Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 2234
Invisible : 0
Total : 2236
· Chlamys · revecrire
13146 membres inscrits

Montréal: 10 avr 15:01:50
Paris: 10 avr 21:01:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Croire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 11 déc 2015 à 10:50 Citer     Aller en bas de page

CROIRE

Hommes égaux de ce monde écoutez
Le son du cor en votre âme endormie ;
Viendront dès lors comme envoûtés
Tous les appels d’une flamme affermie ;
L’amour de Dieu, l’imposante accalmie.
Du firmament où tout semble dentelle ;
On aimerait que l’amour fraternel
Daigne bercer votre vie qui s’écoule
Et chante un peu ce refrain solennel :
Croire est si fort qu’il apaise la houle.

Hordes impies, vous autres qui doutez
Du bien-fondé de mon « académie » ;
Je vous le dis, oh, mes frères athées :
La foi combat nos démons ennemis,
Ceux qui déguisent un homme en infamie.
Au fil du temps, s’accroche l’éternel ;
L’amour résiste au trépas criminel,
Le paradis, vos ancêtres le foulent ;
Pour un retour au monde originel,
Croire est si fort qu’il apaise la houle.

Anges déchus, n’ayez peur et restez
Près des humains, près de leur bonhomie ;
Car si certains semblent vivre habités
Par le démon d’une pâle anémie ;
D’autres s’apprêtent à oser l’alchimie.
J’en connais qui, par désir passionnel
Donnent une vie et le plaisir charnel
Contre un ailleurs loin des hommes et la foule ;
Puis, tous en chœur, s’adressent au Paternel :
Croire est si fort qu’il apaise à la houle.

Dieu unique, je n’ai pas de prénom
En ce treize novembre, je vous prie,
Chers fils humains, de ne citer mon nom
Sur la page de votre barbarie :
Aucun ne croit lorsque trop de sang coule.

 
ticia


petit ange qui me guide, ne m abandonne pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1510 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2011
Dernière connexion
26 janvier 2019
  Publié: 11 déc 2015 à 17:15 Citer     Aller en bas de page

Des phrases magnifiques dans ton poème, bravo!
Merci à toi et douce soirée

  aime la vie même si elle te deçoit
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 12 déc 2015 à 04:14 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Laure,

Tes compliments me vont droit au coeur. Je suis très heureux que ce texte te plaise.


Venusia,

Merci de ton passage sous mes vers.


Ticia,

Merci d'être venue lire ces quelques vers. Je suis content de savoir que tu apprécies.


Alexandre.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16179 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 12 déc 2015 à 09:40 Citer     Aller en bas de page

un poème sublime
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Ombline


Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie. Blaise Cendrars
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
25 février 2014
Dernière connexion
3 juillet 2019
  Publié: 12 déc 2015 à 16:21 Citer     Aller en bas de page

Tout simplement magnifique, pas de mots

Belle soirée

Bisous

Pauline

  La musique exprime ce qui ne peut pas être dit mais qui est impossible de taire. Victor Hugo
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 13 déc 2015 à 04:26 Citer     Aller en bas de page

Lil,

Je suis touché que ce texte te plaise.


Ombline,

Merci de t'être arrêtée sur mes vers et d'avoir apprécié.
Bon dimanche

Alexandre

 
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 15 déc 2015 à 10:00
Modifié:  15 déc 2015 à 10:03 par Bethsabée Mucho
Citer     Aller en bas de page

Croire n'est pas savoir. Mais l'un ou l'autre peut aider et l'un comme l'autre peut blesser.



 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 21 déc 2015 à 10:12 Citer     Aller en bas de page

Merci Bethsabée Mucho pour ton passage et ton appréciation judicieuse.
Amitiés,
Alexandre.

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 11 jan 2016 à 12:13 Citer     Aller en bas de page

Merci Adameve pour ces 5 étoiles. J'en suis très touché.
Amitiés,
Alexandre.

 
Ale

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
1295 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2015
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 15 jan 2016 à 08:32 Citer     Aller en bas de page

Merci Adam eve. Je suis touché de ta relecture.
Alexandre.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1167
Réponses: 9
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0495] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.