Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 35
· Chlamys · Gylfi · datura
Équipe de gestion
· FeudB
13232 membres inscrits

Montréal: 27 nov 08:38:58
Paris: 27 nov 14:38:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Un surnom Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 22 févr 2017 à 17:16
Modifié:  23 févr 2017 à 03:13 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Mon visage d’enfant prisonnier de ses mains,
Une emprise d’acier… Résister était vain.
Le brun de mes yeux dans son regard de cristal
Un instant suspendu de bonheur total.

A travers le miroir, elle sondait le profond
En peu de temps, calma mon esprit sauvageon
En lisant sans retenue, le futur de ma vie.
Ce qu’elle vit, je ne sais mais elle a souri.

Ma chérie, me dit-elle, me voici rassurée
Sur le petit nom que je veux t’attribuer.
Toute aïeule en lègue un à sa petite fille
C’est ainsi depuis longtemps dans notre famille.

En l’acceptant, je me dois de te prévenir
Il se peut qu’il oriente un peu ton avenir.
Comprends-tu ce que je tente de t’expliquer ?
J’accepte ; oui mamie, t’en fais pas, j’ai tout pigé.

Très bien, mais s’il te plait maîtrise ton langage !
En raison de tes écarts, j’ai proscrit « l’ange »
Sans être démone, tu sembles rebelle
Beaucoup trop mutine pour t’accrocher des ailes.

Je t’autorise à suivre instinct et envies
Mais surtout à dormir seule et dehors, la nuit.
Ta silhouette se découpe au loin dans le champ
Ton nez vers les cieux observant le firmament.

Lorsqu’au clair de lune, tu cours cheveux lâchés
Ta chevelure est pareille à une traînée
Sous la voûte éclairée, tu ressembles à tes sœurs
Auxquelles j’adresse un vœu de tout mon cœur.

Pour ta grand-mère tu seras toujours brillante
Dorénavant, ton nom est « Etoile filante »


 
Lucas


Prisonnier du temps, enchaîné à la vie et condamné à mort.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
613 commentaires
Membre depuis
12 février 2017
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 23 févr 2017 à 03:49
Modifié:  23 févr 2017 à 03:50 par Lucas
Citer     Aller en bas de page

Sujet original, sur lequel votre plume s'est parfaitement aiguisée.
Sous cette "étoile filante" j'ai déjà fait mon voeu.

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 23 févr 2017 à 06:09 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Lucas de votre commentaire...
Attention de ne pas divulguer ce voeu.... seuls vous-même et l'étoile doivent le connaître. ..

V

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
164 poèmes Liste
4789 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 23 févr 2017 à 07:29 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Valérie,
Un conte onirique qui dévoile un peu de votre univers. Je me suis bien accroché à votre traînée lumineuse.
amitiés

  Poésie, la vie entière
PA...

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1012 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
28 février 2018
  Publié: 23 févr 2017 à 09:41
Modifié:  23 févr 2017 à 09:59 par PA...
Citer     Aller en bas de page

Salutations et paix Varh


Un beau conte pour l'oreille, une belle histoire pour le rêve, une présence de révélation intérieure.

MA, était le surnom de ma grand-mère et je la retrouve un peu dans ce texte, pour faire bonne mesure, un balai en moins pour balayer les étoiles ou plus, merci.

Dans le plus grand respect de ton texte, vibration à la lecture de ces passages.

Citation de Varh
Le brun de mes yeux dans son regard de cristal
A travers le miroir, elle sondait le profond
C’est ainsi depuis longtemps dans notre famille.
J’accepte ; oui mamie, t’en fais pas, j’ai tout pigé.
Très bien, mais s’il te plait maîtrise ton langage !
Je t’autorise à suivre instinct et envies
Sous la voûte éclairée, tu ressembles à tes sœurs



Oui! Pour Promesses, des étoiles filantes

Amitié partagée


PA…

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 23 févr 2017 à 15:47 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Odin,

Lorsque la terre ne tourne plus de manière harmonieuse alors mon refuge est la voûte étoilée... je m'en approche ...

Merci

Mon amitié

V

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 23 févr 2017 à 15:58 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Jean-Louis,

...... Oh!! dans ma traînée j'entrainais un passager... j'aime partager alors je vous ouvre mon univers... Virevoltons ensemble à travers les étoiles

Mon Amitié

V

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 23 févr 2017 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir PA...

Si nos grand-mères, Ma et Marg se rencontrent je suis certaine qu'elles auront certainement des sujets de conversation communs et multiples...

Les vibrations, les ondes... et qui mieux que des poètes et des musiciens peuvent les appréhender?

Merci PA... "Promesses" d'étoiles

Mon Amitié

V.

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
56 poèmes Liste
3033 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 3 mars 2017 à 16:11
Modifié:  13 mai 2017 à 16:53 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Varh
Pour une grand mère les petits enfants sont souvent brillants.
J'ai aimé ta manière de nous écrire ce ressenti.
Bonne journée
Christophe

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 3 mars 2017 à 17:38 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Christophe,

Merci pour ton commentaire... C'est étrange... c'est en lisant des poèmes que ma mémoire a ouvert le tiroir de ma grand-mère.... La femme qui a certainement le plus influencé ma manière d'appréhender le monde et je me suis souvenue de ce surnom...

Ton dernier poème a presque un mois maintenant, dans l'attente de te relire

Mon amitié

V

 
doux18 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
692 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
31 octobre
  Publié: 8 mars 2017 à 18:51 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Varh,

Je trouve qu'il se dégage de votre poème une belle sensibilité, comme une petite fenêtre ouverte sur un souvenir intime...Un texte frais par les dialogues mis en jeu, profond par l'amour qui l'irrigue...

Au plaisir de vous relire très vite

Amitiés,
P-E

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 10 mars 2017 à 07:16 Citer     Aller en bas de page

Bonjour P-E

Merci beaucoup pour votre commentaire.... La poésie est un art qui m'à toujours échappé non pas à la lecture mais à son écriture. .. je reste de prose cependant parfois j'aime m'essayer à cet exercice...

Un jour j'apprendrai... mais le temps est un facteur cruel pour une curieuse de tout...

Merci pour vos mots sous mon texte mais surtout merci de vos textes avec vos mots...

Mon Amitié

V

 
Pontbriand

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
11 commentaires
Membre depuis
18 mars 2017
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 18 mars 2017 à 18:00
Modifié:  18 mars 2017 à 18:00 par Pontbriand
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Varh,
J'ai bien apprécié la lecture de votre poème, bien que je préfère le vers libre à la versification. Je ne suis pas expert en la matière, il me semble avoir déniché quelques maladresses, ou quelques lourdeurs, toutefois, le style reste mature, et la lecture fluide.
Bravo.
Bien cordialement.
Pontbriand.

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
3586 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 18 mars 2017 à 22:33 Citer     Aller en bas de page

Salut "Etoile Filante"...il a fallu une nuit blanche pour que je lise ce texte poétique...Suis pas déçu...L'idée du surnom est excellente d'autant plus qu'il a été donné avec amour...
Je vais pas pinailler sur la forme, parce que j'ai été touché...et je suis sensible à ces Sur-Noms qui ont plus de valeur qu'un prénom que l'on n'a pas choisi....(d'ailleurs, j'en ai aussi ; -)...)

Amicalement...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 18 mars 2017 à 22:43 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Pondbriand...

Merci pour votre commentaire... Il me fait plaisir d'autant plus que je ne suis pas bénie des Muses.. Seulement de temps en temps, je lâche la prose pour une incartade dans un monde où je ne connais aucune règle... et pour le moment je ne désire pas apprendre... juste un moyen d'exprimer mon côté enfant...

Amicalement

V

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 18 mars 2017 à 22:59 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Riaga,

Je crois sincèrement que ce surnom influence ma vie et ma vision des choses... Je l'adore et je ne comprends pas pourquoi l'avoir oublié à un certain moment... Vous êtes le premier à l'utiliser depuis l'évanescence de ma grand-mère... je vous en remercie..

Merci aussi de ne pas pinailler... je ne suis pas poète juste une amie de la poésie... cependant, parfois pour m'exprimer j'ai besoin de candeur et je me réfugie un instant dans cet infini qui est la poésie....

Je suis en admiration perpétuelle devant ceux qui évoluent dans l'univers poétique; privée des bras salvateurs de Morphée, je viens ici lire et m'imprégner de textes...

Avec mon amitié

E.F

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
1486 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 26 mars 2017 à 06:10 Citer     Aller en bas de page

Très belle écriture pour ce poème qui nous incite au rêve et nous laisse une impression de grande douceur en mêlant enfance et voyage dans les étoiles, ce lieu magique qui de tout temps a enchanté les poètes.
Amitiés pour vous.

  Flora Lynn
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
3480 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
1er novembre
  Publié: 27 mars 2017 à 01:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour V,

Un poème qui est à la fois un conte et une histoire vraie, si j'ai bien lu vos différents commentaires (pardon d'avoir été indiscret, mais j'ai voulu en savoir plus...)

Il est très émouvant, voire "envoûtant" :
il s'en dégage une magie certaine...

Un coup de cœur pour moi, en tout cas...

Quel surnom fabuleux vous a attribué votre mamie !

C'est un cadeau merveilleux...

Amitiés


  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
327 poèmes Liste
2800 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 27 mars 2017 à 01:43
Modifié:  27 mars 2017 à 01:44 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

"L'étoile est passée, sa lumière est restée ..."

Une excellente journée Varth


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 30 mars 2017 à 13:55
Modifié:  30 mars 2017 à 14:05 par Varh
Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Flora

Je suis heureuse dun partage de cet instant mon enfance ... dont je n'avais pas perçu l'importance à l'époque. .. ni la douceur de l'échange un soir d'été. .

Merci beaucoup
Mà sincère amitié

V

 
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 30 mars 2017 à 14:01 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir PLM

Oui... l'histoire est presque irréelle ... je ne savais pas si je l'avais rêvée alors j'ai demandé à ma propre mère si sa grand mère lui avait offert un surnom... elle fut surprise de ma question mais me répondit que oui ... et que sa mère devait m'en avoir donné un aussi...
Ma mère a un surnom qui lui correspond incroyablement... j'ai su alors que je n'avais pas inventé ce moment...

Ma sincère amitié

V.v

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1179
Réponses: 28
Réponses uniques: 13
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0481] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.