Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 43
Invisible : 0
Total : 46
· Allantvers · Pichardin
Équipe de gestion
· Adamantine
13108 membres inscrits

Montréal: 14 nov 00:45:19
Paris: 14 nov 06:45:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Changement D'horaire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
❀ninette1952


L'enfant qui ne joue pas n'est pas un enfant, mais l'homme qui ne joue pas a perdu à jamais l'enfant
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
460 commentaires
Membre depuis
9 février 2016
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 30 oct 2016 à 16:21 Citer     Aller en bas de page

Le temps qui jamais ne s'arrête
Passe sans se soucier de nous...
Il est là comme un ennemi fou
mais nous entraîne dans sa fête !!!
©annie... ninette1952

  Il faudrait vivre ses rêves avant d'avoir trop de regrets
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15724 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 31 oct 2016 à 11:21 Citer     Aller en bas de page

le changement d'heure
ont l'as essaye en tunisie
une année et on l'as plus adopte
j'en suis pas fan

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
8731 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
13 novembre
  Publié: 2 nov 2016 à 04:22 Citer     Aller en bas de page

bonjour vous deux.
ce sont les allemands qui ont institué cette forme de réadaptation économique des dépenses des énergies, quand la majorité des occupations professionnelles avaient des plages horaires (2 huit, 5h-13h et 13h-21h. les temps de nuits de 21h-5h dans un esprit de dominations du tertiaire, pour les lumières, les mises en routes des accompagnements de vies, oubliant les emplois du primaire; le monde rural, et ceux des activités postées, ce qui perdure encore aujourd'hui, créant les inconforts de vies des personnes productrices de biens bien réels, les désarrois pour coller aux exigences des privilégiés) cette indisposition est une justifications des pouvoirs des domaines dits d'administration. les autres formes de vies s'en passeraient bien.
à lire les réactivités sur cette contrainte qui n'est plus justifiable, je suis déçu de constater que les personnes qui pourraient formuler des changements s'en foute. chacun pour sois.
et là je suis encore optimiste, les assistances mécanisées vont bientôt remplacer les valeurs d'humanités. les voitures rouleront toutes seules, un ordinateur nous dira quand et avec qui faire l'amour, ce que nous devront manger pour être comme les autres. etc. mais ça aussi tout le monde s'en fou. ah oui tout ça à cause de la continuité des changements d'horaires. oui regard c'est stupide, pour toi est-ce trop tard pour réagir ?

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 449
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0731] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.