Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 288
Invisible : 1
Total : 293
· SHElene · Wilhelm · Aude Doiderose
Équipe de gestion
· Allantvers
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 14:56:47
Paris: 2 juin 20:56:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (mai 2020) : "Regard" :: Dans tes yeux éblouis (repost) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 6 mai à 03:32 Citer     Aller en bas de page

Dans tes yeux éblouis

Comme un soleil sur l’horizon
Offre par ses premiers rayons
Ses lueurs dans le jour naissant
Et puis embrase un océan,

Les flammèches incandescentes
De tes deux prunelles ardentes
Étoilent de mille étincelles
Les couleurs sombres de mon ciel.

Quand il me semble reconnaître
Un trouble qui remue ton être,
Que des nuages passagers
Voilent le bleu de tes pensées,

J’attends, inquiet, une éclaircie
Pour que s’éloignent tes soucis…
La cadence de tes humeurs.
Fixe le rythme de mon cœur.

Lorsque ton regard agité,
Brûle d’une ardeur exaltée,
L’éclat de tes yeux éblouis
Laisse place à un incendie,

Et une colère enfiévrée,
Sans prévenir vient enflammer,
Le brasier de ta jalousie,
Mêlant l’amour à la folie

…Après quelques éclairs de rage,
Comme le calme après l’orage,
Revient cette chaude lumière
Qui réchauffe tes grands yeux verts.


Tous droits réservés

 
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
535 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 6 mai à 10:22 Citer     Aller en bas de page

Tu abordes ce thème d’une jolie manière. Ici, tout passe par le regard… Le vocabulaire très « enflammé » (embrase, incendie, brasier, etc…) donne un côté ardent et passionné à ta poésie. Les émotions de l’être aimé passent par son regard, annonçant des variations d’humeur. Elles sont décryptées par l’œil du narrateur, attentif et habitué à ces nuances changeantes. Et quand une ombre vient se poser dans ce regard, le narrateur sait qu’elle ne sera que passagère. Un langage des yeux profond et très parlant, où se mêlent des émotions fortes… Lucie

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 6 mai à 23:13
Modifié:  11 mai à 04:05 par Tychilios
Citer     Aller en bas de page

Merci, Lucie, pour ce joli commentaire. G.I.

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
198 poèmes Liste
2678 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 7 mai à 17:04 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Georges

Description détaillée et approfondie de ces yeux qui souvent en disent plus long que des paroles ! Les yeux, miroir le l'âme... c'est bien vrai, ils traduisent l'expression de tous les sentiments intérieurs.
Une belle ode à ces yeux verts !
Merci pour ce partage, prends soin de toi.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 8 mai à 01:24 Citer     Aller en bas de page

Merci Mawringhe pour ton agréable visite et ta bienveillance. Porte-toi bien, plus que 3 jours...

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
5597 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 10 mai à 09:40 Citer     Aller en bas de page

Citation de Tychilios
Merci, Lucie, pour ce joli commentaire. Si tu permets une digression, ton poème croule aussi sous un nombre de lectures incohérent. Quelqu’un s’acharne ici à empoisonner la vie des autres. Il faut se méfier des apparences, un visage sombre peut se dissimuler derrière un masque joyeux et le goût du cyanure rappelle fortement celui de l’amande... G.I.



Message de gestion

Bonjour Georges,

À défaut d’apporter des preuves de vos accusations, merci d’éviter d’accuser qui que ce soit d’affecter le fonctionnement du site.

Ce problème est connu de la gestion de longue date et la cause n’est pas encore déterminée.

In Poésie
Pour l’équipe.

  La vie commence à chaque instant.
Gégé


“L’unique différence entre un psy et moi, ce que moi je ne fais pas le psy.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
231 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2014
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 12 mai à 15:29 Citer     Aller en bas de page

En Allemand on dit "die Eifersucht ist eine Leidenschaft die mit Eifer sucht was Leiden schafft" (la jalousie est une passion qui cherche avec zèle ce qui crée la souffrance) ... mais derrière la jalousie se cache parfois voire souvent l'amour, même s'il fait un drôle de détour. Heureusement, à la fdifférence de l'envie, (Neid en Allemand) , il y a encore moyen de dissiper la jalousie, pour autant qu'elle n'est pas maladive.

heureusement que l'interprêtation du regard n'est pas une science exactge et qu'un part de mystère subsiste toujours

Merci du partage

 
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 13 mai à 13:34 Citer     Aller en bas de page

Merci Gége pour ce joli commentaire? Amicalement, Georges.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2534
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0414] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.