Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 485
Invisible : 0
Total : 485
13178 membres inscrits

Montréal: 5 juin 05:20:59
Paris: 5 juin 11:20:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Je ne sais que ployer Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
312 poèmes Liste
18151 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
3 juin
  Publié: 15 mai à 10:57
Modifié:  18 mai à 09:32 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

J’aimerais tant écrire
Tel que j’ai cru le faire
On apprend bien à rire
Et à croiser le fer

Je ne sais que ployer
Étendre longs mes cils
Pour ne pas me noyer
Sous mes larmes graciles

J’ai recherché la source
Au clair de ces nuits noires
Interrompu la course
De ma folle mémoire

J’aimerais tant t’écrire
A toi, sans tous ces fards
Encore plus m’ouvrir
Avant qu’il soit trop tard



à ma mère, impro
15 mai 2020

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
5 juin
  Publié: 15 mai à 12:43 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Vinie, une poésie qui serre la gorge et le cœur... Pas toujours facile de trouver les mots justes pour écrire ce qu'on voudrait dire... Mais surtout, il ne faut pas attendre qu'il soit trop tard ... Tes vers trouvent une résonance profonde en moi... Amicalement, Lucie

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
14078 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 15 mai à 12:43 Citer     Aller en bas de page

C'est une belle et triste impro

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5482 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 15 mai à 13:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bestiole
’aimerais tant t’écrire
A toi, sans tous ces fards
Encore plus m’ouvrir
Avant qu’il soit trop tard



Pas facile lorsque l'on a des choses à dire et qu'on ne peut les formuler. Il vaut mieux avoir des remords que des regrets…

Amitiés
Yvon

  YD
Allantvers Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
568 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
4 juin
  Publié: 15 mai à 16:30 Citer     Aller en bas de page

Megliu dà que prumette..
Belle impro.



Basgi.

  MariePaule
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
363 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 21 mai à 11:00 Citer     Aller en bas de page

J’ai connu cette très forte émotion, quand j’ai perdu mes parents, pas toujours simples. Amitié

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 192
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0402] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.