Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 1235
Invisible : 0
Total : 1237
· SHElene · gattopardo
13197 membres inscrits

Montréal: 22 jan 12:23:02
Paris: 22 jan 18:23:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (Janvier 2020) : Thème image noire et rouge :: Alpha ou Omega Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
4096 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 9 jan à 14:50 Citer     Aller en bas de page


Alpha ou Oméga


Tout jour est éphémère,
Toute vie, un soir, s’éteint.
Du commencement à la fin,
Imparfait et fragile mystère,
Tu nous prends par la main.

Des douleurs de l’enfantement,
Par ce premier cri poussé,
Au dernier souffle agonisé,
Les couleurs du firmament
S’impriment de nos destinées.

Glissant de l’aube enflammée
Au crépuscule en sang,
Soudain se fige l’instant,
Mer Immobile d’éternité,
Pour tracer à l’encre rouge
L’Alpha et l'Oméga entrelacés.


9/1/2020



 
Damon

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
342 commentaires
Membre depuis
20 février 2018
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 9 jan à 14:53 Citer     Aller en bas de page

Beau poème suspendu aux extrémités du jour.

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
152 poèmes Liste
2134 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 9 jan à 15:24 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Myo

L'Alpha et l'Oméga... ces deux indissociables ! S'il y a un début, il y a toujours une fin. Ce mystère divin auquel ce symbole est également associé ?

Quoi qu'il en soit de l'Alpha à l'Oméga de ton poème, ce fut un plaisir de lecture. Toujours cette magnifique simplicité dans ton écriture où les mots employés viennent parler au lecteur et toucher son cœur.

Tu as cet art de faire simple et d'atteindre ton but... c'est un exercice très difficile. Merci, Myo, pour ce partage que j'ai beaucoup aimé.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
12 janvier
  Publié: 11 jan à 08:07 Citer     Aller en bas de page

L'instant oui... entre le commencement et la fin, que l'on peut fixer Oh merci Myo de ce, comme toujours, très beau poème. Au plaisir de vous lire, et excellente année à vous

Citation de Myo
Glissant de l’aube enflammée
Au crépuscule en sang,
Soudain se fige l’instant,
Mer Immobile d’éternité,
Pour tracer à l’encre rouge
L’Alpha et l'Oméga entrelacés.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
290 poèmes Liste
5228 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 12 jan à 13:10 Citer     Aller en bas de page

Très beau - tes mots sont toujours des bouts d'émotion - j'aime !!!

Amitiés
Yvon

  YD
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5149 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 12 jan à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Belle partition sur le thème
Un poème plein de sagesse
J'ai beaucoup aimé ma lecture

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Tychilios Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
120 poèmes Liste
683 commentaires
Membre depuis
5 octobre 2018
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 12 jan à 23:16 Citer     Aller en bas de page

Les images et les couleurs qui illustrent ce texte s’impriment au fil de la lecture. La vie s’y résume en émotions fugaces et une dominante d’écarlate reste suspendue un long moment. La chute superbe fait écho à l’introduction et résume en deux lettres l’aspect essentiel et dérisoire de nos existences En effet, ces deux lettres qui forment un tout semblent bien fragiles pourtant. Amitiés, Georges.

 
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
224 poèmes Liste
4096 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 19 jan à 15:06 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Damon, Mawr, Miette, Yvon, Lacase, Tychilios,

Lorsque j'ai vu la photo du thème du mois, je n'ai pas su définir
si elle avait été prise à l'aube ou au crépuscule

Cela m'a donné l'idée de cet écrit, de ce début à cette fin.

Vos commentaires vont bien dans le sens de mon idée.

Un grand merci à tous



Myo

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 158
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0471] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.