Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 21
· Saber77
13234 membres inscrits

Montréal: 27 nov 23:38:44
Paris: 28 nov 05:38:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les éphémères_au coin du feu :: Car si fragile soit la flamme (repost) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
799 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 9 déc 2019 à 04:49
Modifié:  9 déc 2019 à 12:46 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Car si fragile soit la flamme

Feue une vie ? Ne te complaise
En froides cendres, l’antithèse.
Que jamais La Vie ne se taise
Ou ne triomphe l’aphérèse :
Souffle, souffle encore sur la braise.

Raille la mort scurrile teigne
Que jamais elle ne t’imprègne
Ne te soumette, te contraigne.
Ne t’asservis pas à son règne :
Souffle, souffle encore sur la braise.

Râle et consume mais transhume
De l’éclair revêts le costume
Embrase-toi-même posthume
Ailleurs toujours La Vie rallume.
Souffle, souffle encore sur la braise.

Jusqu’au dernier soupir, mon âme
Échappée belle de mes lèvres
Souffle, souffle encore sur la braise.
Car si fragile soit la flamme
Déjà vaincues sont les ténèbres.




  MariePaule
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
493 poèmes Liste
9861 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 9 déc 2019 à 12:47 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Voilà un texte qui appelle à ne pas baisser les bras, à aller de l'avant, si peu intense soit la flamme.
Bises Marie-Paule

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12643 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 9 déc 2019 à 13:24 Citer     Aller en bas de page

Belle vision du thème, merci à toi !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
3015 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 9 déc 2019 à 14:43 Citer     Aller en bas de page

MariePaule !

Un texte qui rejoint le dicton : " Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir ! " Alors, oui :

" Souffle, souffle encore sur la braise.
Car si fragile soit la flamme
Déjà vaincue sont les ténèbres."

Un bel hymne à l'espoir et au combat pour ce bien précieux qu'est la vie !

Riche idée ce repost, merci MariePaule !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
5833 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 10 déc 2019 à 04:04 Citer     Aller en bas de page

Je ne dirai qu'une chose...

MEHR LICHT !


Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
777 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
24 novembre
  Publié: 10 déc 2019 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Marie-Paule, ta poésie dégage une force incroyable et ressemble à un long combat. Si fragile soit cette flamme, tant que des braises subsistent, la vie peut reprendre le dessus, et j'aime beaucoup cette image : "Souffle, souffle encore sur la braise", quelle énergie... Les deux derniers vers sont très parlants, et teintés d'un bel espoir, vaincre les ténèbres, c'est avancer vers la lumière. Très amicalement, Lucie.

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
799 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 12 déc 2019 à 06:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Catwoman
Bonsoir,

Voilà un texte qui appelle à ne pas baisser les bras, à aller de l'avant, si peu intense soit la flamme.
Bises Marie-Paule


Oui Catherine, à ne jamais baisser les bras, jusqu'au bout.
Bibises

MariePaule

Citation de Maschoune

Belle vision du thème, merci à toi !


Merci pour ton appréciation

MariePaule


Citation de Mawringue

MariePaule !

Un texte qui rejoint le dicton : " Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir ! " Alors, oui :

" Souffle, souffle encore sur la braise.
Car si fragile soit la flamme
Déjà vaincue sont les ténèbres."

Un bel hymne à l'espoir et au combat pour ce bien précieux qu'est la vie !

Riche idée ce repost, merci MariePaule !



Il s'agit bien d'un combat, parfois...
Merci, bises

MariePaule


Citation de In Poésie
Je ne dirai qu'une chose...

MEHR LICHT !

Bizzz



Je te répondrai dans la langue de Molière, celle de Goethe m'étant trop peu familière : c'est exactement ça !
Par contre, avec ton flash, j'ai sursauté !

Bisises
MariePaule

Citation de Lucie Granville

Bonjour Marie-Paule, ta poésie dégage une force incroyable et ressemble à un long combat. Si fragile soit cette flamme, tant que des braises subsistent, la vie peut reprendre le dessus, et j'aime beaucoup cette image : "Souffle, souffle encore sur la braise", quelle énergie... Les deux derniers vers sont très parlants, et teintés d'un bel espoir, vaincre les ténèbres, c'est avancer vers la lumière. Très amicalement, Lucie.


Oui, Lucie, j'y ai mis toutes mes forces... et le vie a repris le dessus

Amitiés

MariePaule

  MariePaule
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
525 poèmes Liste
23803 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 14 déc 2019 à 13:54 Citer     Aller en bas de page

Voilà un poème qui fait me remettre en question et je pense souffler sur les braises pour rallumer la flamme encore un peu.
Merci
Bises amicales ODE 31 - 17
Ce peut être chanté comme " va petit mousse, le vent te pousse"
Chanson de mon enfance.

  OM
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
799 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 15 déc 2019 à 00:32 Citer     Aller en bas de page

Citation de ode3117
Voilà un poème qui fait me remettre en question et je pense souffler sur les braises pour rallumer la flamme encore un peu.
Merci
Bises amicales ODE 31 - 17
Ce peut être chanté comme " va petit mousse, le vent te pousse"
Chanson de mon enfance.


Bonjour Ode
Je ne connais pas cette chanson...
Si tu tiens à cette flamme, alors oui il faut souffler sur la braise
Bibises
MariePaule

  MariePaule
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 560
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0300] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.