Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 128
Invisible : 0
Total : 128
13154 membres inscrits

Montréal: 9 déc 00:06:44
Paris: 9 déc 06:06:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Fil rouge Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Danalore

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
574 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 30 sept 2017 à 07:21 Citer     Aller en bas de page




Arrosant de petites gouttes
Le doux terreau de ce qui fut
Un rêve, une audace sans doute
Grimpant au ciel d’un non vécu

Parfum en à-coup et semonce
S’envole, au vent les questions
Écho d’un miroir sans réponse
A l’automne tombe passion

Sans demain, s’accroche l’hier
Ce temps au présent de l’absence
Qui enroule, enlace, serre
Étranglant la voix au silence







"L'homme jouit du bonheur qu'il ressent, et la femme de celui qu'elle procure
Plaire n'est pour lui qu'un moyen de succès, tandis que pour elle, c'est le succès lui-même"

Pierre Choderlos de Laclos



 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
567 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 30 sept 2017 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,
Un fil rouge, celui d' une passion qui engendre des insatisfactions tout en procurant de délicieuses sensations sans doute.
J'ai aimé cette lecture avec des sonorités bien choisit pour décrire ce non vécu.

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Danalore

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
574 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 30 sept 2017 à 10:58 Citer     Aller en bas de page

Citation de Drôle d'oiseau
J'ai aimé te lire!!
Jiçé




Merci Jiçé !

 
Danalore

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
574 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 30 sept 2017 à 11:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de PapillonMystere
Bonjour,
Un fil rouge, celui d' une passion qui engendre des insatisfactions tout en procurant de délicieuses sensations sans doute.
J'ai aimé cette lecture avec des sonorités bien choisit pour décrire ce non vécu.





Bonjour et merci pour ce regard juste dans sa finesse porté à ce fil rouge ...

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15795 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 30 sept 2017 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
146 poèmes Liste
3350 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 30 sept 2017 à 12:42 Citer     Aller en bas de page

Ecrit subtil comme une balade sur paysage où l'on imprime ses sensations...Tout un parfum dans ces métaphores...

: -)
Riagal.

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Danalore

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
574 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 1er oct 2017 à 03:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
très plaisante lecture





Merci Mido

 
Danalore

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
574 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 1er oct 2017 à 03:56 Citer     Aller en bas de page

Citation de RiagalenArtem
Ecrit subtil comme une balade sur paysage où l'on imprime ses sensations...Tout un parfum dans ces métaphores...

: -)
Riagal.





Merci de l'avoir humer

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4207 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 2 oct 2017 à 03:32 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Danalore,
Cette adresse au présent sans que disparaisse les souvenir d'un amour passé est bien un fil rouge ininterrompu.Beau texte.
amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
Danalore

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
574 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 2 oct 2017 à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de Jean-Louis
Bonjour Danalore,
Cette adresse au présent sans que disparaisse les souvenir d'un amour passé est bien un fil rouge ininterrompu.Beau texte.
amitiés
jlouis





Bonsoir Jean-Louis. Merci pour le regard sur ce fil rouge ...

 
Vénusia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
135 poèmes Liste
3587 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 4 oct 2017 à 04:10 Citer     Aller en bas de page

Agréable lecture merci je ne sais , hélas, pas faire de commentaires aussi jois que les tiens mais j'aime
Belle journée

 
Danalore

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
574 commentaires
Membre depuis
15 mai 2016
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 4 oct 2017 à 07:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Vénusia
Agréable lecture merci je ne sais , hélas, pas faire de commentaires aussi jois que les tiens mais j'aime
Belle journée




Bonjour Vénusia
Mes commentaires sont inspirés par l'humeur du jour. Ya les jours avec et les jours sans ... sourire

Merci au votre d'en avoir déposé l'empreinte

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 541
Réponses: 11
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Le jour se lève (Amour)
Auteur : Jean-Louis
(Autres)
Auteur :
Ivresse ( acrostiche ) (Autres)
Auteur : ode3117
Précaire (Autres)
Auteur : Jean-Louis
Oppenheimer (Autres)
Auteur : Le Poète Masqué
La joie par dessus tout (Autres)
Auteur : Jean-Louis

 

 
Cette page a été générée en [0,0510] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.