Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 73
Invisible : 1
Total : 78
· monthery · Galatea belga · Wilhelm
Équipe de gestion
· Adamantine
13386 membres inscrits

Montréal: 6 juil 07:27:57
Paris: 6 juil 13:27:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (novembre 2019) : «Absence» :: L'absence est un mensonge Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
650 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 12 nov 2019 à 08:35
Modifié:  6 juin à 20:01 par Allantvers
Citer     Aller en bas de page

L'absence est un mensonge

Chaque jour ton absence
Envahit mon silence.
Sur ma bouche un baiser
Qui vise les étoiles.
Dans mes bras incrédules
La béance du vide.

Mais quand mes yeux se ferment
Je te vois tu es là.
Lors mon corps est empli
D'une intime présence.

Chaque jour souvenance
C'est l'enfant qui grandit
Dans le songe du père.
C'est une flamme vive
Que mes deux mains protègent
Des trahisons du temps
En marche vers l'exil.
C'est un ange posé
Aux ailes recourbées
Dans un coin de mon rêve.

Tu es là je le sais !
L'oubli est un voleur
Et l'absence un mensonge.

Chaque jour ta présence
Accompagne mon souffle.
C'est une fleur séchée
Une image fanée
La lune en haut qui veille
Un rire ineffaçable
La caresse du vent
Le parfum de la terre.

Et puisque mon cœur bat
Je le sens. Tu es là.

  MariePaule
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14191 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 12 nov 2019 à 08:51 Citer     Aller en bas de page

C'est un magnifique poème

 
Rose-Amélie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
1319 commentaires
Membre depuis
1er mars 2019
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 12 nov 2019 à 09:40 Citer     Aller en bas de page

Superbe!

Bienvenue

  🌷
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
12348 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 12 nov 2019 à 11:23 Citer     Aller en bas de page

Troublant et touchant...

Merci à toi !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
113 poèmes Liste
1855 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 12 nov 2019 à 11:46 Citer     Aller en bas de page

Très beau merci

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
386 poèmes Liste
4178 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 13 nov 2019 à 01:39 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Allantvers
Ton poème "L'absence est un mensonge" est criant de vérité !
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
650 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 13 nov 2019 à 01:59 Citer     Aller en bas de page

Adamantine
Rose-Amélie
Maschoune
Elisa
Pichardin


Merci pour vos mots qui me touchent et m'encouragent

  MariePaule
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
5543 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
4 juillet
  Publié: 13 nov 2019 à 11:24 Citer     Aller en bas de page

une approche originale - j'aime !

Amitiés
Yvon

  YD
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
650 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 14 nov 2019 à 01:21 Citer     Aller en bas de page

Citation de Y.D
une approche originale - j'aime !

Amitiés
Yvon



Merci, Yvon, pour ta lecture et ton appréciation

  MariePaule
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
5663 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 15 nov 2019 à 10:34 Citer     Aller en bas de page

L'absence... cruelle absence peut toucher le vivant bien plus que certaine présence.
Le souvenir aiguisé... ah ! qu'il est coupant.

Eh ben ! Qu'est-ce qu'elle a ton écriture ? Hein ? Tu l'as retrouvée... c'est certain. D'ailleurs... elle ne fut jamais perdue. Et toc !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
4226 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 15 nov 2019 à 13:06 Citer     Aller en bas de page

Quand on aime vraiment.... on n'est jamais seul.

Un texte empreint de ce bel amour qui continue de vibrer au delà de l'absence.
C'est très beau.

Myo

 
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
650 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 15 nov 2019 à 14:12 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie
L'absence... cruelle absence peut toucher le vivant bien plus que certaine présence.
Le souvenir aiguisé... ah ! qu'il est coupant.

Eh ben ! Qu'est-ce qu'elle a ton écriture ? Hein ? Tu l'as retrouvée... c'est certain. D'ailleurs... elle ne fut jamais perdue. Et toc !

Bizzz JB



En effet, alors c'est moi qui étais perdue, ou juste ailleurs...
Merci JB, bibises. MariePaule



Citation de Myo
Quand on aime vraiment.... on n'est jamais seul.

Un texte empreint de ce bel amour qui continue de vibrer au delà de l'absence.
C'est très beau.

Myo



Merci Myo, d'avoir aimé

  MariePaule
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 522
Réponses: 11
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0408] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.