Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 332
Invisible : 0
Total : 333
· Rose-Amélie
13149 membres inscrits

Montréal: 24 févr 10:33:06
Paris: 24 févr 16:33:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Absente Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 28 févr 2009 à 14:40
Modifié:  1er mars 2009 à 08:53 par Lykan
Citer     Aller en bas de page

Absente

Etrange

Etrangle

Mon âme dans sa gangue





Où en es-tu, Déesse charmante ?

T'es-tu jointe aux lotophages et nourrie à satiété ?

As-tu oublié, renié tout ton passé, toutes ces aspirations, ces pulsions qui font partie de toi ?

L'accord fragile du bonheur que tu fais résonner sur les cordes fines de ta harpe ouvre-t-il les portes de ton nouveau royaume ?

Tes doigts ne vont-ils pas s'engourdir encore et engendrer une mélodie dissonante lorsque repousseront tes ailes ?

Je positionne mon fou et dis "Echec à la fée" !



Aiguille

Pénètre

Mes veines

Injectant ma bohème




Les molécules de joie envahissent mon corps.

C'est le prix à payer pour s'évader encore, accéder à des dimensions secrètes, approcher la lumière et se sentir brûler, se sentir renaître.

L'aiguille pique un peu en entrant dans ma chair, puis libère la substance tant attendue, qui va m'élever vers d'autres univers, emplis de nébuleuses naissantes.

Cette aiguille n'est pas de métal, elle signerait ma mort, elle est faite de mots, de toutes ces symphonies de lettres qui m'attirent, me collent à l'horizon des âmes déviantes et parfois même à l'horizon des sanglots.

Oui je plane de les lire, et lorsque soudain je m'en détache, il n'y a pas de parachute pour freiner ma descente.

L'impact est violent.

J'ai mal.

Je saigne.

Je saignerai encore.



Absinthe

Amère

Mélange

Mes passions ma raison




Poser mes lèvres sur les tiennes, aspirer ton âme puis la recracher au sol.

Poser mes lèvres sur le goulot, aspirer le fluide qui m'enivre, me sentir doucement partir, les portes de la perception grandes ouvertes.

Poser alors mes mains sur le clavier et laisser couler les idées claires et limpides, vers fluorescents comme cet alcool qui me dit "je serai pour toi un phare luciférant".

Oui j'aime ces départs où le quai s'enfuit et où je reste las, mes centres névralgiques en émoi, à l'affût du grand tout, à l'affût du grand rien.

La fée verte a parlé depuis sa bouteille, emprisonnée dans le verre.

Lykan libérera les vers dans une gerbe écoeurante où vous le verrez parfois sourire.




Lykan, 2ème Lune Morte de l'An de Grâce 2009

Le 25 Février 2009


 
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 28 févr 2009 à 18:22 Citer     Aller en bas de page

magnifique d'ivresse, de renaissance ..

qu'il est beau l'Amour quand il transcende et relie les deux extrémitiés du temps pour que chaque jour soit une éternité amoureuse ...

j'adore ...

ça inspire, ça pénètre et ça chavire !!

merci pour ces frissons qui réchauffent

  Seirén - ©
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
23 février
  Publié: 1er mars 2009 à 09:07 Citer     Aller en bas de page

Un magnifique poème avec un goût de fiel...je dirais simplement " carpe mortem"
Alex

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 1er mars 2009 à 10:48 Citer     Aller en bas de page

oui j'aime beaucoup , une belle façon originale je trouve
d'exprimer ces sentiments

amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
troublée
Impossible d'afficher l'image
La quête du Graal?Bahh , j'peux pas , j'ai une otite...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
411 commentaires
Membre depuis
8 décembre 2007
Dernière connexion
10 juin 2013
  Publié: 1er mars 2009 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

" Oui j'aime ces départs où le quai s'enfuit et où je reste las, mes centres névralgiques en émoi, à l'affût du grand tout, à l'affût du grand rien. "

J'ai vraiment aimé, c'est très émouvant.
A l'affût du grand , à l'affût du grand rien...
Oui c'est bien bien cela...

Merci.

  Troublée
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
198 poèmes Liste
2871 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
14 septembre 2019
  Publié: 1er mars 2009 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

Tu as un style magnifique, vivement tes prochains poèmes!

 
Miroir


"il est un " (poème de Parménide)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
10 novembre 2008
Dernière connexion
2 novembre 2017
  Publié: 2 mars 2009 à 06:15 Citer     Aller en bas de page



Ah Lykan ...j'apprends d'autres façons de dire l'amour ...
si seulement tu nous écris plus , un poème par nuit de pleine lune au moins...

J'ai relu ton poème plus d'une fois et il redemande des lectures

merci à toi

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 2 mars 2009 à 17:15 Citer     Aller en bas de page

Idou,

Des frissons qui réchauffent... Quelle belle association de mots !

Ce sont vos mots qui me réchauffent et je vous en remercie.

***************************************************************
L'INSOUMISE,

Un style que j'ai du coup hésité à publier.
Mais le fait que ces mots aient su vous toucher me conforte dans mon choix.

Merci pour votre passage.
Je lève l'envoûtement !

***************************************************************
Alex,

"Carpe mortem" ? Vous ressentez cela ? Ce n'était pas mon but...

A ce propos, "Carpe noctem" est en cours, les premiers vers se sont présentés à moi durant un enterrement. On ne se refait pas...

Merci pour vos mots !

***************************************************************
James,

Quel plaisir de te trouver, à nouveau, sous mes mots ! Merci.

Amicales salutations !

***************************************************************
Miho,

Je ne sais pas moi même ce que j'écrirai à la prochaine lunaison.
C'est mon défi de l'année, je m'y tiendrai tant que je ressentirai son appel.

Merci pour ton passage !

***************************************************************
Troublée,

Merci pour votre appréciation positive, elle me touche.

Au plaisir de vous relire, alors !

***************************************************************
Crépuscule,

Merci, oui, merci beaucoup mais sincèrement, ça me met la pression ce genre de phrases...

***************************************************************
Miroir,

Décidément, tu n'en rates pas un !

Et pour répondre à ton voeu, sache que j'en publie un à chaque lune morte ainsi qu'à chaque lune pleine.

Merci pour ta fidélité, Ami poète !

***************************************************************

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 3 mars 2009 à 11:47 Citer     Aller en bas de page

Vous encore sous mes mots... Mais c'est bien trop d'honneur que vous me faites là !

M'inclure dans votre univers ? Mais j'y suis déjà !

Vous chavirâtes aussi... Ah, peste de l'Amour ! Cupidon ne sait donc pas viser... Il doit être myope ou victime de strabisme.

Quant à vos baisers, ne vous en offusquez point, mais seuls les réels peuvent émoustiller mes sens.

A bientôt, j'espère !

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
761 poèmes Liste
10434 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
22 février
  Publié: 4 mars 2009 à 06:30 Citer     Aller en bas de page

Une absence qui joue avec nos émotions et les vôtres, c’est une étrange sensation Comme si malgré cette absence vous étiez prisonnier dans la toile d’Orphée et que Vous ne saviez plus comment vous en sortir…..La forme de votre poème envoûtante vous invite pourtant à vous en sortir.. Dans ce calligramme que forme votre poésiej’y ai d’abord vu un papillon qui symbolise la renaissance avec sa chrysalide, puis une larme et un couteau, il semble comme nos sentiments en vous lisant oscillent entre violence du couteau pour s’échapper et la douleur que représente la larme…
Vos mots me semblent pourtant plein d’amour et de tendresse malgré ce constat d’absence… Peut être parce que grâce à tout cela votre plume s’envole vers des contrées ignorées…..Enfin tout cela n’est qu’un ressenti bien personnel mais j’ai dû relire plusieurs fois pour m’imprégner de chaque détail……..Je l’avoue

Mystic

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 4 mars 2009 à 15:38
Modifié:  4 mars 2009 à 15:39 par Lykan
Citer     Aller en bas de page

Docteur Mystic,

Votre analyse n'a d'égale que la profondeur de votre talent...

Vous disséquez, vous triturez, analysez mes mots et éveillez ma curiosité. Il est vrai que vous bénéficiez de quelques clefs que les autres n'ont pas...

Je révélerai donc un peu plus ! Non, je ne souffre pas, le manque s'estompe et va bientôt disparaître. Vous assisterez bientôt à la mort d'Orphée. Une Lune pleine serait le cadre rêvé, qu'en pensez-vous ?

Oui, sans tendresse ni amour l'Enfant va occire la Muse mère qui l'a enfanté. Je pense qu'elle le mérite. Ma plume n'a plus besoin d'Elle, ça y est, ses ailes ont poussé. Je lui garderai juste de la reconnaissance, sincère de plus.

Et peut-être même que Lykan est à présent sous l'influence d'une Autre, tout aussi intéressante et bien moins perfide. Mais chut... C'est un secret...

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 9 mars 2009 à 18:25 Citer     Aller en bas de page

un texte en prose qui sort de l'ordinaire...qui est intéressant à lire, qui suscite réflexion.
Moi qui mets souvent des rimes et n'ose pas écrire comme cela,je vois ici que cette façon de faire a ses trésors.
une lecture appréciée.
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16122 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
31 janvier
  Publié: 10 mars 2009 à 04:05 Citer     Aller en bas de page

Et bien en voila un style qui me plait
Une écriture libre et libérée
Comme quoi il faut oser...

J'y reviendrai....

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 10 mars 2009 à 05:58 Citer     Aller en bas de page

Pyc et Guido,

Je prends les mots comme ils viennent, quand ils viennent surtout.

Après... Vers, prose... peu importe du moment que l'émotion est là. Et comme le dit Jean Baptiste CILIO, il ne faut pas se forcer.

Merci pour votre passage et vos mots.

LYKAN

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 11 mars 2009 à 04:35 Citer     Aller en bas de page

dommage que tu ne postes pas beaucoup car en poésie libre, ce sont des images magnifiques !
je repasse car j'aime très beaucoup la couleur qui dans cette prose très bien écrite

toutes mes amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 11 mars 2009 à 04:57 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi pour tes encouragements, mais tu sais, il y a peu encore (6 mois), je n'écrivais rien du tout, alors tant que j'arriverai à écrire une texte par lune pleine ou lune morte, je serai satisfait.

Et puis il faut du temps aussi, dont on dispose hélas rarement...

Mes amitiés, James.

LYKAN

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 12 mars 2009 à 03:57 Citer     Aller en bas de page

"Et tu bois cet alcool brûlant comme ta vie
Ta vie que tu bois comme une eau-de-vie"

In Alcools, Apollinaire

Merci pour ton passage, Stéphane en panne.

 
Viridiane

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
35 poèmes Liste
1220 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2008
Dernière connexion
19 novembre 2009
  Publié: 12 mars 2009 à 05:19 Citer     Aller en bas de page

que puis je dire que les autres n'ont dit.
Alors tout simplement merci pour ce moment de lecture si intense.

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 12 mars 2009 à 22:48 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir, j'ai adoré tous les mots que j'ai dévoré avec un grand bonheur. Quel talent dans te plume. Okana tendresse..Bravo..

  Nicole chaput. *Okana *...
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
11 septembre 2019
  Publié: 13 mars 2009 à 03:38 Citer     Aller en bas de page

Viridiane,

Vous êtes la première a m'avoir laissé quatre traces de vos passages d'un seul coup. Quelle surprise pour moi en découvrant cela ! J'en suis honoré, merci à vous...

***************************************************************

Okana,

Je suis ravi si cette lecture vous a plu. J'espère que votre dévorement n'aura pas provoqué d'indigestion !
Vos compliments me touchent sincèrement, merci...


LYKAN

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 17 mars 2009 à 21:19 Citer     Aller en bas de page

Et l'ivresse qui se recrache en caillots de sang. Je me comprends

Merci.

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2902
Réponses: 31
Réponses uniques: 17
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

T'aimer, imperceptible (Amour)
Auteur : Idou
Graine Orphique (Amour)
Auteur : Lykan
Une Fleur Une Inspiration (prose) (Amour)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Belle... (Amour)
Auteur : pyc
Grandement ... Je me trompais (Amour)
Auteur : Hassan
Mes rêves sont mes cauchemars... (Tristes)
Auteur : pyc
A qui la faute ? (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Amour Funambule (Amour)
Auteur : VisionsIntimes
Lèvres ! (Amour)
Auteur : Idou
La rose schizophrène (Amour)
Auteur : Drakkar
Chant, j'ai... (Amour)
Auteur : Lunastrelle
Le poids de la vie (Amour)
Auteur : fransua
Ferme les yeux (Amour)
Auteur : Daphn
Les trois rêves amoureux (Amour)
Auteur : pyc
Art d' Amants (Amour)
Auteur : Galaad

 

 
Cette page a été générée en [0,1128] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.