Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 888
Invisible : 0
Total : 890
· ballandine · dalhia noir
13369 membres inscrits

Montréal: 3 juil 19:55:32
Paris: 4 juil 01:55:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Lettre à V. : Vacance. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14186 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 20 juil 2014 à 05:05
Modifié:  20 juil 2014 à 11:09 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page


Nous sommes dans la voiture en route vers d'autres paysages et nous essayons de faire bonne figure ; de penser à la mer, au soleil, aux ballades et à notre rocher secret. Nous allons rire, jouer avec tes cousins, chanter... mais avec ce manque.

Depuis deux semaines tu fais officiellement partie de ces enfants enlevés par un des deux parents. Ces enfants dont on ne sait s'ils sont en France ou ailleurs. Ma douleur est infime comparée à celle de ton père, infime et inquantifiable car mêlée à d'autres. J'aurais dû m'écouter et coller ton visage sur les bouteilles de lait, j'essaie de persuader ton père de le faire mais il croit en la justice. C'est ce qui le fait tenir. Ça, l'espoir de te revoir et ta sœur. Si belle, si douce et si triste aussi.

Le manque de toi s'insinue partout : dans la dernière part de gâteau à l'anniversaire de ta sœur, dans les yeux de tes grands-parents quand ils regardent leurs petits-enfants, dans le silence de ton père quand je lui demande de ses nouvelles.

Je t'écris une histoire, un conte absurde comme tu les aimes. Il ne sera ni très beau, ni très bon et se terminera en tire-bouchon sans doute. Cette histoire sera ma bouteille de lait... ma bouteille à la mer. Je ferai mon possible pour qu'elle aille jusqu'à toi.

Nous partons en vacances et le soleil brillera, enfin, aujourd'hui c'est plutôt la pluie mais qu'importe... Tant que tu le vois se lever toi-aussi.

 
Maria-Dolores


Les parfums les couleurs et les sons se répondent de Charles Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
132 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2014
Dernière connexion
15 juillet 2019
  Publié: 20 juil 2014 à 07:27 Citer     Aller en bas de page

un bel écrit très émouvant la perte est bien trop grande parfois pour oublier car on oublie jamais merci pour la lecture et cette bouteille à la mer, amicalement.

  Maria-Dolores
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
783 poèmes Liste
22594 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
2 juillet
  Publié: 20 juil 2014 à 09:37 Citer     Aller en bas de page

Il reviendra, j'en suis sûre.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
5540 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 20 juil 2014 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Les drames de la rupture. Pas facile à vivre pour les enfants quand les grands se font la guerre... On ne peut être que désolé de cet égoïsme.

Amitiés

Yvon

  YD
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14186 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 21 juil 2014 à 11:12 Citer     Aller en bas de page

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 21 juil 2014 à 17:40 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Ishtar,

Un texte très touchant qui dans la réalité malheureusement existe. Tant d'histoires tristes telles que celles-ci illustrent les journaux..
Merci de ce partage !


Mes amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Rosi

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
1383 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2014
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 26 juil 2014 à 10:45 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ishtar

Un texte poignant. Merci de ce douloureux partage.
Pensées sincères

  L'écriture est le chemin, vers l'espoir et la sagesse
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14186 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
3 juillet
  Publié: 1er août 2014 à 15:24 Citer     Aller en bas de page

Sybilla, Rosi... merci beaucoup.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1221
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Rien à tartiner (Citations personnelles)
Auteur : Galatea belga
Ton visage (Poèmes par thèmes)
Auteur : Eadlyyn
La danseuse étoile (Poèmes par thèmes)
Auteur : Bibenja
L'inconnu de la Gare Saint Charles (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Mon besoin d’écrire. (Lettres ouvertes)
Auteur : alweg
Jack et la jeune fille en fleurs (Poèmes par thèmes)
Auteur : Celle qui rêve
Long feu [ Eliawe et Ishtar ] (Poèmes par thèmes)
Auteur : Adamantine
Mon Selfie bleu (Lettres ouvertes)
Auteur : Galatea belga
Le droit d'un enfant (Tristes)
Auteur : Rosi
Carrousel (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman

 

 
Cette page a été générée en [0,0223] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.