Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 7
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 31
· Charlentoine · Lucie Granville · Pichardin · samamuse · Jean-Louis · Filiquier · manusaran
13159 membres inscrits

Montréal: 26 mai 04:55:40
Paris: 26 mai 10:55:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: Désoeuvré Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Myster


Le ciel m'est tombé sur la tête, j'ai des étoiles pleins les yeux
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
57 commentaires
Membre depuis
4 avril 2015
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 28 août 2016 à 07:36
Modifié:  28 août 2016 à 14:42 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

La mer, le vent, la houle
Amer est le chant de la foule
Doux est l'air du printemps qui s'écoule
La lumière se répand. Je m'écroule

Je m'allonge sur une pierre spongieuse
Et je songe à mes prières fastidieuses
Qui épongent l'eau salée de la rivière sinueuse
Et me plongent dans une ère plus joyeuse

Je contemple le paysage puis mes paupières
Je contemple le rivage et la lumière
Du temple, des images, de l'horizon si fier
Me sauvant de l'ample orage et blessures meurtrières

Mes larmes coulent, arrosant un bouquet de fleurs
Le charme de ce temps me fit oublier l'heure
Les armes que je prends me protègent de mes entailles, de mes douleurs
Et la détresse de l'alarme tend vers le silence tels mes pleurs.

Sur le pont reliant mon futur et mon passé
Je répond à ma vie, à ce mur entaillé
Par la détermination et prenant la voiture, mon trajet
Qui se dessine le long des fissures, m'avance vers ma destinée.

Je rêve qu'un jour, je puisse laisser une trace pour ceux de demain
Que je me relève face à ce "remettre au lendemain"
Que la grève de l'action me passe en dessous de la main
Qu'elle me laisse une trêve, l'espace d'un instant, l'espace d'un court chemin.

Sur le pont reliant qui je suis et mes pensées
Dans ce paysage surplombant, mon esprit s'est évadé
J'aurais voulu rien qu'un moment avoir un défi pour lequel œuvrer,
Passer du temps mais face à la vie, je ne suis que désœuvré.

Alors face à la mer, je contemple le vent, la houle...



(Poème écrit pour la vidéo de Solen C.
https://m.youtube.com/watch?v=n3LP-Q5jvgk)

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 496
Réponses: 0
Réponses uniques: 0
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0222] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.