Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 348
Invisible : 0
Total : 354
· Ecnamor · Aymen FASSI · Rosanna · PapillonMystere · ODIN
Équipe de gestion
· Maschoune
12914 membres inscrits

Montréal: 23 oct 11:23:53
Paris: 23 oct 17:23:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Ad Patres. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
842 poèmes Liste
5277 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 18 juin à 14:32
Modifié:  19 juin à 01:46 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Au-delà des rêves, je m'enterre
Comme le croyant, nourri de vers
Souligne sa vérité en son sang bleu
Des milliards de fourmis dans les yeux.

Un sentier qui s'étire en des bras mauve
Sous la lune pleine d'animalité fauve
Je couche sous les feuilles mortes d'hier
Où l'orme a disparu dans un éclair.

Je suis plus libre qu'un oiseau mort
Qui pourrit dans un ciel sans remords
Mon corps s'enracine dans la pensée nue
D'un astre millénaire que nul n'a encore vu.

Hubix.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
210 poèmes Liste
12716 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 18 juin à 15:45 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
2935 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 18 juin à 23:18 Citer     Aller en bas de page

J'aime cette lune pleine d'animalité fauve !

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
ODIN
Impossible d'afficher l'image
J'ai une langue, qu'elle soit utile et subtile!
   
Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
564 poèmes Liste
3295 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2012
Dernière connexion
23 octobre
  Publié: 19 juin à 03:39 Citer     Aller en bas de page

Surprise d'Hubix

 
Big Lebowski


- Il se fout de tout, c'est un nihiliste. - Ca doit être épuisant comme activité !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
162 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2016
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 19 juin à 03:56 Citer     Aller en bas de page

en tout cas tu fais un beau cadavre

  Big comme gros Lebowski comme polak
suri
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
177 commentaires
Membre depuis
20 avril
Dernière connexion
29 septembre
  Publié: 19 juin à 07:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Hubix,

A chaque ton poème je suis fascinée par la puissance des images et par ce que tu racontes.

A bientôt

 
NicoNavel


La poésie est cette musique que tout homme porte en soi
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
413 commentaires
Membre depuis
11 mai
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 19 juin à 09:21 Citer     Aller en bas de page

Je rejoins suri dans son commentaire, peu de mots mais beaucoup d'images... j'ai beaucoup aimé

 
Jacques-Marie JAHEL
Impossible d'afficher l'image
Il faut savoir se prêter au rêve lorsque le rêve se prête à vous. Albert Camus
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2016
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 20 juin à 13:12 Citer     Aller en bas de page


Mon corps s'enracine dans la pensée nue

Un vers dépouillé de toute fioriture. Belle exemple de profonde et parlante simplicité.

Merci, Hubix, pour cette lecture.

Amicalement.
JMJ

 
Ebony


L'existence véritable commence là où s'arrête la morale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
20 commentaires
Membre depuis
24 juin
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 25 juin à 02:38 Citer     Aller en bas de page

Une charogne heureuse qui s'exprime joliment

 
Saphariel


Tirons notre courage de notre desespoir même. (Sénèque)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
105 commentaires
Membre depuis
17 janvier
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 26 juin à 12:13
Modifié:  26 juin à 12:16 par Saphariel
Citer     Aller en bas de page

Sais pas quoi dire pour exprimer mon ressenti... mais dans "l'autre monde" l'impact est fort...

  On a tous une Némésis en soi. La différence entre l’optimiste et le pessimiste, est que ce dernier la conçoit quand le premier ne fait que l'entrevoir sans jamais l'affronter...
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
842 poèmes Liste
5277 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
22 octobre
  Publié: 26 juin à 13:42
Modifié:  26 juin à 13:43 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Merci à vous...

mido, très gentil...

LPM, la lune, souvent changeante, variable, parfois minérale, parfois animal est cet astre "froid" qui, pourtant chauffe certains esprits, perturbent certaines physiologies, tel une prédatrice... et moi, je l'aime bien, la lune...


ODIN, pas si sûr, prise comme ça, la poésie mue, se transforme, déforme la pensée comme un corps au soleil, sans se sentir coupable d'exister telle...

Big Leb, oui, je suis un cadavre bien portant, qui ne s'emporte que rarement et qui vois la beauté en toute chose, ce qui peut paraître normal...

suri, attention, la fascination peut, parfois, détourner la pensée, le regard vers ce qui n'est pas... la poésie est plus illusoire que ce qu'il y a au fond de nous-même...

Nico, ce sont des images aux teintes sombres, humides et qui ressemblent beaucoup au compost, au bout de quelques jours, nuits, après une longue vague de chaleur et de moiteur insupportable...

Jacques-Marie, la profondeur est peut-être (?) insondable mais réelle et si l'on creuse encore, un peu plus, on m'y verra sans doute, souriant, comme d'habitude...

Ebony, non la charogne s'appelle Antonin Artaud et je ne le suis pas, mais je suis au moins heureux, ce qui est déjà ça et je t'en remercie...

Saphariel, oui, "l'autre monde" est est un lieu de l'esprit où les hôtesses d'accueil ont des visages que l'on ne peut oublier, une voie sépulcrale qui dénote avec leur physique, mais on s'y habitue très vite, donc, si l'impact de leur beauté sidérale est sidérante, il se peut que ceci donne cela, sans qu'il n'y ai rien à redire, ni à comprendre...

Amicalement vôtre...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 231
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0574] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.