Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 20
Invisible : 1
Total : 22
Équipe de gestion
· Lacase
13372 membres inscrits

Montréal: 13 juil 06:46:22
Paris: 13 juil 12:46:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Les blessures de la jeunesse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
ALPETE LION


La poésie pour m'affirmer, la poésie pour vivre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
515 commentaires
Membre depuis
14 août 2009
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 11 juin à 07:15
Modifié:  12 juin à 13:30 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Les blessures de la jeunesse

Dans mon pays les autorités ont sans soucis
Épousé la maléfique politique
Sacrée union !
Des enfants maudits sont engendrés
Corruption, manipulation, favoritisme, haine
C'est la naissance d'une Aristocratie
Unifiant et conquérant toute seule la fortune
Exhibant le luxe, s'attardant au lit

Et de l'autre côté, le bas peuple
Subissant les coups durs de la pauvreté
Les moqueries de la précarité, de l'oubli

Blessures, Ô jeunesse ! Douleur, Ô jeunesse !
Mieux vaudrait la vie modeste
Dans ces terres noires
Que de se jeter dans le ventre de la Méditerranée
Pour une traversée mortelle à la quête de l'opulence
Restez !
Et Dieu est pour les endurants

Dans mon pays
Parents et proches sont mutilés
L'âge, la décence n'imposent pas le respect
La concurrence est à tous les niveaux croissante
Attention aux âmes sensibles ! Aimer c'est se tuer
Le mariage est subordonné à l'argent

Blessures, Ô jeunesse! Douleur, Ô jeunesse!
Mieux vaudrait la vie modeste
Dans ces terres noires
Que de se jeter dans le ventre de la Méditerranée
Pour une traversée mortelle à la quête de l'opulence
Restez !
Et Dieu est pour les endurants

Quelque part non loin de chez moi
Dans un désert orné de quelques oasis, Libye
Où des chiens rouges, noirs, affamés, errants, aboient
Chacun a sa loi
"Coxeurs" et "passeurs" picorent mes Frères
L'humiliation du vieux et banni esclavage est en vogue
Loups habillés en chèvres dans le troupeau
L'Africain humilie l'africain, quelle honte !

Frères, Restez !
Mieux vaudrait la vie modeste
Dans ces terres noires
Que de se jeter dans le ventre de la Méditerranée
À la quête de l'opulence
La liberté n'a pas de prix
Restez !
Et Dieu est pour les endurants

  Ma plume eet une réponse aux détracteurs et une caresses pour les gentils
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
717 poèmes Liste
15267 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 12 juin à 08:34 Citer     Aller en bas de page

Quelque part non loin de chez moi
Dans un désert orné de quelques oasis, Lybie
Où des chiens rouges, noirs, affamés, errants, aboient
Chacun a sa loi
"Coxeurs" et "passeurs" picorent mes Frères
L'humiliation du vieux et banni esclavage est en vogue
Loups habillés en chèvres dans le troupeau
L'Africain humilie l'africain, quelle honte!





Bonjour Alpete, la lecture de vos mots justes me touche profondement. Le drama des jeunes africains et aussi notre drame quand il plongent dans la ventre de la Méditérranéèe ou dans les mains d'un système qui les accueille à moitié, voir moins.

Nos jeunes aussi, avant la pandémie partaient, tous pour Londres pour concretiser un reve ou une humiliation de vie, vécue derrière les coulisses les plus souvent, mais qui leur semble indispensable .
Amicalement, Galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ALPETE LION


La poésie pour m'affirmer, la poésie pour vivre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
515 commentaires
Membre depuis
14 août 2009
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 12 juin à 08:57 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ton commentaire. Je suis très touché et merci pour la lecture.
L'Afrique d'aujourd'hui est confronté à un problème de leaders et c'est dommage

  Ma plume eet une réponse aux détracteurs et une caresses pour les gentils
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
308 poèmes Liste
5556 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 13 juin à 12:09 Citer     Aller en bas de page

C'est un constat terrible, mais que faire ? Je crois que l'Afrique est compliquée
Il faudrait une révolution ontologique pour changer l'âme africaine pour la rendre solidaire et non égoïste dans le respect d'une vraie démocratie avec des alternances non corrompues.

Amitiés
Yvon

  YD
ALPETE LION


La poésie pour m'affirmer, la poésie pour vivre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
515 commentaires
Membre depuis
14 août 2009
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 14 juin à 10:58 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai ce que tu as dit Y.D
Je suis entièrement d'accord avec toi

  Ma plume eet une réponse aux détracteurs et une caresses pour les gentils
ALPETE LION


La poésie pour m'affirmer, la poésie pour vivre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
515 commentaires
Membre depuis
14 août 2009
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 14 juin à 10:59 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai ce que tu as dit Y.D
Je suis entièrement d'accord avec toi

  Ma plume eet une réponse aux détracteurs et une caresses pour les gentils
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 162
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0262] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.