Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 458
Invisible : 0
Total : 460
· Peïo Sybarite · ZANONI
13178 membres inscrits

Montréal: 5 juin 04:59:25
Paris: 5 juin 10:59:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (mai 2020) : "Regard" :: Regards sur le monde... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
2683 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 6 mai à 23:47 Citer     Aller en bas de page

Regard... miroir de l’âme !
Pouvons-nous être fiers ?
Avidité infâme,
Tu n'apportes que guerres.

Regard... sur notre terre,
Notre monde s'enflamme,
Ressemblant à l'enfer,
Par l'homme tout se damne.

Regard... plein de tristesse,
La planète se meurt.
Nous donnait ses richesses,
Nous, rien, de notre cœur !

Regard... sur ses offrandes,
Elle en allouait tant.
Nous n'avons su que prendre,
Toujours pour plus d'argent.

Regard... sur la sagesse
Qui nous a fait défaut.
L’appât du gain qui blesse,
Nous laisse un lourd fardeau.

Regard... miroir de l'âme,
Nous avions tout ici.
Par tous nos amalgames...
Nous avons tout détruit.

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1050 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 6 mai à 23:56
Modifié:  7 mai à 00:01 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Bonjour, Mawringhe, ton poème dresse un constat triste et réaliste. La loi du profit, l'intérêt d'un petit nombre bousillent notre planète, et ça continue encore et encore...
Pour être plus optimiste, le déconfinement c'est Noël avant l'heure, alors joyeux déconfinement. Georges.

 
Rosy
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
44 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 7 mai à 00:26 Citer     Aller en bas de page

Le miroir est-il réellement le miroir de l'âme ?
Il se contente de réfléchir, sans penser.
Le constat dressé dans le poème est sombre. Il faut espérer que la calamité que le monde traverse aura fait, comme le miroir, réfléchir les "animaux doués de raison" que nous sommes.

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4080 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 7 mai à 03:02 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Mawr,
où l'homme passe la terre trépasse. Il est grand temps d'ouvrir les yeux et de contempler le triste héritage que nous laissons aux générations futures. Il est encore temps de réagir et d'arrêter cette course effrénée qui nous pousse à en vouloir toujours plus au détriment des ressources et des richesses de notre planète.
Bises
Pierre

  Pichardin
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 7 mai à 04:07 Citer     Aller en bas de page

Cette suite de regards sur le monde est un bilan lourd et sombre qui fait froid dans le dos, mais tellement lucide... Dans ta poésie, tu as su mettre en relief ce que certains "profiteurs" sont capables de faire, à des fins peu glorieuses, et que rien n'arrête, quitte à mettre notre planète et ses habitants en péril... Les dégâts sont là... Très amicalement Lucie

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
2683 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 7 mai à 09:56 Citer     Aller en bas de page

Bonjour à tous quatre

- Georges, toujours le bienvenu, même avant le déconfinement ! Si tout était aussi simple qu'à travers cet écran... C'est vrai, mon constat est triste et il est temps que tous les êtres humains se "réveillent" véritablement et prennent conscience ! Ce n'est pas une mince affaire, j'en conviens mais je pense à cet après... à savoir si les mesures sensées et logiques pour qu'il n'y ait pas "rebelote"seront tenues et comment ? Réponses sous peu ! Quoiqu’il en soit, joyeux déconfinement à toi aussi et continues à prendre soin de toi.

- Rosy, bienvenue sous mes lignes, sombres comme mon constat, c'est vrai, mais... Quand je parle du "regard", il faut comprendre par là nos yeux qui forment ce regard et ne dit-on pas "les yeux sont le miroir de l'âme" ? Je suis allée chercher un peu loin, c'est vrai et tu as bien fait de soulever cette interrogation car tu as raison dans le sens où un miroir, lui, ne donne qu'un reflet, pas un état d'âme ! Pour le reste, malgré cet écrit pessimiste, je veux garder l'espoir et compte sur cette faculté de réflexion que l'homme "est sensé avoir". Qu'il sache en user à bon escient... Merci de ta visite et de ton commentaire intéressant.

- Pierre, tu as raison, souvent l'homme est comme Attila ! Là où il passe... terre brûlée. Effectivement, l'héritage est bien triste mais il est toujours temps de freiner, je ne dirai pas stopper et rétablir encore moins, ce qui n'est plus n'est plus ! Mais il est temps effectivement d'ouvrir grand les yeux et au moins essayer de "limiter la casse". Merci de ton passage toujours apprécié. A très bientôt dans de futures lectures

- Lucie, le constat reste effectivement ta conclusion très juste... " Les dégâts sont là." Voyons, après ce douloureux et triste épisode ce qu'il va en rester et quelles conclusions en aurons-nous tiré ? Là est le nerf de la guerre, nous allons avoir dans quelques minutes un aperçu général ! Merci de ta fidélité de lecture et tes commentaires judicieux

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
269 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 10 mai à 06:56 Citer     Aller en bas de page

C'est un sacré "manifeste" que voilà ma chère Mawr, une vue d'ensemble aux regards plus que lucides du monde actuel... Un réalisme froid et qui incite à la réflexion; espérons que d'autres de ces regards ne vont pas se rajouter le 11 Mai et pour les jours à venir... En tout cas, content de me retrouver à nouveau sous tes lignes. J'espère à très vite mais bon là-dessus je ne promets rien... Prends bien soin de toi!





















 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
2683 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 11 mai à 17:08
Modifié:  11 mai à 17:12 par Mawringhe
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Franck,

C'est pour moi aussi un plaisir partagé de te revoir sous mes lignes et en ligne !

Tu as raison quand tu parles de réalisme froid et tu as donné toi même la réponse... tu me connais, semblerait-il ! Pour inciter effectivement à la réflexion... " L'homme" est capable du meilleur comme du pire, preuve en est mais... j'ai toujours au fond de moi et tu le sais cette lueur d'espoir pour un monde meilleur. (le bisounours refait son apparition ! )

Je veux y croire, mais parfois il faut " secouer le cocotier ", pas pour se prendre une noix sur la tête ( quoique !) mais justement pour provoquer, inciter les gens à ouvrir les yeux et ne pas continuer sur la même lancée. Ce qui est fait est fait ! Mais au moins redresser la barre et essayer de conserver dans le meilleur état possible ce monde que nous avons défiguré alors qu'il nous donnait tout ce qu'il avait ! Le pire des prédateurs de l'histoire du monde, c'est " L'homme"... qui recommence sans cesse les mêmes erreurs, qui en rajoute une couche et qui ne sait pas garder en tête ni tirer une leçon de ce qu'il a vécu !

Voyons ce que va nous donner ce déconfinement et dans quel respect serons-nous ! Dans les PO, pour les vacances de Pâques, en plein confinement, à St Cyprien( c'est la mer, si tu connais pas) où je me suis trouvée bloquée ont débarqué des 75, 31, 60, 84. Les appartements s'ouvraient comme en été ! Là, je me suis dit, les gens sont graves... 56 jours au final "de taule", pour la bonne cause et surtout pour ne pas avoir à y revenir et à côté de ça, une bande de sinistres crétins, qui en plus te disent qu'ils n'en ont rien à foutre de payer 135 euros mais qu'il sont là ! Alors, qu'ils soient là, ça ne dérange en rien... la bonne question" Etes-vous venus seuls ou avec le virus dans vos bagages ?" Car, si tel est le cas, d'ici quelques mois, c'est toute la France qui est en rouge et qui "reprend une tournée" dont on risque de ne pas se relever !

Alors, ce sont des inconsciences de ce genre qui me révoltent et me poussent "à faire voir plus noir" !

Ceci étant, à très bientôt, je l'espère aussi, tu es le bienvenu et fais attention à toi également !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Gégé


“L’unique différence entre un psy et moi, ce que moi je ne fais pas le psy.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
233 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2014
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 12 mai à 12:10 Citer     Aller en bas de page

Il est de ces circonstances
Où deviendrait presque incompétence
L'insouciance
Ou le regard trop poétique

Merci du partage

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
199 poèmes Liste
2683 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 13 mai à 13:38 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Gégé

Bienvenue sous mes lignes et merci pour ton commentaire très juste ! Avec la meilleure volonté et la compréhension que l'on puisse avoir je constate lamentablement au fils des jours qui passent que l'une des premières mesures de précautions (distance 100 km à vol d'oiseau) n'est malheureusement pas respectée... comme je le dis dans ma réponse à Franck, voyons ce que ceci nous coûtera à nouveau ! Là, ce ne sera plus de la poésie mais de la réalité... reste à espérer que non !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 157
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0627] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.