Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 783
Invisible : 0
Total : 788
· Cidnos · Flora Lynn · marchepascal · ballandine
Équipe de gestion
· Allantvers
13288 membres inscrits

Montréal: 6 juin 16:39:53
Paris: 6 juin 22:39:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (mai 2020) : "Regard" :: Tes yeux ( repost) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4146 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 4 mai à 08:08
Modifié:  4 mai à 09:48 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page


Tes yeux

Je suis là assise sur ce petit coussin
brodé de fils d'argent formant une
chute de flocons de neige dans un ciel de dieu
parfois j'aimerais être une ombre
épiant dans ta chambre
tire le fil ma fille tu me disais
je ne tire plus l'aiguille
maman je ne peux plus
j'aurais aimé avant que tu me quittes
te voir tourner ton visage vers moi
poser juste un regard d'amour un regard d'adieu
sais-tu quand viendra le temps
j'avancerai dans la lumière du sentier bleu
j'aurais pour tout bagage
tes yeux de porcelaine.


Quatre mai deux mille vingt

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Gégé


“L’unique différence entre un psy et moi, ce que moi je ne fais pas le psy.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
238 commentaires
Membre depuis
27 octobre 2014
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 5 mai à 04:10
Modifié:  5 mai à 06:14 par Gégé
Citer     Aller en bas de page

Le chant de la mer
Le regard aimant de sa mère
La prunelle de ses yeux
Traduisant la bienveillance de Dieu

En ce temps triste de confinement
Certaines et certains sont malheureusement
Empêchés se prendre le temps
Pour dire adieu aux proches qui vont bientôt ou qui viennent de quitter ce monde

On se souviendra toujours d'une personne aux yeux de porcelaine

de Gégé, un vieux des vieux

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4083 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 5 mai à 04:23 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ladysatin,
très bel hommage d'un fille à sa mère, très beau texte !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
5486 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 5 mai à 04:38 Citer     Aller en bas de page

Très beau, bonne idée ce repost


Yvon

  YD
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5410 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 5 mai à 06:15 Citer     Aller en bas de page

Tout en dentelle d'émotion
Du cousu main

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège


Mieux vaut avoir raison seul que tort avec la foule.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1051 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 5 mai à 17:45 Citer     Aller en bas de page

Un texte intime, sensible et émouvant. Amicalement, Georges.

 
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
363 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 6 mai à 09:02 Citer     Aller en bas de page

Une émotion délicate. Merci

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14086 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 8 mai à 06:36 Citer     Aller en bas de page

C'est un très beau poème.

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
1142 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 8 mai à 15:31 Citer     Aller en bas de page

Un poème très émouvant, délicat, fragile. Merci pour le partage.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
4146 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 13 mai à 07:44 Citer     Aller en bas de page

Un grand merci à tous et à toutes , d'avoir franchi mon Antre


Je vous bisattes tous

Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 141
Réponses: 9
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0563] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.