Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 185
Invisible : 0
Total : 187
· ecrivaindunjour · Bombadil
13159 membres inscrits

Montréal: 11 déc 06:42:27
Paris: 11 déc 12:42:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Quatre lettres plus une Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 3 jan 2016 à 15:19
Modifié:  4 jan 2016 à 04:01 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Venues d'entre les morts, ces lettres me déchirent,
Injectant dans mon sang un poison lancinant
On a beau fomenter des rêves d'avenir
Le passé reviendra se mêler à mes ans.




Quatre lettres plus une et je serais partie
Voguer sur l'océan accrochée à un mat,
En ployant sous le vent j'aurais vu du pays,
Papillon dans le ciel sans peines, sans tracas.

Quatre lettres plus une, en méditerranée
Fruit de la paix des hommes et de l'arbre de vie
On m'aurait dégustée nature ou épicée
Quand par la main de l'homme j'aurais été cueillie.

Quatre lettres plus une, en mon âme de bois,
Issue d'un ancien temps née dans une autre époque,
Pour aider la musique à sublimer la foi
J'aurais illuminé la musique baroque.

Quatre lettres qui tuent, quatre lettres de peur
Qui nourrissent les cris et assèchent le cœur,
Nées dans l'indifférence aux portes du chaos
Elles mourront sans bruit dans l'ombre de mes mots.


 
Lilania Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Osez Etre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
3408 commentaires
Membre depuis
14 juin 2011
Dernière connexion
8 décembre
  Publié: 3 jan 2016 à 15:27 Citer     Aller en bas de page



J'ai apprécié l'originalité de ce texte & ses images.. .

Merci Magali pour cette jolie lecture

 
Didier
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
2503 commentaires
Membre depuis
12 janvier 2005
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 3 jan 2016 à 15:28 Citer     Aller en bas de page

Un très beau poème c'est certain, mais je n'en comprends pas le sens.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 3 jan 2016 à 15:42
Modifié:  3 jan 2016 à 15:45 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Venues d'entre les morts, ces lettres me déchirent,
Injectant dans mon sang un poison lancinant
On a beau fomenter des rêves d'avenir
Le passé reviendra se mêler à mes ans.

Merci d'avoir pris le temps de me lire...une fois encore.

 
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 4 jan 2016 à 03:32 Citer     Aller en bas de page


Toujours ta belle écriture..

Je connais la réponse puisque j'avais déjà répondu à cette énigme qui revient, lancinante...
et que le premier quatrain me fait toujours autant rêver ! Tu m'emmènes avec toi ?

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 4 jan 2016 à 03:57 Citer     Aller en bas de page

Citation de Shovnigorath
La mort est si belle vue comme cela, mais je la trouve trop pressée.
Merci pour ce très beau poeme que j'ai pleinement apprécie
Sylvain


Il ne s'agit pas de mort. Elle ne me hante pas. Je pense sincèrement qu'elle n'est terrible que pour l'entourage et pas pour celui qui est parti.

Citation de Sidonie
toujours ta belle écriture..

Je connais la réponse puisque j'avais déjà répondu à cette énigme qui revient, lancinante...
et que le premier quatrain me fait toujours autant rêver ! Tu m'emmènes avec toi ?


C'est un fameux 3 mâts... J'aimerais le prendre également et ne rentrer que plus tard...
Merci Sidonie jolie

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2768 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 4 jan 2016 à 07:57
Modifié:  4 jan 2016 à 09:54 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Magali.

Bon et bien comme Didier j'apprécie des mots ... mai j'ai pas compris le sens.

Alors je donne ma langue au chat ... un indice peut être ! Moi j'ai cherché autour du récit biblique du fruit défendu. C'est plutôt chaud ou c'est plutôt froid....

Christophe

-------------
OK

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 4 jan 2016 à 09:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
Bonjour Magali.

Bon et bien comme Didier j'apprécie des mots ... mai j'ai pas compris le sens.

Alors je donne ma langue au chat ... un indice peut être ! Moi j'ai cherché autour du récit biblique du fruit défendu. C'est plutôt chaud ou c'est plutôt froid....

Christophe


Il n'y a pas de jeu, pas de lot, rien à gagner. Si tu cherches un indice, regarde le quatrain en italique et penses acrostiche....
Tu trouveras les autres mots.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15801 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 4 jan 2016 à 10:12 Citer     Aller en bas de page

très beau poème

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
567 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
11 décembre
  Publié: 4 jan 2016 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Texte d'une grande finesse, fort et poignant.
Les maux par les mots filent...enfin presque , ce n'est pas si simple.
Amitiés

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
22024 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
7 décembre
  Publié: 4 jan 2016 à 13:41 Citer     Aller en bas de page

Quand on parle de viol, je suis révoltée, on ne peut oublier et encore moins pardonner, c'est mon avis. Un écrit très puissant, et très émouvant.
Bises amicales ISHTAR
Tous mes vœux de bonne année 2016

  OM
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
425 poèmes Liste
13600 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
10 décembre
  Publié: 7 jan 2016 à 15:20 Citer     Aller en bas de page

Mido, Fleur, Ode... Merci beaucoup.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1134
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La Galaxie du Bleu Tendre (ballandine/bernylys) (Collectifs)
Auteur : Bernylys
Fin d'été... (Autres)
Auteur : ballandine
Gardien de la paix (Autres)
Auteur : marchepascal
Le loup et la brebis (Autres)
Auteur : Adamantine
Novembre (Autres)
Auteur : Xenia
Un violon dans le soir (sonnet) (Autres)
Auteur : josette
Si j'avais su.... (Autres)
Auteur : Pieds-enVERS
Un temps fragile (Autres)
Auteur : Xenia
Les Décembristes (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Au bord des vagues (Autres)
Auteur : Xenia
(Tristes)
Auteur :
Péris pas, té !, Titienne * Dans ma rue -3/ (Autres)
Auteur : Catwoman
Et tu créas la femme (Autres)
Auteur : Lilania
(Tristes)
Auteur :
Et j'ai si froid (Tristes)
Auteur : Vénusia

 

 
Cette page a été générée en [0,0482] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.