Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 229
Invisible : 0
Total : 231
· Argynne Aphrodite · Nicolas L
13142 membres inscrits

Montréal: 29 mars 14:35:19
Paris: 29 mars 20:35:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les éphémères (mars 2020) : Un brin de lumière :: Burj Khalifa Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
244 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
10 mars
  Publié: 10 mars à 09:42
Modifié:  10 mars à 10:23 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

I
I
I
I
I
I
I
" Burj Khalifa "
I
(Les éphémères - Mars 2020)
I
I
----------------------------------------
Il péle des ails, il pilonne l'aïoli, il cuit,
Il se dépense, il sue, il patine, il glisse et rit...
---------------------------------------------------
Yuri est un grain de sable fin sous une brise divine,
Une fine brindille dans un vent saturé d'odeurs marines.
----------------------------------------------------------------------
Yuri est aussi une bille qui roule sur un plan raboteux,
Une dune en pente raide pour gamin "joyeusement fougueux"
-------------------------------------------------------------------------------
Dont le parcours dépend des chutes, des glissements de terrain.
Yuri a neuf ans. Il est inscrit à l'école élémentaire en classe de CM1,
--------------------------------------------------------------------------------------
Là où se valorise déjà la solidité des acquis, des connaissances, de l'expression
Dans sa pratique écrite et orale; l'oral degré de son angoisse qui varie en fonction
----------------------------------------------------------------------------------------------
De l'auditoire : l'angoisse de rater son coup, de bloquer, de bégayer, d'échouer
Car chaque mot est un obstacle entêtant qu'il voudrait ne pas rencontrer.
-----------------------------------------------------------------------------------------------
Certaines syllabes l'obsèdent : "Gue", "Ke", "Pe","Te". Le larynx n'est jamais au repos,
Devient extrêmement tendu dans cette incapacité mécanique de prononcer un mot.
-------------------------------------------------------------------------------------------------
L'épaisseur du trait est plus que nerveux et se fait sismographe de son bégaiement,
Cicatrice qui ne trouve jamais le temps de se refermer véritablement, complètement.
--------------------------------------------------------------------------------------------------
Yuri voudrait souffrir d'amnésie lorsque la syncinésie* l'expose en "spectacle",
le regard des autres et ces dommages provoqués sur l'estime de soi, ces tacles
--------------------------------------------------------------------------------------------
Engendrés par un état de souffrance privé de contrôle... Bégayer épuise
À ne pouvoir exprimer, dire, agir, se défendre, s'amuser, exister à sa guise.
------------------------------------------------------------------------------------------
La suite est à la fuite en avant, trop précoce, bien trop féroce pour son âge,
La tête, la voudrait-il dans les nuages avant que l'acné ne se diffuse davantage
-------------------------------------------------------------------------------------------------
Sur un visage bientôt adolescent ? Mais est-ce de sa faute quand papa délaisse
son garçon, clope et bière en terrasse pour se focaliser, se rincer l’œil sur mille fesses
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Plutôt que de se fixer à l'heure du goûter, l'enfant désormais seul à quatre heures et demie ?
Et maman ? Maman voit défiler articles et produits le long d'un tapis roulant qui s'intensifie
----------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans des journées à pas d'heure. De Franprix* à Carrefour City*, la maman persévère
Mais les vaches à lait s'actionnent en dividendes, son profil ne fait plus l'affaire...
------------------------------------------------------------------------------------------------
Quand l'image est trop abîmée, l'enfant tente d'échapper à son propre reflet.
Il est craintif comme cet oiseau hors de son nid, le monde extérieur l'effraie.
---------------------------------------------------------------------------------------------
Yuri réapprend pas à pas à sortir des rouages, avoir la tête loin de ce carnage,
Percer l'orage d'une "voix" nouvelle entre un bleu d'azur et de blancs nuages.
-----------------------------------------------------------------------------------------------
Monter tout en haut, là-haut, là-bas, rêver au sommet du monde de ce qu'il nomme
Sa Khalifa*, sa tour géante en kapla* près de lui, lui, haut comme trois pommes :
------------------------------------------------------------------------------------------------
Il s'imagine toucher ciel, sentir ce brin de lumière et se laisser guider par son rayon...
Ce rayon de bras tendus qui accompagne, soutient la vie de ce jeune garçon.
------------------------------------------------------------------------
Il y a ces prénoms, ces anonymes, ces brins de lumières
C'est pour un enfant, un brin qui s'éclaire...
------------------------------------------


Franck (10/03/2020)




* Syncinésie: Une syncinésie (appelée parfois mouvement syncinétique) est la contraction involontaire d'un muscle ou d'un groupe de muscles apparaissant alors qu'un autre mouvement volontaire ou réflexe est effectué.
* Franprix, carrefour city: supermarchés, enseignes de commerces alimentaires.
* Burj Khalifa: la Burj Khalifa est l'immeuble le plus haut au monde. Située en plein cœur de Dubaï, dans les Émirats Arabes Unis, elle culmine à 828 mètres.
* Kapla: Kapla est un jeu de construction à base de planchettes en pin des Landes qu'il faut superposer les unes sur les autres pour faire apparaître des constructions imaginaires.



*PS: Désolé j'ai foiré ma tour, LOL !!!








 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
205 poèmes Liste
5362 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 10 mars à 10:25 Citer     Aller en bas de page

Je l'aime bien ta tour, gonflée des fesses. N'y change rien ! Please.
Et j'admire ton

TOUR

de passe-passe qu'est-ce poème, dont l'architecture (fallait que je la sorte) est très originale.

Handicap absolument terrible.

BIzzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
5301 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 11 mars à 06:18 Citer     Aller en bas de page

J'ai lu le kapla étage après étage.
Yuri me semble bien enfermé dans sa tour
Un texte émouvant

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
404 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 12 mars à 09:53 Citer     Aller en bas de page

Yuri est architecte, de son rêve.
Un très beau calligramme..
La ligne dessinée sous chaque strophe délimite les étages qui s'empilent tout en interposant une barrière à franchir pour passer à la suivante, évoquant pour moi ces blocages dans la parole de celui qui bégaie (je déteste le mot "bègue" ).
Je souhaite à Yuri de surmonter ce handicap qui n'est pas une fatalité. J'ai vu des guérisons dans mon métier.

J'ai beaucoup aimé lire l'histoire de ce petit garçon.

  MariePaule
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
1292 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 12 mars à 13:57 Citer     Aller en bas de page

J'adore tout simplement Franck.
Le cheminement avec lequel tu nous mènes sur le parcours d'obstacles que ce gamin tente de franchir.
Je n'avais jamais regardé les kapla sous cet angle, et j'espère qu'il pourra consolider les fondations sur lesquelles s'appuyer pour s'élever.

  SHElene
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
471 poèmes Liste
22485 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 16 mars à 05:28 Citer     Aller en bas de page

Un écrit particulièrement émouvant, j'espère de tout coeur que ce petit Youri, verra un jour la lumière d'une meilleure vie, celle qui peut le sortir de cette impasse si douloureuse.
Il faut des textes comme celui ci pour comprendre ce que vivent certaines personnes, notamment des enfants.
Merci FRANCK
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 241
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0386] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.