Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 388
Invisible : 0
Total : 389
· Tychilios
13154 membres inscrits

Montréal: 25 févr 20:50:47
Paris: 26 févr 02:50:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Griffon Rider Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 16 févr 2016 à 11:11
Modifié:  17 févr 2016 à 14:33 par Shaim
Citer     Aller en bas de page

Griffon Rider

J'aurais voulu rester auprès de toi, ma belle,
Ici, non loin des dieux qui règnent alentour ;
Hélas ! je dois quitter ce tranquille séjour
Où coulent doucement de claires cascatelles,
Où tu répands les doux effluves de l'amour,

Pour aller m'élancer d'une cime rocheuse,
Chevauchant mon griffon aux ailes déployées,
Pour ensuite plonger vers la sombre vallée
Où nous attend, moi et mon armée courageuse
Composée de guerriers aux armes effilées,

Une autre armée, qu'un chef redoutable soulève !
Ce barbare effrayant se nomme Bâal-Zakhar,
Un être monstrueux, qui roule dans son char !
Je pars, mon ange ; hélas ! Je dois quitter le rêve
Pour plonger dans l'affreux et rude cauchemar !

Mais ne t'inquiète pas, je reviendrai bientôt.
Jusque-là, garde-moi dans ton cœur, mon amour,
Je reviendrai t'aimer en ce divin séjour,
Et nous aurons vaincu ces ennemis brutaux
Que les têtes de morts accompagnent toujours !




_________________________

© 2016

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16021 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
25 février
  Publié: 16 févr 2016 à 11:29 Citer     Aller en bas de page

Encore un très beau
Poèmes historique

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 16 févr 2016 à 11:40 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup pour ta lecture et ton commentaire, Mido !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22276 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 février
  Publié: 16 févr 2016 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

J'adore ce poème très bien conté et qui m'apprend beaucoup
L'amour en plus où tu rejoindras ta belle après une bataille effrénée.
Merci pour cet écrit que j'ai particulièrement apprécié
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 16 févr 2016 à 12:46 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup pour ce beau commentaire Ode !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
nexus1012


Some men just want to watch the word burn
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
11 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2016
Dernière connexion
5 mars 2016
  Publié: 16 févr 2016 à 14:32 Citer     Aller en bas de page

Bravo à toi ! Si je peux me permettre remarque, il me semble qu'à la deuxième strophe le mot adéquat est "effilées" et non "affilées".

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
2868 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 février
  Publié: 16 févr 2016 à 14:53 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Le poète masqué

J'ai trouvé votre poème divin, fantastique.
L'idée est géniale et super bien rendue

Très bonne soirée
Christophe

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 16 févr 2016 à 18:30
Modifié:  16 févr 2016 à 18:47 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup pour votre lecture, Nexus !

Merci également pour le bon conseil : les deux mots sont synonymes mais "effilé" fonctionne mieux phonétiquement ; j'ai donc modifié !
Encore merci pour cette suggestion !

(C'est drôle, j'avais d'abord indiqué "aux armes effilées" au cours de l'écriture... et j'aurais dû le laisser ; il est plus naturel, effectivement ; "affilé" étant moins courant.)




- affilé : aiguisé (II.A dans le TLF)
- effilé : pointu, acéré (seconde signification : II.B.1 dans le TLF)

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 16 févr 2016 à 18:33 Citer     Aller en bas de page

Cidnos : un grand merci pour votre commentaire, qui me touche beaucoup !

L'idée est venue en voyant des images... (univers Fantasy)

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 octobre 2019
  Publié: 17 févr 2016 à 13:16 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Le Poète Masqué

Ce n'est que du bonheur de te lire

Mes amitiés
James


  Membre de la Société des poètes Français.
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 17 févr 2016 à 17:53 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup James !

Je suis content que tu sois passé lire ce poème.

A bientôt


  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
2 novembre 2019
  Publié: 18 févr 2016 à 12:06 Citer     Aller en bas de page

quel splendide et talentueux poème, Le Poète Masqué!

c'est un bonheur de découvrir tes remarquables écrits.

merci pour ce merveilleux partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 18 févr 2016 à 15:45 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Josette !

C'est très gentil d'avoir lu et commenté ce texte,

merci pour ces mots positifs !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
3448 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
25 février
  Publié: 21 févr 2016 à 06:27 Citer     Aller en bas de page



C'est vrai que vous avez du talent Le Poète Masqué..
Merci pour ce plaisir à vous lire

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2642 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
24 février
  Publié: 21 févr 2016 à 06:56 Citer     Aller en bas de page

À la gloire de cette poésie je lève mon verre et trinque à son exploit...


Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 22 févr 2016 à 05:26
Modifié:  22 févr 2016 à 05:28 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Eve, Lilania et Marchepascal :

un grand merci à vous trois pour vos commentaires qui me touchent !

Je suis content de vous avoir emmenés dans cette aventure... le temps de quelques vers...

A bientôt chers amis !

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
pirate24


Persévère dans tes vers
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
987 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2009
Dernière connexion
14 février
  Publié: 23 févr 2016 à 07:01 Citer     Aller en bas de page

Super beau! Plein de talent. Une histoire si bien décrite dans ce poème. Bravo. Daniel

  Daniel
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 23 févr 2016 à 19:46 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Daniel !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
117 poèmes Liste
3468 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 26 févr 2016 à 22:02 Citer     Aller en bas de page

Oh oui, je l'espère également !

Merci beaucoup cher ami Tristamourir !

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 997
Réponses: 18
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

On ira (Autres)
Auteur : Rousselaure
Et tu créas la femme (Autres)
Auteur : Lilania
Une dernière danse Madame ? (0) Catwoman Vs faits d'hivers.. (Collectifs)
Auteur : Auto dit d'acte
Poésie (1) (Citations personnelles)
Auteur : L'Architecte
L'averse (Collectifs)
Auteur : Catwoman
La princesse ( triolets ) (Autres)
Auteur : ladysatin
Intime regret (Autres)
Auteur : Myo
Les poètes tristes (Tristes)
Auteur : Xenia
Neige (Autres)
Auteur : Maschoune
Je suis prodigieuse par Aude Doiderose & Ishtar (Collectifs)
Auteur : Adamantine
L'absolu Printemps (sybilla et James) (Collectifs)
Auteur : Sybilla
Le bien malheureux Cygne noir(fable) (Autres)
Auteur : josette
Hombre (Autres)
Auteur : Lilania
Le nombre d'or (Autres)
Auteur : Alanna
Les cloportes aussi ont besoin de soleil. (Autres)
Auteur : Adamantine

 

 
Cette page a été générée en [0,0665] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.