Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 40
Invisible : 0
Total : 40
13016 membres inscrits

Montréal: 16 nov 23:58:39
Paris: 17 nov 05:58:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: 0°c Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lily.H


Macadam Lily
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
2673 commentaires
Membre depuis
27 juin 2006
Dernière connexion
14 novembre
  Publié: 25 nov 2014 à 17:35
Modifié:  25 nov 2014 à 22:53 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Personne ne dit que ce sera dur ou douloureux. Qu’on sera seuls, qu’on sera loin. Mais l’amour ne fait pas le bonheur. L’amour ne promet rien. On construit des châteaux de cartes sur les braises d’une passion qui consume tout ce qu’elle touche. Et quand il ne reste aux sentiments que la cendre du bonheur, on la respire pour oublier qu’on ne renaîtra que plus fatigués, plus blessés. Mais le phœnix s’est déjà envolé.

L’amour ne suffit pas. L’amour est parfois aussi impuissant qu’un enfant qui regarde la pluie tomber. Alors, on s’embrasse, on s’étouffe dans la peau de l’autre, on pleure parce que ni les mots, ni les gestes ne peuvent empêcher l’incendie de s’éteindre. Tout a déjà brûlé.

Et on cherche dans les décombres, des soupçons d’espoir à semer. On maquille nos souvenirs pour en effacer les cicatrices mais on peut sentir en les touchant toutes les craquelures qui s’agrandissent avec le temps. L’hiver réconforte autant qu’il rappelle à nos solitudes qu’elles étaient deux. On se cache dans nos écharpes, comme on allumait la lumière, par peur du noir.

Je ne savais pas qu'on pouvait sentir le froid, quand on se tenait chaud.

Comme j’ai cru à l’impossible dans tes bras.

  Ava
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
12834 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 25 nov 2014 à 18:22 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Lily H,

Merci de ce partage !


Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 25 nov 2014 à 20:46 Citer     Aller en bas de page

L'amour se dilue bien souvent dans le doute et la déception. Merci pour cette lecture vérité.

« On ne peut le saisir : le bonheur a des ailes. »
Damoclès Vieux

Cordialement

Alweg

  alweg
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
3208 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 25 nov 2014 à 22:56 Citer     Aller en bas de page

Une flamme qui s'éteint
Tristement beau
"Je ne savais pas qu'on pouvait sentir le froid, quand on se tenait chaud."
Poignant...Merci.
Amitiés.
Emme.

  la vida son dos dias...vivelos !
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
265 poèmes Liste
4507 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 26 nov 2014 à 12:31 Citer     Aller en bas de page



Yvon

  YD
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
4240 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
16 novembre
  Publié: 26 nov 2014 à 16:41
Modifié:  26 nov 2014 à 16:42 par QUOIQOUIJE
Citer     Aller en bas de page

0°C c'est encore un peu de chaleur
L'eau se fige en glace, mais ne meure
Le 0°K serait le froid absolu
Dont assurément on ne revient plus
On n'en est pas encore là
Tant qu'on est pas dans l'au-delà
Donc si vous me croyez
Dans d'autres amours allez tout oublier

 
so sweet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
627 commentaires
Membre depuis
26 mars 2013
Dernière connexion
13 août
  Publié: 27 nov 2014 à 06:23 Citer     Aller en bas de page

Une Lettre ouverte qui dépose une douleur que nul ne peut imaginer:
"Mais l’amour ne fait pas le bonheur. L’amour ne promet rien."
"L’amour ne suffit pas"
.

Vos mots m'ont troublée, il y a juste à les écouter.

 
John C


On devient meilleur à travers les échecs et on reste con à ne rien essayer...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
286 commentaires
Membre depuis
23 avril 2010
Dernière connexion
31 octobre
  Publié: 29 nov 2014 à 21:54 Citer     Aller en bas de page

Mais à l'instant où on croit à l'impossible,
notre douce dans nos bras ou les femmes
dans les leurs, on se ressource tout de même
pour affronter l'avenir. Je comprend ce que tu
exprimes et je t'envoie du courage et de l'amour
du confins des bois québécois


John

 
Max-Louis

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
508 commentaires
Membre depuis
25 février 2015
Dernière connexion
30 novembre 2016
  Publié: 21 mars 2015 à 06:27 Citer     Aller en bas de page

Bon jour Lily.H,

Citation de Lily.H
On construit des châteaux de cartes sur les braises d’une passion qui consume tout ce qu’elle touche



L'Amour est une essence très inflammable, tel Icare,
Aux premières ondes de son appel, il est trop tard !

Max-Louis

  Je vis, tu vis, c'est étrange ! Ce que j'écris est fiction … dans un réel déformé.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1016
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0320] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.