plus futé garçon,
Ne s’en offusquant pas,
Il préférait son charme à ceux de la raison.

Les Nymphes des sous-bois,
Sans vergogne jetant leurs œillades lubriques,
Pour de tendres émois,
Auraient fait chavirer leur vertu aquatique.

Mais l’élégant benêt
N’appréciait pas, des femmes, la douce nature.
Le bellâtre un peu niais
Adorait sa personne et sa gracieuse allure.

L’amour qu’il s’accordait,
Amenait le jeune homme à souiller son esprit
Par des plaisirs bâclés,
Que la décence blâme et la morale aussi.

Il s’aimait tant et tant
Que ses passions viciées heurtaient le voisinage,
De brames mugissants,
Et hurlements faisant trembler le paysage.

Son souhait le plus fort
Était de voir enfin les traits de son visage,
En dédaignant le sort
Qu’un Olympien avait lancé dans son jeune âge.

Mélangeant son portrait,
Aux têtards et crapauds des reflets d’un étang,
Il fut soudain changé
En un objet charmant sur un radeau flottant.

Une fleur singulière
Qui cache en son pistil le souvenir si triste
D’un éphèbe trop fier,
Un sublime imbécile qu’on appelait Narcisse.

Georges Ioannitis
Tous droits réservés

Lien Musique


 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4146 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 8 mai à 07:38 Citer     Aller en bas de page

De bien belles images !! joli tout plein

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 8 mai à 09:31
Modifié:  8 mai à 10:53 par Lucie Granville
Citer     Aller en bas de page

L'alternance 6/12 donne un rythme particulier qui s’accorde très bien à cette poésie originale, où se mêlent mythologie et humour fin.Tu nous offres ainsi l’histoire de Narcisse revisitée à ta manière, avec un soupçon d’ironie qui fait sourire . Le tableau qui illustre ta poésie est sublime (Le Caravage, tu ne pouvais mieux choisir…) et s’accorde si bien avec tes vers… Quant à cet accompagnement musical, quel régal… Lucie

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
1142 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 8 mai à 16:33 Citer     Aller en bas de page

Imbécile, mais grâce à lui nous avons ces sublimes fleurs jaunes.
Et ton beau poème

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Errant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
300 commentaires
Membre depuis
15 janvier
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 9 mai à 02:14 Citer     Aller en bas de page

Merci de cette peinture poétique , cela me rappelle Les Phares de Beaudelaire
Amicalement

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1050 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 9 mai à 02:35
Modifié:  9 mai à 02:36 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Merci Errant,
Ce poème de Baudelaire est sublime et on se sent tout p’tit face à de telles fulgurances :
« Des fantômes puissants qui dans les crépuscules
Déchirent leur suaire en étirant leurs doigts ;
»


Ce poème en premier envoi s’intitulait Narcisse, Pour éviter toute confusion avec un autre sur la page d'accueil, j’ai préféré changer le titre. Merci Errant pour ta visite, Amicalement, Georges.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 9 mai à 10:08 Citer     Aller en bas de page

Bonne idée de reposter ce magnifique poème qui s'accorde avec le thème du mois. Ton talent n'est plus à démontrer.

Amitiés

Yvon

  YD
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1050 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 9 mai à 15:02 Citer     Aller en bas de page

Merci Yvon pour tes encouragements. Attention aux micro-bestioles Georges.

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
5607 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 11 mai à 07:59 Citer     Aller en bas de page

Citation de Tychilios

Merci Lucie pour ton commentaire toujours aussi soigné. Je suis content que tu mentionnes l’accompagnement musical Philippe Jaroussky est à mon avis le plus grand contre-ténor contemporain, et cette petite pièce du baroque précoce de Monteverdi est une merveille. Pour passer, de l’enchantement au dégoût ‘Cyanurella’ a encore fait exploser le compteur de lectures. G.I.



Message de gestion bis

Bonjour Georges,

À défaut d’apporter des preuves de vos accusations, merci d’éviter d’accuser qui que ce soit d’affecter le fonctionnement du site.

Ce problème est connu de la gestion de longue date et la cause n’est pas encore déterminée.

In Poésie
Pour l’équipe.

  La vie commence à chaque instant.
Gégé


“L’unique différence entre un psy et moi, ce que moi je ne fais pas le psy.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
233 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2014
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 12 mai à 15:34 Citer     Aller en bas de page

Belle description et illustration verbalo-poétique

Heureusement que la fleur du même nom
N'a pas la même réputation
Mais flanquée à l'eau
Son aspect ne restera non plus beau

Merci du partage

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1050 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 13 mai à 13:32 Citer     Aller en bas de page

Merci Gégé pour cette visite. Amicalement, Georges.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2559
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0508] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.