Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 183
Invisible : 0
Total : 183
13085 membres inscrits

Montréal: 21 juil 17:22:52
Paris: 21 juil 23:22:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2019 semaine 2 : Ricochets :: Fric, sexe, alcool, meurtre, psychiatrie et ricochets Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
127 commentaires
Membre depuis
19 mars
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 9 juil à 17:22 Citer     Aller en bas de page

Avertissement: Ce texte est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ne saurait être que fortuite.



" Fric, sexe, alcool, meurtre, psychiatrie et ricochets "




Gros flambeur du jackpot,
Addict des machines à sous,
Des paris fous entre potes,
Il s'endettera jusqu'au cou.

Hypothéquant sa maison,
Il misera son tapis au poker.
Loser sans le moindre rond,
On le ramassera à la p'tite cuillère.

Tandis que son père plein aux as se balade avec sa grosse pouffiasse,
Sa mère en son cancer, les métastases ne lui accorderont aucune grâce.

Ricochets...

D'une pierre plusieurs coups:
Il vivra au chevet de sa mère,
Survivra au crochet de son père.
La pouffiasse, il la baisera sans faute.
Épuisera la fortune paternelle sur des yachts
Où se déhanchent les courbes silhouettes
Au monstre défilé de majorettes...

D'une pierre deux coups:
Il enterrera sa mère,
Finira par liquider son père.
(Homicide involontaire?
Complexe d'Oedipe?
Parricide.)

Il s'évitera certains ennuis,
Optant pour une autre vie.

Sa nouvelle identité
Endossée...

Ainsi, en pseudo-vedette de la petite croisette
Affublant les beautés slaves en bleue nuisette,
Il se gargarisera d'alcool dans la termitière des excès,
Là où la pénombre jette sa purulence et ses abcès.

Il chassera en une cannibale et sordide jouissance,
Des papillons de nuit prostitués à sa propre errance.
Coma éthylique, infirmerie, soins intensifs dans son lit d'agonie
Aux râles sibilants de sa propre folie, somnambule épilepsie.

La camisole le traitera en détenu, sa tête ricochant entre quatre murs.
Il essaiera de s'enfuir mais la psychiatrie le guette à sa dent dure,
À son nez creux, morne regard telle l'escarboucle au front de la vouivre
Noircissant d’un coup d'effroi, la blancheur diaphane du givre.




Franck (09/07/2019)



Loser: personne qui échoue souvent, qui a une conduite d'échec.
Complexe d'Oedipe: il est défini comme le désir inconscient d'entretenir un rapport sexuel avec le parent du sexe opposé (inceste) et celui d'éliminer le parent rival du même sexe (parricide). Ainsi, le fait qu'un garçon, de façon inconsciente, soit amoureux de sa mère et désire tuer son père répond à l'impératif du complexe d'Œdipe.



 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
284 poèmes Liste
4990 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 10 juil à 08:38 Citer     Aller en bas de page

Citation de Franck
D'une pierre plusieurs coups:
Il vivra au chevet de sa mère,
Survivra au crochet de son père.
La pouffiasse, il la baisera sans faute.
Épuisera la fortune paternelle sur des yachts
Où se déhanchent les courbes silhouettes
Au monstre défilé de majorettes...



Tu cartonnes dure, c'est certain des individus de ce type çà existe

Amitiés

Yvon

  YD
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
4890 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 15 juil à 03:40 Citer     Aller en bas de page

Il y a des ricochets salvateurs et puis d'autres...
Triste destin que tu esquisses là.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 133
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0228] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.