Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 368
Invisible : 0
Total : 368
13172 membres inscrits

Montréal: 8 août 11:17:46
Paris: 8 août 17:17:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les éphémères_au coin du feu :: Cendres Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Post Scriptum
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
51 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2019
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 8 déc 2019 à 16:34 Citer     Aller en bas de page


Cendres

Allumer un feu
dans une cheminée
où la lueur de la flamme
Règne en maître,
me rappelle
la vie,
la naissance
et la mort.

Lorsque la flamme s’est éteinte
et que je râtelle la cendre,
un frisson parcourt
ma colonne vertébrale sénescente,
en sachant que ces braises noircies
sont semblables à celles
que seront, un jour,
les miennes.

 
- CoCo -
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
57 commentaires
Membre depuis
26 novembre 2019
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 9 déc 2019 à 16:34 Citer     Aller en bas de page

Poussière...
Ce genre de pensée ne m'a jamais traversé l'esprit... peut-être parce que mon chauffage central est au gaz.

 
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
320 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
2 août
  Publié: 9 déc 2019 à 17:50 Citer     Aller en bas de page

Post Scriptum,
En lisant ton texte que je trouve extrêmement réussi dans sa composition, son cheminement et son expression, je n'ai pu m'empêcher de repenser à un des textes de Maurice Rollinat qui nous rappelait que l'homme n'est que poussière... La vie, la naissance et la mort, les braises noircies, j'ai vraiment apprécié la chute finale. Merci à toi.

Amitiés - Franck




















 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
227 poèmes Liste
5736 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
3 août
  Publié: 10 déc 2019 à 03:33 Citer     Aller en bas de page

Poussière... tu n'es que poussière.
Mais en attendant, tu n'es que feu. La vie marche à la chaleur.

Anecdote : je garde les petits morceaux de charbon de bois pour allumer le prochain feu.

Le passé sert toujours l'avenir.

Beau texte que j'ai aimé lire.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1160 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 10 déc 2019 à 10:17 Citer     Aller en bas de page

C'est fou ce que le feu nous ramène à l'essentiel !

Merci pour ce partage

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
P=Xn3
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
26 commentaires
Membre depuis
10 décembre 2019
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 10 déc 2019 à 23:24 Citer     Aller en bas de page

Bizarre pour un poète de préférer la cendre aux vers.

 
Post Scriptum
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
51 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2019
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 12 déc 2019 à 17:02
Modifié:  11 mars à 17:32 par Post Scriptum
Citer     Aller en bas de page

Remerciements à CoCo, Franck, In Poésie, Chlamys et P=Xn3
La vie est chaleur et le feu ramène à l'essentiel et ne me considérant pas poète, je préfère ne pas finir en casse-croute pour les vers.

 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
958 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 11 mars à 17:36 Citer     Aller en bas de page

Hé oui !

"Écoute ! Sombre et désespéré,
le chant des années qui succombent.
A elles se plient nos volontés
et elles nous mènent tous à la tombe"

Au plaisir de vs lire, et à bientot,

 
Post Scriptum
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
51 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2019
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 11 mars à 17:46 Citer     Aller en bas de page

Tous mes remerciements à: Miette pour ses compliment joliment versifiés.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 554
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0312] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.