Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 52
Invisible : 0
Total : 54
· ecrivaindunjour · NicoNavel
13122 membres inscrits

Montréal: 21 nov 12:22:53
Paris: 21 nov 18:22:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Nouvelles littéraires :: Dans les yeux des femmes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
528 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 10 mai à 15:45
Modifié:  11 mai à 02:50 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Puis-je vous offrir un verre ?

Le barman remplit leur verre.

Souvent, je me demande si le fait de vous parler est une opération rentable.

Ils boivent.

Buvons, de toute façon à mon âge, j’ai du temps à perdre. Je n’arrive plus à calculer comme avant. Le temps est venu de rendre aux pauvres ce que je leur ai volé. Je vais financer la reconstruction de la cathédrale notre Dame de Paris, ainsi j’aurai une chance de sauver mon âme. Une âme nullement romantique que le diable achètera sûrement trop cher, ignorant qu’il fait une mauvaise affaire.



Une chanson de Serge Lama joue en sourdine. « Dans les yeux des femmes ».

L’argent n’a pas pu m’offrir le bonheur auquel j’aspirais, ni le talent artistique qui me manquait, encore moins l’estime de soi qui me faisait défaut. J’étais respecté pour mon argent, pas pour mon éthique, certainement pas par mon épouse. Mes adversaires la voulaient. Des amis la convoitaient. Son jeune stagiaire l’a eue chez moi, sur la moquette. L’agent BZ160 avait enregistré les images de la chambre. Pour la salle de bains, je me suis contenté du son. Elle répétait la même syllabe incompréhensible dans les octaves aiguës d’une soprano. Elle est parvenue à bredouiller deux ou trois mots intelligibles. Ensuite, ils se sont tus. J’ai entendu le bruit de la douche. Ils sont revenus dans la chambre. Ma femme lui a dit merci. Les images ont montré le jeune homme en train de voler le sous-vêtement qu’elle avait porté. Sans ce dernier rempart, ce petit con a encore tiré un coup. Au cours du dîner familial de cette journée-là, elle riait comme une folle.



Dans les yeux des femmes y a des Carmen
Des putains à la petite semaine
Qui ont le corps cigale où le cœur fourmi
A placer ses économies
Dans les yeux des femmes y a des erreurs
Des maquereaux, des maîtres-nageurs
Remords d'avoir mis leurs nageoires
Dans des mers qui étaient qu'des baignoires


  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 10 mai à 16:12 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Joker,

J'ai aimé te lire !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
17811 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 10 mai à 16:44 Citer     Aller en bas de page

Un regard acide sur l'infidélité.
J'aime la musicalité de la fin du texte

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Joker


Trouvons ce qu'il nous manque dans ce que nous avons et dans ce que nous sommes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
528 commentaires
Membre depuis
15 octobre 2008
Dernière connexion
8 novembre
  Publié: 10 mai à 16:50 Citer     Aller en bas de page

Merci Sybilla. Merci Bestiole.

J.

  Une insurrection des vulnérables face aux infaillibles
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 285
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0233] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.