Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 73
Invisible : 0
Total : 74
· Ashimati
13272 membres inscrits

Montréal: 21 oct 19:28:28
Paris: 22 oct 01:28:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2019 (S3)_Et que cela soit écrit :: Le bout du monde, un bout de toi, Euskal Herria! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
186 commentaires
Membre depuis
19 mars
Dernière connexion
8 octobre
  Publié: 15 juil à 15:04
Modifié:  15 juil à 15:38 par Franck
Citer     Aller en bas de page

« Le bout du monde, un bout de toi, Euskal Herria! »

(Marathon éphémère 2019 - semaine 3)



Et que cela soit écrit, page après page.
Et que cela soient des cris d'amour et de joie.
Et que cela soit décrit, nos carnets de voyage,
Le bout du monde, un bout de toi:


Des sentiments qui prennent aux tripes,
Se superposent et s'agitent...
Ces souvenirs qui nous extirpent,
Me replongent, vous invitent…


Revenir plus léger, ce bonheur ivre
Qui vous enivre nous fait voyager.
Une faim, un appétit comme une rage de vivre
Pour deux; pour toi, mon oiseau messager.


Ce qui scintille à l'orée des champs de colza,
Une épaule que j'embrasse ferait le même fracas.
Un album photo, les grimaces des premiers pas,
Les enfants courent, coulent à flots sur nos deux bras.


À pattes raccourcies, nos plus minuscules enlacent
De gros coeurs en pleine floraison des cerisiers.
Et que cela soit écrit, que rien ne s'efface,
Ne se perde au grand réveil printanier.


Et que cela soit écrit, page après page.
Et que cela soient des cris d'amour et de joie.
Et que cela soit décrit, nos carnets de voyage,
Le bout du monde, un bout de toi:


La route s'anime, s'allonge et s'étend
D'un simple coup d'oeil dans le rétro
Pendant que se dandine, curieusement,
Notre petit bonhomme sur siège auto.


Excursions d'où nous repartirons à fleur d'oranger
Caresser les primevères, des camelias roses perlés.
Au-dessus des jacinthes et des genêts, le Gazé
Se joint au pissenlit, à son hasardeuse envolée.


Droit dans le soleil, nos regards réanimés
À l'oeil, sa prunelle nous mène à l'horizon,
Admirer nos voiles faseyer sous les risées;
Retourner à la mer, au loin rapetisse le ponton.


Ramenez-moi à terre au chant du vautour fauve, Euskal Herria!
L'ascension par le train de la Rhune, au rouge carmin des fleurs sauvages
Comme un été chatoyant entre Espelette, Ascain, Saint-Jean et les ferias.
Dans l'air qui nous saisit, que cela soit inscrit: nos rides solaires n'ont pas d'âge.




Franck (14 Juillet 2019)





Euskal Herria: le Pays basque.
Le Gazé (ou la Piéride de l'aubépine): insecte lépidoptère (papillon) diurne de la famille des piéridés.
Le vautour fauve: espèce d'oiseaux charognards de la famille des Accipitridae.
Feria: fête annuelle espagnole et du midi de la France avec des courses de taureaux.

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
1884 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 15 juil à 15:14 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Franck,

Un magnifique texte sur ce thème, avec en prime un voyage !

J'aime beaucoup ton jeu de mots sur "soit écrit" dans la strophe en italiques, très subtil !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
902 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 15 juil à 16:59 Citer     Aller en bas de page

Belle idée ce carnet de voyage Franck, des couleurs, des odeurs, des sentiments, un cocktail de vacances qui fait du bien?

  SHElene
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
592 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
21 octobre
  Publié: 16 juil à 02:04 Citer     Aller en bas de page

Merci pour le partage de cette ballade familliale dans la belle region basque. Un poème qui ne manque pas de charme.

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
5069 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
13 octobre
  Publié: 16 juil à 06:22 Citer     Aller en bas de page

Beau voyage et belle inspiration. J'ai adoré le refrain et cette vie qui défile...
Merci pour ce beau partage.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Amanda


Dites le avec des fleurs
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
138 poèmes Liste
538 commentaires
Membre depuis
22 avril 2018
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 16 juil à 07:08 Citer     Aller en bas de page

J'adore.
Foin du bracelet et merci pour l'évasion.

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
664 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 17 juil à 05:42 Citer     Aller en bas de page

Un beau poème, riche comme des vacances en famille dont on doit garder précieusement le souvenir. Merci pour ce partage

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 223
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0360] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.