Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 365
Invisible : 0
Total : 366
· Lachésis (Moirae)
13155 membres inscrits

Montréal: 26 févr 11:45:42
Paris: 26 févr 17:45:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères Février 2020 : Maquillage :: Défigurée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
156 poèmes Liste
616 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
26 février
  Publié: 5 févr à 15:30
Modifié:  6 févr à 01:33 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page


DÉFIGURÉE


Tu me veux (parce que tu le vaux bien)
Maquillée comme les meufs de tes potes,
Mais malheureusement, faut que tu saches
Que j'ai été exposée trop longtemps.
Trop de brûlures, trop de blessures,
Et trop de cicatrices invisibles…
Pour entrer dans le moule étroit
De tes exigences machistes.

Il n'y aura jamais assez de maquillage
Pour masquer les imperfections
De mon visage et de mon corps
Et faire la une des mags de mode.

Il n'y aura jamais assez de maquillage
Pour recouvrir les meurtrissures
De mon cœur tant de fois blessé
Et faire croire qu’il est apaisé.

Il n'y aura jamais assez de maquillage
Pour guérir mon âme écorchée
Et la faire paraître innocente
Comme tous voudraient qu’elle soit.

Il n'y aura jamais assez de maquillage
Pour mon humour si décalé
Qu’il fait grincer la société
Où, toi, tu te crois intégré.

Il n'y aura jamais assez de maquillage
Pour étouffer mes coups de gueule
Sur les lesbophobes voulant
Priver ces femmes de leurs droits.

Il n'y aura jamais assez de maquillage
Pour enfouir tout ce que je pense
Des culs bénis fossilisés
Souhaitant me voir sur le bûcher.

Il n'y aura jamais assez de maquillage
Pour m’empêcher de refuser
De brosser et faire reluire
Le cuir de cons qui te ressemblent.

Mettre un masque
Ne me rendra pas plus jolie,
Falsifiera tout ce que j’ai,
Gommera toutes les histoires
Que je porte gravées en moi
Et, enfin, défigurera
Tout ce qui me définit.

Alors, va te faire mettre
Et casse-toi.

AMANDA SMITH SKINNER

 
Akim

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
101 commentaires
Membre depuis
8 mai 2019
Dernière connexion
6 février
  Publié: 6 févr à 00:05 Citer     Aller en bas de page

Bravo
Excellente utilisation du thème
Rester sois-même quelles que soient les circonstances est difficile et demande de la volonté
Il est plus facile de se comporter comme Tartuffe de se maquiller de mettre un masque sur son corps, son cœur et son âme

"Mettre un masque
Ne me rendra pas plus jolie,
Falsifiera tout ce que j’ai,
Gommera toutes les histoires
Que je porte gravées en moi
Et, enfin, défigurera
Tout ce qui me définit."

Ce septain est d'une vérité incontestable
Merci pour ce texte tranchant

 
Marjaneshka

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
13 mai 2019
Dernière connexion
6 février
  Publié: 6 févr à 05:15 Citer     Aller en bas de page

Ton texte est fort mais d'après les commentaires postés sous les autres, je ne suis pas sûr qu'il soit dans la lignée de ce qu'attendaient les gestionnaires.

 
OlivVerh
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
34 commentaires
Membre depuis
28 novembre 2019
Dernière connexion
7 février
  Publié: 7 févr à 17:52 Citer     Aller en bas de page

Munch l'a peint, toi tu l'écris.
J'aime quand ça sort des entrailles.

Olivier

 
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1044 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
24 février
  Publié: 9 févr à 06:05 Citer     Aller en bas de page

La violence ressentie à la lecture est troublante
En fait, le thème est abordé et cela ne choque en rien
Juste le final qui n'était peut-être pas nécessaire, le message étant passé
Bonne approche du thème pour moi

  -
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 199
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0474] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.