Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 26
· Joker · Wilhelm · SHElene
Équipe de gestion
· In Poésie · Lacase · Catwoman
13372 membres inscrits

Montréal: 13 juil 06:18:31
Paris: 13 juil 12:18:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: 2020 Faut qu'on parle ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
879 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 16 juin à 10:46
Modifié:  16 juin à 15:36 par Andesine
Citer     Aller en bas de page

2020
Faut qu’on parle !






Dans le monde dans lequel on vit tout n'est qu'un jeu de comédie, de paraître
On parle souvent des fameuses libertés et du respect entre les êtres
Mais depuis notre enfance on est éduqués de préjugés et d'hypocrisie
Aider pour être aidés, donner pour obtenir, tendre la main, mais à quel prix ?

On est dans une société où le vol est mieux puni que le viol
Où aujourd'hui si t'es un homme avec des émotions, t'es juste une tafiole
Si t'es une femme, tu es née pour n'être qu'un complément, fille, sœur, mère
Tu n'es pas libre de ton genre, dans cet univers où tout n'est que binaire

On peut tuer si on est du bon côté de la balance, de la justice
Les règles du jeu sont inégales, l'État et les tribunaux sont complices
Avec quelques pièces on paie pour ses erreurs, pour une forme de pardon,
Seulement, quand on est pauvre on paie de sa vie pour un souffle de rédemption

Encore aujourd'hui on parle de race, comme si on était différents
Des pions d'échiquiers toujours en confrontation, les noirs contre les blancs
Civilisation défaillante, on parle d'égalité dans les secteurs
Mais apparemment, une simple couleur de peau peut définir tes valeurs

On se croirait en guerre, à survivre en changeant continuellement de camp
Prêt à ouvrir sa gueule que si on est protégé par le gouvernement
Dans l'incapacité de se défendre, la corde au cou et la lame au poing
Dans ce champ de bataille, de confrère à traître va savoir qui on rejoint

Nos média misent sur une vérité qui n'est pas toujours la réalité
On nous fait peur soi-disant pour nous protéger, mais c'est plus pour nous enfermer
Des prisons aux apparences confortables, un système qui fonctionne
N'être que des gentils moutons pour toujours mieux nourrir les loups que l'on couronne

Alors gamin, que comptes-tu faire pour que les choses changent, évoluent ?




  Anciennement Lapoètesse
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16435 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 16 juin à 12:58 Citer     Aller en bas de page

pourvu qu'il t'entende

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
879 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 16 juin à 13:55 Citer     Aller en bas de page

Citation de mido ben
pourvu qu'il t'entende



Bonsoir Mido Ben,

Si seulement... Quand aura-t-on la force de se lever face à tout ça ? Quand lancera-t-on une nouvelle révolution pour corriger ce qui ne colle pas, et ce qui n'aurait jamais du coller ! Sexisme, racisme (que je préfère encore appeler xénophobie, parce qu'on est pas des races bordel !), homophobie... J'en peux plus de ce monde où on a honte de qui on est !

On doit parler. Même si on est seul, on doit se lever. On doit inciter à se soulever. On doit l'ouvrir ensemble. Il est temps...

Mes amitiés,

  Anciennement Lapoètesse
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
2794 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 16 juin à 15:27 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Andésine

Je comprends ta révolte qui est la mienne aussi ! Mais il faut croire que la majorité de tous les gens sont blasés, se disent à quoi bon l'ouvrir de toute manière que se passera t-il, RIEN ! Regarde, quand les " fameux gilets jaunes" ont commencé leurs revendications combien de fois ais-je entendu dire, c'est un mai 68 qui se prépare ! Il l'eut bien fallu... Mais qui a-t-il eu ?

A côté de ceci, nous avons eu en prime exceptionnelle, un mai Coronavirus, qui malheureusement a bien desservis les uns et servira aux autres, sois en certaine... Ainsi, c'est vrai, personne ne s'y attendait mais "le feu sous la marmite" s'est arrêté. Plus personne ne pensait plus à se révolter contre qui ou quoi que ce soit, tout le monde se disait, pourvu que ce virus m'épargne ! Les médias qui tout en faisant leur taf en rajoutent toujours une couche pour fiche encore plus la trouille... Des fois, tu te demandes s'ils sont si libres d'expression que ça ou bien commandités !

Alors à quand la prochaine révolution, il faudrait "ressusciter" les Robespierre, Danton, Marat et j'en passe... à moins que ne se lève enfin une génération capable de l'ouvrir en grand pour faire tomber tout ce système pourri jusqu'à la moelle.

Merci pour ce partage et tu as raison d'en parler car c'est l'avenir de nos jeunes qui est en jeu. Que leur laissera t-on ? A bien y réfléchir, pas de quoi être fiers...



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
109 poèmes Liste
879 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 16 juin à 15:36 Citer     Aller en bas de page

Citation de Mawringhe
Bonsoir Andésine

Je comprends ta révolte qui est la mienne aussi ! Mais il faut croire que la majorité de tous les gens sont blasés, se disent à quoi bon l'ouvrir de toute manière que se passera t-il, RIEN ! Regarde, quand les " fameux gilets jaunes" ont commencé leurs revendications combien de fois ais-je entendu dire, c'est un mai 68 qui se prépare ! Il l'eut bien fallu... Mais qui a-t-il eu ?

A côté de ceci, nous avons eu en prime exceptionnelle, un mai Coronavirus, qui malheureusement a bien desservis les uns et servira aux autres, sois en certaine... Ainsi, c'est vrai, personne ne s'y attendait mais "le feu sous la marmite" s'est arrêté. Plus personne ne pensait plus à se révolter contre qui ou quoi que ce soit, tout le monde se disait, pourvu que ce virus m'épargne ! Les médias qui tout en faisant leur taf en rajoutent toujours une couche pour fiche encore plus la trouille... Des fois, tu te demandes s'ils sont si libres d'expression que ça ou bien commandités !

Alors à quand la prochaine révolution, il faudrait "ressusciter" les Robespierre, Danton, Marat et j'en passe... à moins que ne se lève enfin une génération capable de l'ouvrir en grand pour faire tomber tout ce système pourri jusqu'à la moelle.

Merci pour ce partage et tu as raison d'en parler car c'est l'avenir de nos jeunes qui est en jeu. Que leur laissera t-on ? A bien y réfléchir, pas de quoi être fiers...



Mawr



Bonjour Mawr,

Il est grand temps pour nous de l'ouvrir. Chaque jour est un nouveau combat, et je sature d'entendre "tu es la seule à réagir comme ça", non. Je refuse de croire que je suis la seule à en avoir marre ! Et puis, réagir c'est aussi donner l'exemple !

J'espère à travers ce "coup de gueule" pousser les quelques personnes qui me liront à l'ouvrir pour eux, pour les autres.

Qu'on ne laisse plus cette femme voilée se faire harceler dans le bus sous prétexte qu'elle a des croyances. Qu'on ne laisse plus cet homme ne pas obtenir la garde de ses enfants lors d'un divorce sous prétexte que... c'est un homme ? Qu'on ne laisse plus un noir sur le carreau parce que sa couleur de peau est différente de celle de l'employeur. Qu'on ne dise plus à un non-binaire que c'est un paumé de la vie ! Qu'on n'entende plus qu'il n'existe que 2 genres, alors que le sexe n'a rien à voir avec le genre !

J'en ai assez d'entendre que la jeunesse détruit le monde alors que tout le monde le saccage d'une manière ou d'une autre peu importe la génération !

J'en ai assez d'étudier la communication et le journalisme pour ensuite voir qu'aujourd'hui on ne respecte plus vraiment ce droit à l'information et que tout est manipulé au préalable ! On nous file les informations au compte goutte, on nous ment, et parfois on se fou royalement de nous !

Je suis à bout de souffle. Nous sommes en 2020. Et je suis à bout de souffle.

J'espère qu'un jour, ça changera.

Merci pour ta lecture et ton commentaire !

Prends soin de toi.

Mes amitiés,

  Anciennement Lapoètesse
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16435 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 17 juin à 12:11 Citer     Aller en bas de page

Citation de Andesine

Citation de mido ben
pourvu qu'il t'entende



Bonsoir Mido Ben,

Si seulement... Quand aura-t-on la force de se lever face à tout ça ? Quand lancera-t-on une nouvelle révolution pour corriger ce qui ne colle pas, et ce qui n'aurait jamais du coller ! Sexisme, racisme (que je préfère encore appeler xénophobie, parce qu'on est pas des races bordel !), homophobie... J'en peux plus de ce monde où on a honte de qui on est !

On doit parler. Même si on est seul, on doit se lever. On doit inciter à se soulever. On doit l'ouvrir ensemble. Il est temps...

Mes amitiés,





je suis tout à fait d'accord
amicalement

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 258
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0242] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.