Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 193
Invisible : 0
Total : 194
· trapanel
13085 membres inscrits

Montréal: 21 juil 17:26:33
Paris: 21 juil 23:26:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémères 2019 semaine 2 : Ricochets :: Coeur de pierre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 8 juil à 02:03 Citer     Aller en bas de page

Cœur de pierre.


J’ai contemplé la lente érosion
De tes roches fières
Montagnes d’orgueil,
L’éboulis de tes songes
Que les pluies d’été rongent
Tes humeurs à l’orage,
Puis le grand plongeon
Dans le tumulte des eaux glacées
Qui ont figé ton cœur.

Là tu t’es laissé porter
Heurtant tes congénères
Glissant au rythme fou
Des rivières de l’oubli
De toi, de ceux qui t’attendaient
Là-haut sur les montagnes fières.

Sur une plage
Brève accalmie
Tu fus l’élu
Des mains joueuses t’ont ramassé
Tu t’es fait rond et lisse pour les flatter
T’imaginant déjà taillé de facettes

Elles t’ont caressé
Lissé avec expertise
Soupesé en convoitise
Geste parfait et te voilà
Projeté dans les airs
Libre et ivre d’un air nouveau

De loin je regarde ton vol,

J’attends le premier impact
Le premier mot blessant

Je soupire au deuxième
Le geste désobligeant

Au troisième j’ai de la peine
Pour celle qui y a cru

Comme j’y ai cru
Il y a longtemps.

Bien éphémère cet envol
Juste un coup d’éclat
Pour une pierre qui n’en a pas
Et qui sombre là








  SHElene
Maschoune

Modératrice


Je voudrais tout savoir pour pouvoir tout t'apprendre et tout avoir pour pouvoir tout te donner-Brel
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
11094 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 8 juil à 02:16 Citer     Aller en bas de page

Jolie métaphore finement analysée sous tes mots SHElene, merci à toi

  ISABELLE
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
448 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 8 juil à 02:30 Citer     Aller en bas de page

Quelle maladie ronge ce triste cailloux qui ne rend rien aux belles qui prennent soin de lui.
Jolie métaphore et superbe poésie.

 
Vandesmoreit Nouveau membre!


Comme la vie est belle.... Belle à en mourir ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
5 juillet
Dernière connexion
11 juillet
  Publié: 8 juil à 05:37 Citer     Aller en bas de page

Une superbe métaphore!

Merci SHElene pour ce partage!

  La vie vous laisse souvent un goût salé dans la bouche. Celui d'un océan de larmes.
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administrateur

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
414 poèmes Liste
13204 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
19 juillet
  Publié: 9 juil à 00:54 Citer     Aller en bas de page

C'est très beau... J'aime toujours autant ta façon d'écrire.

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
419 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 9 juil à 09:20
Modifié:  9 juil à 09:30 par Chlamys
Citer     Aller en bas de page

Bonjour SHelene,
Un parallèle qui fonctionne bien.
Et les strophes brèves rythment la lecture et la ralentissent, comme doit être ralenti le flot des émotions pour prendre du recul ...
J'aime beaucoup

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
165 poèmes Liste
4345 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 9 juil à 12:42 Citer     Aller en bas de page

Ah ! Voilà du SHElene à 100 %. Style désormais reconnaissable. Et apprécié.

Le genre de cœur, qui, voulant faire bel effet, tente de voler plus haut que ses qualités et au final fait... plouf, lamentablement, non sans occasionner quelques dégâts collatéraux.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Hubix-Jeee
Impossible d'afficher l'image
Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
6206 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 9 juil à 13:50 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ton poème, parce qu'il est touchant...

Amitiés...

Hubix.

 
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 9 juil à 16:04 Citer     Aller en bas de page

Merci Maschoune de ricocher sous mes mots de temps en temps.

Fried, je crois que pour ce caillou... ça n'est pas l'Eros ion...

Vandesmoreit, bienvenue sous mes mots, les histoires de cailloux m'inspirent...

Coucou Adamantine, j'aime toujours quand tu l'exprimes. Merci merci

Merci Chlamys, les ricochets, c'est moins "violents" que de jeter des pavés dans la mare...

JB, merci. Oui, un texte qui jaillit, une éruption personnelle... encore.

Hubix, merci de ton passage sur ma plage de galets.

  SHElene
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
127 commentaires
Membre depuis
19 mars
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 10 juil à 04:39 Citer     Aller en bas de page

Un texte remarquablement bien écrit, que dire de plus si ce n'est que cette pierre a l'air de peser lourd au poids de certains souvenirs...





























 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
284 poèmes Liste
4990 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 10 juil à 08:54 Citer     Aller en bas de page

Une imagination féconde, une belle écriture - merci de nous offrir un si beau poème.

Amitiés
Yvon

  YD
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
102 poèmes Liste
4890 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 15 juil à 03:50 Citer     Aller en bas de page

Bravo pour cette belle inspiration.
J'aime beaucoup. Merci pour le partage

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
671 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 16 juil à 02:11 Citer     Aller en bas de page

Merci Franck, lourd peut-être pas, mais l'impact du galet avec la surface de l'eau peut faire mal... mais dans la mesure ou le galet coule à la fin…


Yvon, c'est un plaisir, merci pour tes mots

Lacase, merci également. Je ne suis pas coureuse de marathon, j'imagine que mon inspiration ne sera pas toujours aussi vive sur le parcours.

  SHElene
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 165
Réponses: 12
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0553] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.