Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 114
Invisible : 0
Total : 116
· Jean-Louis · AllantVers
13321 membres inscrits

Montréal: 25 oct 17:41:33
Paris: 25 oct 22:41:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Quelques alexandrins... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 20 juin 2009 à 07:57 Citer     Aller en bas de page


Aux prunelles de l’Or se dessine un chemin
Bordé de rêves sourds aux restes de souffrance
Il escorte un ru clair et ses remous d’enfance
Jonglant avec les rais d’un soir au flux carmin

Aux prunelles de l’Or s’accordent nos demain
Sur un chant lumineux baigné d’eau de silence
Les instants d’une humeur plus vive que l’absence
Percent la tendre lie en mes doutes d’humain

Aux prunelles de l’Or fredonne un doux refrain
Il ouvre l’horizon sur mon flot d’abstinence
Décore de son pur l’ultime résidence
Qui verra dans son cœur perler mon dernier grain

Aux prunelles de l’Or bat un rythme gamin
Ce divin métronome à la fluide cadence
Où le tempo d’envie épure la décence
Et décime le temps au pâle de ma main

Aux prunelles de l’Or comme aux creux de Ses reins
Se galbe un paysage où pleut la rémanence
De sa lueur d’amour que mire l’existence
Et timbre l’éternel d’un peu d’alexandrins.

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
671 poèmes Liste
18623 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 20 juin 2009 à 09:16 Citer     Aller en bas de page


Très joli lecture.

Merci.

Amitiés

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
798 poèmes Liste
22740 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 20 juin 2009 à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Elégantissime poème, ah, l'alexandrin, quel beau rythme et quel beau vocabulaire.
Une toute petite réserve : personnellement je suis gênée dans ma lecture quand le texte est ainsi centré, cela ne mets pas en valeur les vers, je ne sais pas pourquoi mais je préfère quand le texte est aligné à gauche. Mais c'est un détail.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 20 juin 2009 à 10:28 Citer     Aller en bas de page

Ah, m'sieur Bonjour, ça faisait longtemps.

Bon, je suis pas une grande fan du titre, pour ce qui est du texte... si =]

Merci.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 20 juin 2009 à 15:43 Citer     Aller en bas de page

très beau j'ai aimé merci au plaisir de revenir te relire

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 20 juin 2009 à 16:34 Citer     Aller en bas de page

laure ta muse te souffle des alexandrins parfaits au gout d'encore


Mystic

 
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 21 juin 2009 à 03:32 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Tilou :-)

Tant mieux ! Youyoubenz
Merci

C’est gentil Aude_doiderose, merci
Ce doit-être l’illustration involontaire d’un choix de vie : la voie du milieu…

Merci Eliawe.
Je profite d‘une pause pour vous visiter de plus près… Mais je prends souvent le temps de venir vous lire… En secret.
Certes, quelques alexandrins ne sont pas grand-chose… C’est pourtant ce qui reste de nos passions… Ce qui restera.
C'est ce qui se promène dans mes pensées pour écrire un peu.

Plaisir partagé James
Merci

Oui, Coco, la belle histoire continue…
Mais la perfection est dans ton cœur
Merci

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20752 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
5 septembre
  Publié: 21 juin 2009 à 04:03 Citer     Aller en bas de page

Euh, je peux plagier Juliette? !


(Pour le titre , et le reste aussi...)


C'est que tu vois je voudrais pas passer pour quelqu'un qui n'a rien à dire après avoir lu un poème, en fait j'arrive pas à trouver les mots et j'veux pas que ce soit artificiel, bref bon, j'aime... Hihi, et c'est la vérité!


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 21 juin 2009 à 04:32 Citer     Aller en bas de page

Lol ! Mon souci c’est qu’il ne faudrait pas que je me répète…
En fait, le titre est venu en premier car, comme cela faisait longtemps que je n’avais pas écrit, je voulais juste faire quelques alexandrins… Comme ça… En passant. Ceci dit, je suis d’accord avec vous… J’assume
Quoi qu’il en soit, ta présence est un cadeau. Alors garde tes mots pour nous faire de jolies compositions c’est l’essentiel.
Merci

 
bonjour
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
471 commentaires
Membre depuis
14 août 2008
Dernière connexion
19 septembre 2009
  Publié: 21 juin 2009 à 13:38 Citer     Aller en bas de page

C’est gentil ça… Merci
Et pour toi : un nid d’aime que le temps dresse sans accroc, Odile.

Loool ! Oui, je crois que c’est bien de savoir que ça existe ! Cependant l’on peut sans souci s’en passer, se dépasser sans règle et offrir de bien jolis voyages…

J’ai ri à ton mi-nous et je reviendrai vers tes mots avec joie.
Merci.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1314
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0290] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.