Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 491
Invisible : 0
Total : 491
13178 membres inscrits

Montréal: 5 juin 06:14:12
Paris: 5 juin 12:14:12
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (mai 2020) : "Regard" :: Englouti par son regard Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
613 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 7 mai à 07:11 Citer     Aller en bas de page

Je fais le tour de son corps finement sculpté en rondeurs et me frotte contre son tatouage, une pivoine gravée entre les reins. Elle se retourne brusquement : « Non, pas comme ça. Laisse-moi prendre l’initiative. Assieds-toi. »

Elle me toise en retirant ses dessous. Je soutiens son regard quelques instants et baisse les yeux comme si j’étais ébloui par un phare. Son aplomb souligne sa volonté de dominer.

Elle me rejoint, s’assoit sur mes jambes et me regarde d’en haut. Le visage sévère et déterminé. Pas de round d’observation. D’emblée, elle tortille des hanches comme une vahiné. Son rythme va crescendo accelerando jusqu’à ce que le métronome s’affole. Il n’y a plus de partition. Cela donne des contretemps, des échappées, des appoggiatures et, bien sûr, une certaine confusion. Dans cette cacophonie, elle perd progressivement le contrôle du tempo. J’impose un équilibre. Je riposte à chaque coup avec la même fougue. On se croirait dans une fugue de Bach : une superposition organisée de lignes mélodiques distinctes. Je cherche ses yeux, elle détourne son visage. Je sais ; les colombes se cachent pour jouir. L’apothéose est précédée d’un cri en contre-sol, la note la plus haute demandée à une femme dans l’opéra.

C’est la détente. Sans point d’ancrage, elle se penche comme un navire qui chavire. Je la retiens. A demi étourdie, elle prononce quelques mots dont je ne saisis pas entièrement le sens : « J’avais besoin de mon énergie pour la suite de la soirée. Je n’en ai plus. Tu m’as épuisée ». Naufragée d’un flot de sensations complexes, elle s'allonge sur le divan velouté. Je fixe ses grands yeux noirs jusqu’à sombrer dans un sommeil profond, englouti par son regard.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Quitterie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
160 commentaires
Membre depuis
9 juin 2018
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 7 mai à 07:31 Citer     Aller en bas de page

Quelles qualités d'écriture ! Merci de me rappeler ainsi, à moi qui n'ai écrit que des âneries un peu honteuses ces derniers jours (il est temps que le déconfinement arrive...), ce qu'est le plaisir des textes bien faits.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
712 poèmes Liste
15179 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 7 mai à 10:00 Citer     Aller en bas de page


Tout le monde peut écrire, beaucoup de monde ose écrire de sexe, peu de gens savent maitriser la parole et encore moins créer une ambiance érotique.

Félicitation pour cette belle page !

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
613 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 8 mai à 03:11 Citer     Aller en bas de page

Merci Quitterie, merci Galatea.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
315 poèmes Liste
2723 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 8 mai à 21:20 Citer     Aller en bas de page

La mise en condition est plus importante que l’acte en lui-même ...
Voilà pourquoi nous aimons lire cet acte qui se prolonge à chaque phrase, virgule, mot...


Un ensemble qui permet la jouissance au bout de l’écrit


Merci Joker (un grand joueur)


marchepascal vers ce bel ensemble

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5408 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
31 mai
  Publié: 9 mai à 16:35 Citer     Aller en bas de page

Je rejoins les commentaires précédents.
Une bien belle écriture et un bien joli regard...
Merci pour le partage

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
613 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 9 mai à 19:26 Citer     Aller en bas de page

Merci Marchepascal, merci Lacase.

J'ai combiné dans un texte cohérent les trois piliers de ma vie : la femme, la navigation et la musique. Merci d'avoir apprécié le résultat.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 149
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0424] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.