Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 20
· ode3117 · lulali
13372 membres inscrits

Montréal: 13 juil 07:19:53
Paris: 13 juil 13:19:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Errance. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
2794 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 11 juin à 16:07 Citer     Aller en bas de page

J'avance dans la rue,
Mon visage trempé,
Par des gouttes de pluie
Ou des larmes versées ?
Un peu des deux, je crois...
Car cette eau est salée !

Malgré ce temps chagrin,
Je suis bien avec lui,
J'éprouvais ce besoin
De sortir, loin d'ici.
Le ciel verse ses pleurs,
Je l'accompagne ainsi.

Partageant sa douleur,
Je vais, je ne sais où ?
Errance de mon âme,
Je rode, je m'en fous,
Laver mes idées floues,
Que tombe le déluge...

Mon cœur est déchiré,
N'a plus aucun refuge.
J'avance dans la rue,
Mon visage trempé,
Par des gouttes de pluie ?
Non... cette eau est salée.

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
120 poèmes Liste
5559 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 12 juin à 10:36
Modifié:  12 juin à 10:37 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé cette ballade désespérée.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16435 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 12 juin à 12:07 Citer     Aller en bas de page

touchante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
4684 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 12 juin à 13:32 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Mawr,

Eh bien ! ma chère Mawr, j'espère que ce temps d'affliction disparaitra au plus vite et que les éclaircies balaieront au plus vite tes nuages.
Bien à toi
Jean-Louis







  Poésie, la vie entière
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
12360 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 12 juin à 14:07 Citer     Aller en bas de page

Ton errance semble se plier aux caprices de la météo Mawr...

Bientôt le soleil séchera ces larmes...

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
2794 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 12 juin à 15:55 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir à tous les quatre

- Lacase, merci pour ton com et ton passage... même par temps pluvieux !

- mido, âme sensible et présence réconfortante ! Merci d'être toujours là !

- Jean-Louis, et oui, il y a des hauts et des bas ! Merci pour tes encouragements J'espère aussi qu'arrivent des jours meilleurs.

- Isabelle, je crois que nous nous comprenons ! C'est vrai, la météo fluctue, mais pas que... Allez, je veux rester sur ta note ensoleillée Ton passage me fait plaisir !

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
387 poèmes Liste
4209 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 13 juin à 01:20 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Mawr,
et moi qui croyait que les femmes avaient toujours un petit parapluie dans leur sac à main. Encore une idée reçue qui tombe a l'eau.
Plus sérieusement, l'errance sous la pluie est plus saine que sous un air rance.
Sèches toi vite !
Bises
Pierre

  Pichardin
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
2794 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 13 juin à 07:54 Citer     Aller en bas de page

Pierre,

Désolée de te décevoir et de faire tomber à l'eau ce petit parapluie !

Après, les sacs à mains de femme sont de vrais "foutoirs" où vous... Messieurs qui aimez vos balader les mains dans les poches (vides) ,avez l'art d'y mettre tout ce qui vous encombre... bêtes que nous sommes, portons votre fardeau ! Et plus le sac est grand, vas-y, plus je t'en mets dedans.J'ai opté pour le portefeuille... à chacun sa charge ! Je suis restée polie, note bien...

Ainsi tu me conseilles de partir plutôt avec Air France que Air Rance, merci j'en prends bonne note et cours de ce pas me sécher au soleil... qui tombe en morceaux ! Ce mois de juin non content d'être chafouin ce fait plus vieux tous les ans et ne s'arrange pas, il vieillit mal ! Que veux-tu, c'est ainsi

Merci Pierre pour ta bonne humeur permanente, tu n'en es pas rance au moins ! !

Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
602 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 13 juin à 09:30 Citer     Aller en bas de page

Une jolie poésie qui a l'humeur aussi chagrine que cette météo pluvieuse. La tristesse qui se devine derrière chacun de tes vers serre le cœur Mawr... . J'espère qu'une belle éclaircie accompagnée d'un joli rayon de soleil viendra vite sécher cette pluie de larmes... Très amicalement, Lucie

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
2794 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 13 juin à 14:05 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Lucie

C'est vrai que côté météo, ce mois de juin ne nous gâte pas trop, c'est la faute à Pierre avec " son juin chafouin " ! Faut bien trouver un coupable !
Mais... après la pluie le beau temps et tout reviendra dans l'ordre ! Merci pour ton sympathique commentaire.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
1270 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 16 juin à 13:41 Citer     Aller en bas de page

Mawringhe,
Ce qui est intéressant dans votre poème, c'est cette assimilation des gouttes de pluie à des larmes et vice versa.En tout cas votre état d'âme est en parfaite harmonie avec ce temps de pluie et je souhaite que la pluie cesse de tomber au plus vite dans votre cœur car vous semblez d'humeur trop chagrine et un petit rayon de soleil ne vous ferait pas de mal.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
213 poèmes Liste
2794 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
12 juillet
  Publié: 17 juin à 12:06 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Flora Lynn,

Je te rassure, tout va bien !

Certains ( je vais même devoir dire... plusieurs ! ) de mes poèmes ont été écrits durant la période de confinement et auraient du entrer dans la rubrique que j'avais crée "Un jour, un poème..." à laquelle j'ai mis un terme car trop de décalage avec le temps réel ! Comme pour tous, la parution étant limitée à trois poèmes, je n'ai pu avancer plus vite. Donc, je ne cite plus de date, je ne commente pas non plus avant, mais, j'ai du stock !

Merci de ton passage et de ton intérêt qui me touche.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 200
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0296] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.