Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 42
Invisible : 0
Total : 46
· Encelade · ode3117 · henry maivers
Équipe de gestion
· Catwoman
13321 membres inscrits

Montréal: 25 oct 15:45:51
Paris: 25 oct 20:45:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Cher assassin (2) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14461 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 25 juil 2014 à 09:07
Modifié:  25 juil 2014 à 15:25 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page



Cela fait bien longtemps que je n'ai pas écrit
En ne pensant qu'à vous, vous m'en voyez fort aise ;
Quand je fais le bilan de ces années passées
Je vois que dans ma vie, vos graines ont bien germé.
Des pousses d'amertume et de dégoût de soi
Ont grandi sans soleil et ont poussé si vite
Que je me suis perdue à défaut de me pendre,
(Je n'aime pas les cordes,
C'est bien trop mutilant).

Il y a des douleurs qui s'enchaînent à la chair
Et poussent sans raison à s'auto-mutiler
À être moins que rien, à se haïr en somme
Jusqu'à ce qu'on retrouve
Un peu d'estime en soi.
Qu'il est long le chemin de l'égoïste amour
Celui que l'on se porte, qui nous protège un peu.
Il faut le cultiver, y mettre de l'engrais,
Mais faudrait-il encore savoir où le trouver.

Vous, mon bourreau d'hier,
Mon compagnon fidèle,
Vous que j'ai abhorré en m'en rendant malade,
Je vous reprends mes tripes et les entrailles offertes,
Une nuit de janvier... Je n'avais pas trente ans.
J'ai mal à la confiance et aux gens que je vois
Tant j'attends le moment où ils me trahiront
Je me dévoile encore - un strip-tease éphémère -
Que vous lirez peut-être, ou pas ça, je m'en fous.

J'apprends à être belle et à m'aimer un peu
La tâche est difficile, il y a tant à faire.
Vous avez tué l'enfant qui sommeillait en moi,
Mais la femme est vivante,
Regardez : Elle rit.


  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
798 poèmes Liste
22740 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 25 juil 2014 à 09:15 Citer     Aller en bas de page

Cesse d'écrire à ce fantôme qui ne te défini pas.
J'aime le poème, je n'aime pas ce qui l'inspire.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
319 poèmes Liste
5714 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 25 juil 2014 à 09:33 Citer     Aller en bas de page

je rejoins Aude, j'aime l'écriture, mais beaucoup moins se qu'elle livre.


Yvon

  YD
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14461 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 25 juil 2014 à 09:52 Citer     Aller en bas de page

Aude, Yvon : Vous avez raison, il faudrait que je trouve d'autres sources d'inspiration... Des idées ?
Merci pour votre franchise qui m'est précieuse.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
798 poèmes Liste
22740 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 25 juil 2014 à 10:11 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ishtar
Aude, Yvon : Vous avez raison, il faudrait que je trouve d'autres sources d'inspiration... Des idées ?
Merci pour votre franchise qui m'est précieuse.



Renaissance ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ClownDown


... c'est comme ça que ça se passe dans ma tête...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
31 décembre 2012
Dernière connexion
13 juillet 2016
  Publié: 25 juil 2014 à 13:21
Modifié:  25 juil 2014 à 13:23 par ClownDown
Citer     Aller en bas de page

Le titre, c'est vrai qu'il fait vraiment clé de voute... mais, quitte à rester dans la thématique, tu aurais pu essayer...

"Chaire assassinée"

PS : t'inspire surtout pas de ça hein

  Ah / ah / ah / ah / ah etc...
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14461 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 25 juil 2014 à 15:31 Citer     Aller en bas de page

Aude : va pour la renaissance...

Leon kloeck : Merci beaucoup pour ces mots.

ClownDown : J'aurais pu en effet... Merci beaucoup.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Rosi

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
1383 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2014
Dernière connexion
29 juillet
  Publié: 26 juil 2014 à 10:49 Citer     Aller en bas de page

Beaucoup d'émotion.

Toute trahison, mène à la méfiance.
Je te souhaite de retrouver, cette confiance, car, il y a toujours des gens bien, autour de nous, pour nous redonner espoir.
Amitiés!

  L'écriture est le chemin, vers l'espoir et la sagesse
Maman Luciole


Tout but est un leurre, seul le voyage est véritable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1602 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2012
Dernière connexion
26 septembre 2019
  Publié: 26 juil 2014 à 11:36 Citer     Aller en bas de page

dur d'oublier...
si tu dois l'écrire, c'est que tout n'est pas dit et si cela peut te permettre d'avancer...

Maman Luciole

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 juillet
  Publié: 26 juil 2014 à 21:06 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Magalie,

Très touchants sont tes mots qui émanent de tes émotions qui ne peuvent laisser indifférent tous ceux qui te lisent et plus encore tous ceux qui savent un peu ce que tu as traversé en ta vie...
Merci de cet émouvant partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
452 poèmes Liste
14461 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 4 août 2014 à 03:32 Citer     Aller en bas de page

Merci d'avoir posé vos mots.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1288
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0331] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.