Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 596
Invisible : 0
Total : 598
· Ronron · Damon
13198 membres inscrits

Montréal: 5 juin 09:32:52
Paris: 5 juin 15:32:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Baisers mouillés. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 16 déc 2013 à 04:30
Modifié:  16 déc 2013 à 09:15 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Les amants ont de longs baisers mouillés... Bon, c'est pas mal. Mais je me demande pourquoi depuis quelques temps dans certaines séries, on nous oblige à supporter ces petits bruits tout collants comme si on y était. Ça se veut plus réaliste je suppose, mais je ne trouve pas ça plus sexy que ma grand-mère quand elle mâchouille la bouche ouverte. Beurk ! J'aime pas les baveux baisers mouillés, sauf quand c'est les miens.

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14080 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 16 déc 2013 à 10:55 Citer     Aller en bas de page

Mouaaaaak

 
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 17 déc 2013 à 01:23 Citer     Aller en bas de page

...

 
JVK

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1503 commentaires
Membre depuis
25 avril 2013
Dernière connexion
7 août 2017
  Publié: 18 déc 2013 à 03:27 Citer     Aller en bas de page

Je suis d'accord avec toi..arrêtons de nous infliger trop de réalisme. .laissons nous rêver de ce baiser parfait.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
782 poèmes Liste
22546 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 18 déc 2013 à 19:31 Citer     Aller en bas de page

Sans compter que si on devait faire que des trucs réalistes dans les films, ce serait pas si divertissant. Finies les cascades, les poursuites à toute blinde sur la route, les gens qui apparaissent et disparaissent, quand aux scènes d'amour, comme tu dis ce serait beurk. Et si James Bond pétait t'imagines ?

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 20 déc 2013 à 01:22
Modifié:  20 déc 2013 à 12:13 par Bethsabée Mucho
Citer     Aller en bas de page

Ben oui, une belle grosse pelle bien nette et sans bavures.
Les comédies amoureuses hollywoodiennes des années cinquante ont consacré le baiser comme jamais : il survenait souvent quand l'héroïne avait collé une bonne baffe à l'insolent héro ou bien, à la fin du film.
Il la prenait alors assez passionnément dans ses bras, elle ployait les reins et à ce moment là, la caméra se déplaçait et on voyait la fille plier un genou, son bel escarpin s'élevait doucement en l'air : elle se rendait, la coquine !
Je trouve qu'il y avait là une métaphore très parlante et bien imaginée sous la pudibonderie. C'est peut-être un peu çà aussi, l'érotisme : La place à l'imaginaire.. Mais c'est normal aussi que les choses évoluent. Ceci dit, dans un baiser ou une scène d'amour c'est ce qui ne se voit pas au premier coup d'oeil, ce qui est suggéré, qui me fait rêver...


Héhé....Le plus fort, c'est que ces smlurp smlrf sont doublés ! Du coup, y'aurait plus qu'à engager un pétomane pour doubler James Bond...Aaargh !!

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 14 jan 2014 à 08:35 Citer     Aller en bas de page

D'accord avec toi chère bergamotte....moi aussi je préfère imaginer , c'est plus excitant...

Alex...

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
379 poèmes Liste
4080 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 18 jan 2014 à 02:11 Citer     Aller en bas de page

Big smack...
Pichardin

  Pichardin
Bethsabée Mucho

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
1208 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2013
Dernière connexion
23 août 2019
  Publié: 27 jan 2014 à 07:56 Citer     Aller en bas de page

Ben oui chère Alphonse Blaise, on n'est pas dépourvus d'imagination et c'est toute la poésie de la chose...

Smacks à toi aussi, cher Pichardin.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1437
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0447] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.