Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 26
Invisible : 1
Total : 28
· mido ben
13170 membres inscrits

Montréal: 2 juin 12:29:11
Paris: 2 juin 18:29:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: À nos pages déchirées Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
876 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 11 mai à 10:56
Modifié:  11 mai à 21:46 par Andesine
Citer     Aller en bas de page

À nos pages déchirées



Les jours passent, j'ai perdu la raison
Mes cauchemars murmurent ton prénom
Écouter l'absurde, amour illogique
Flancher dans une haine sarcastique

Suivre à l'aveuglette ce préambule
Le déséquilibré en funambule
Corde raide, ficelles trop tirées
Des marionnettes, de bois brûlés

Lorsque la lune est haute, le ciel roi
J‘allume encore une bougie pour toi
Pour que s'effacent de tes nuits, tes peurs
Et que le pardon s'accorde à ton cœur

Endurer les mots, les sous-entendus
Puis l'un pour l'autre, nous ne sommes plus
Toutes lueurs ont quitté ce destin
Pour une lumière qui s'est éteint

Les nuances inachevées se ternissent
De larmes, les chapitres se remplissent
Reine d'émotion, sous-fifre abattu
Un jour prochain, me regretteras-tu ?

Lorsque la lune est haute, le ciel roi
J‘allume encore une bougie pour toi
Pour que s'effacent de tes nuits, tes peurs
Et que le pardon s'accorde à ton cœur

La flamme agitée, la cire écoulée
La mèche intégralement consommée
Patienter et contempler disparaître
Les quelques ombres aux murs, de nos êtres

Sur papier, un conte fuligineux
Ne restera que des rêves brumeux
Souvenirs aux allures d'illusion
Aurais-je existé en ton ascension ?

Lorsque la lune est haute, le ciel roi
J‘allume encore une bougie pour toi
Pour que s'effacent de tes nuits, tes peurs
Et que nos adieux sonnent à ton cœur



  Anciennement Lapoètesse
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
484 poèmes Liste
22885 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 11 mai à 11:09 Citer     Aller en bas de page

Triste mais terriblement prenant, cela me bouleverse.
Un titre fort
Merci ANDESINE
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
216 poèmes Liste
12255 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 11 mai à 12:47 Citer     Aller en bas de page

Il reste de jolies choses dans ces pages déchirées...

Belle lecture pour moi, merci à toi !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
mido ben

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16349 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
2 juin
  Publié: 11 mai à 15:36 Citer     Aller en bas de page

touchante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Andesine


Je me dope à la douleur, je consomme et me consume
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
876 commentaires
Membre depuis
23 juillet 2011
Dernière connexion
1er juin
  Publié: 13 mai à 16:39 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
Il reste de jolies choses dans ces pages déchirées...

Belle lecture pour moi, merci à toi !



Bonjour Maschoune,

De ces pages déchirées, il n'y a plus que des mauvais souvenirs en réalité... Mais que puis-je y faire ? La mémoire semble revenir, des passages semblent s'éclaircir... Et je suis fatiguée de lutter contre tout ça. Trop de chapitres écrits que je ne peux griffonner. Trop d'encre a couler pour quelques années de naïveté

Je pense qu'il est temps pour moi d'accepter. Ça a existé. Je ne peux rien effacer. J'ai offert sans recevoir. J'ai donné jusqu'à ne plus avoir. J'ai allumé cette lumière pour quelqu'un d'autre, alors que c'est moi qui en avais profondément besoin.

De cette histoire découle effectivement quelque chose de beau. Mais ça, ce sera pour de prochains poèmes... Que je prend le temps d'écrire. Ça changera les habitués de ma plume je pense !

Merci beaucoup du temps que tu m'as accordé. Prends soin de toi !

Citation de ode3117
Triste mais terriblement prenant, cela me bouleverse.
Un titre fort
Merci ANDESINE
Bises amicales ODE 31 - 17



Bonjour Ode,

Titre décidé par mon premier lecteur, qui après avoir lu m'a expliqué son ressenti et les images qu'il en avait.
Un grand merci à cette personne.

Si mes quelques vers ont pu offrir un instant d'émotion, alors je suis comblée d'avoir réussi à transmettre quelque chose. Ce n'est pas toujours simple après tant d'année, de se souvenir et d'écrire... Alors je suis ravie si je suis parvenue à un tel effet.

Merci du temps que tu as pris pour me lire et me laisser ces quelques mots. Prends soin de toi.

Citation de mido ben
touchante lecture



Bonjour Mido,

Merci beaucoup ! Cela me touche, comme toujours. Merci pour tes fidèles lectures et ce temps que tu m'accordes encore après tant d'années. Prends soin de toi.

Mes amitiés à vous,

  Anciennement Lapoètesse
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 179
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0415] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.