Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 383
Invisible : 0
Total : 383
13157 membres inscrits

Montréal: 26 févr 23:47:56
Paris: 27 févr 05:47:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L'ecchymose... d'un été 44 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
2870 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
26 février
  Publié: 7 févr 2017 à 08:03
Modifié:  8 févr 2019 à 12:23 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

L'ecchymose... d'un été 44

Elle n’a plus de parfum sur sa robe légère,
De petits sacs à mains qu'elle porte en bandoulière.
Son vernis a déteint, est devenu bien terne.
Sous les draps de satin de ses nuits en berne.

Si loin de la maison, il n'a plus de courage.
Il est ce combattant prisonnier de la rage.
Freiné dans son élan par une barrière de feu
Pour garder l'avantage il implore les Dieux.

Il avance à reculons derrière des branchages.
A l’affût, l'ennemi guette son passage

Des perles de pluie, que l'angoisse a glacée
Effleurent son visage au funeste bocage
Emplissent ses rêves d'ombres dissimulées
dans la nuit qui l’étreint sous ces tristes feuillages.

Il avance à reculons, souvent sans repère ;
Sur la ligne de front la peur est familière.

Il rêvait de Paris et de filles jolies,
Devenir un héros à l'épaule garnie
Mais pensait-il alors qu'il aurait combattu
Corps à corps, à la vie, dans ces bois sans issues.

Pour le prix d'une rose il avance à reculons
en sentant l'ecchymose grossir sous son front.

Elle attend comme on prie, le retour au pays
De ce petit frère depuis longtemps parti
Combattre l’ennemi dans les bois embusqués,
aux champs de la gloire et des gueules cassées.

Elle avance à reculons, souvent elle espère
que reviendra la saison à l'humeur première.

Elle a mis du parfum sur sa robe légère,
Ce petit sac à mains qu'elle porte en bandoulière
Ce vernis rouge carmin qui plait tant à son frère
Sur ce quai où la foule agite les bannières
En voyant ses héros revenir de la guerre.

Cidnos (2016)

 
PA... Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1012 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2016
Dernière connexion
28 février 2018
  Publié: 7 févr 2017 à 08:23 Citer     Aller en bas de page

Salutations Cidnos

L'histoire et le malheur
Ne peuvent pas empêcher de voir fleurir des fleurs

Merci pour ton texte

PA…

 
Pichardin
Impossible d'afficher l'image
Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
3723 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
18 février
  Publié: 7 févr 2017 à 09:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Cidnos,
les héros de guerre ne reviennent pas tous pour le plus malheur de ceux qui les attendent sur le quai.
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 7 févr 2017 à 09:42 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Christophe,

J'ai trouvé votre poème sublime...

Les deux histoires en parallèle : la femme et son frère qui est au front...

Et la fin, l'attente sur le quai du retour...

Un moment qui devait être extrêmement émouvant pour ceux qui attendaient un frère ou un fils revenu de la guerre...

Amitiés

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
26 février
  Publié: 7 févr 2017 à 10:00 Citer     Aller en bas de page

L'Histoire d'une période si dure et si pleine de chagrins que tu nous contes avec des mots où fleurit le romantisme émouvant et très beau...

Alexandra

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16025 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 février
  Publié: 7 févr 2017 à 10:12 Citer     Aller en bas de page

très beau texte

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
226 poèmes Liste
4118 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
22 février
  Publié: 7 févr 2017 à 11:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Cidnos,

Un parallèle intéressant entre ces 2 vies prises dans la tourmente d'une époque douloureuse.

Un ressenti que tu partages habilement.
Merci

Myo

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22281 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 février
  Publié: 7 févr 2017 à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui fait revivre les moments atroces de cette période de la vie.
Combien d'êtres ont attendu en vain le retour de leurs chers parents ( frère, père ou fils ) Les fleurs, tu en parles et c'est ce qui fait espérer qu'elles fleuriront toujours pour des espoirs de paix.
Bises amicales ODE 31 - 17
J'ai aimé ce poème, merci CIDNOS

  OM
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
4276 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
26 février
  Publié: 7 févr 2017 à 13:13 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Christophe,
Pauvre Normandie accablée et saccagée ! Ce poème nous y fait penser. Angoisses et espoirs apportés chaque journée par cette bataille (6juin-1er septembre) .
amitiés

  Poésie, la vie entière
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
311 poèmes Liste
17999 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
26 février
  Publié: 7 févr 2017 à 15:31 Citer     Aller en bas de page

La construction du texte mais aussi le contraste entre la légèreté de la jeunesse et le devoir accablant... un texte superbe

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1690 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
25 février
  Publié: 7 févr 2017 à 16:29 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Christophe

Un texte poignant et superbe ...j'ai aimé le parallèle de leurs vies ...le frère au combat et la soeur pleine d'espoir !Merci

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2642 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
24 février
  Publié: 8 févr 2017 à 01:27
Modifié:  8 févr 2017 à 01:30 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Cela est largement d'actualité aujourd'hui sur plusieurs fronts...

Et les mots bien écrits nous ramène à une dure réalité qui est de vivre sur la terre aux contradictions si enracinés...


Merci pour ta belle écriture imprégnée du fatum...


marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Big Lebowski


- Il se fout de tout, c'est un nihiliste. - Ca doit être épuisant comme activité !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
189 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2016
Dernière connexion
9 septembre 2019
  Publié: 8 févr 2017 à 01:51 Citer     Aller en bas de page

au moins ça finit bien

s'engueuler si fort pendant de si longues années pour des champs d'horreur
y a pas d'honneur


(quelques hétérométries, mais bon)

  Big comme gros Lebowski comme polak
alweg Cet utilisateur est un membre privilège


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
1349 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
5 février
  Publié: 8 févr 2017 à 14:50 Citer     Aller en bas de page

Superbe poéme. Il me replonge dans mes retours joyeux en famille, et à mes départs silencieux et interrogateurs en missions.

"Si loin de la maison, il n'a plus de courage.
Il est ce combattant prisonnier de la rage.
Freiné dans son élan par une barrière de feu
Pour garder l'avantage il implore les Dieux.

Ce passage m'interpelle....

Merci ami poète

Robert

  alweg
Varh


la vie, ce rêve réel qui peut se tranformer en cauchemar en gardant les yeux ouverts; je les ferme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
1415 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2016
Dernière connexion
23 décembre 2019
  Publié: 10 févr 2017 à 07:21 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Cidnos

Magnifique et poignant. .. une source similaire deux destins ... en espérant toujours des retrouvailles silencieuses et émouvantes sur ce quai de gare...

Merci

V

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
13747 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
26 février
  Publié: 13 févr 2017 à 14:23 Citer     Aller en bas de page

Qu'il est beau ce poème.

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
2 novembre 2019
  Publié: 26 févr 2017 à 06:41 Citer     Aller en bas de page

absolument magnifique, poignant, et touchant poème, qui évoque admirablement une période terrible de notre histoire!

merci CHRISTOPHE, pour ce délicat et triste partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
2870 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
26 février
  Publié: 2 mars 2017 à 07:51
Modifié:  2 mars 2017 à 07:53 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour à tous,

Je vous remercie infiniment pour vos commentaires qui portent souvent à réflexion.
Toutes les guerre sont horribles ... sachons préserver la paix.

Bonne journée
Christophe

 
doux18

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
157 poèmes Liste
438 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2016
Dernière connexion
26 février
  Publié: 23 mars 2017 à 00:22 Citer     Aller en bas de page

Merci Christophe pour ce beau texte, à l'émotion diffuse et néanmoins poignante...

Pierre-Emmanuel

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
2870 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
26 février
  Publié: 27 mars 2017 à 17:48 Citer     Aller en bas de page

Merci d'avoir mis ton empreinte sous ce texte.
Bonne journée
Christophe

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 4 juin 2017 à 05:13 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Un poème qui résonne tout particulièrement en mon esprit, puisque j'habite dans cette région de Normandie et que j'ai souvent eu l'occasion de visiter les plages et lieux importants de ce débarquement qui ont vu tant de soldats mourir...le cimetière américain montre bien ce côté horrible de la guerre, on se sent habité par l'émotion quand on voit toutes ces croix alignées. Ta façon d'évoquer cette page d'histoire fait penser aux familles lointaines qui devaient être dans l'ignorance, et espéraient que leurs enfants, leurs compagnons reviendraient vivants. N'oublions pas tout cela !
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1330
Réponses: 21
Réponses uniques: 19
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La chambre du corps de Lewy (Tristes)
Auteur : ladysatin
Comme l'aube est triste et belle. (Tristes)
Auteur : cristalia01
A peine ? (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Une naissance inattendue! (fable) (Autres)
Auteur : josette
(Autres)
Auteur :
(Amour)
Auteur :
La nuit entre mes cils (Autres)
Auteur : Celle qui rêve
Je suis prodigieuse par Aude Doiderose & Ishtar (Collectifs)
Auteur : Adamantine
La part de l'autre (ishtar & lacase) (Collectifs)
Auteur : Lacase
(Autres)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,0817] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.